toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Etats-Unis posent un ultimatum à la Turquie pour renoncer à l’acquisition de missiles russes S-400


Les Etats-Unis posent un ultimatum à la Turquie pour renoncer à l’acquisition de missiles russes S-400

Ankara, qui acquis des missiles russes S-400 alors qu’il avait déjà acquis le F-35, avion furtif américain, est la cible d’un ultimatum de la part de Washington, qui lui laisse jusqu’à fin juillet pour renoncer aux S-400.

Les Etats-Unis ont annoncé ce 7 juin qu’ils donnaient à la Turquie jusqu’à fin juillet pour renoncer à l’acquisition de missiles russes S-400, qu’ils considèrent comme incompatibles avec le nouvel avion furtif américain F-35 qu’Ankara veut aussi acquérir.

Si d’ici le 31 juillet la Turquie n’a pas renoncé au système russe de défense antiaérienne S-400, les pilotes turcs qui s’entraînent actuellement aux Etats-Unis sur le F-35 seront expulsés et les contrats de sous-traitance attribués à des entreprises turques pour la fabrication du F-35 seront annulés, selon la secrétaire adjointe à la Défense chargée des acquisitions, Ellen Lord.

La responsable américaine a justifié cet ultimatum par le fait que la Turquie, alliée des Etats-Unis au sein de l’Otan, ait envoyé du personnel en Russie pour commencer à s’entraîner sur le S-400.

Mais il intervient aussi trois jours après de nouvelles déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a assuré qu’il ne reculerait pas sur l’acquisition du système russe, ajoutant que la Turquie ne pourrait envisager d’acheter le système antimissile américain Patriot que si les conditions étaient aussi favorables que celles offertes par la Russie pour ses S-400. «Mais malheureusement nous n’avons pas reçu de proposition positive de la partie américaine au sujet des Patriot», a-t-il déclaré.

Le chef du Pentagone Patrick Shanahan a indiqué pour sa part avoir envoyé une lettre à son homologue turc Hulusi Akar pour l’informer de ces décisions. Il a précisé à la presse que l’offre américaine pour les Patriot était «très concurrentielle».

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les Etats-Unis posent un ultimatum à la Turquie pour renoncer à l’acquisition de missiles russes S-400

    1. Raymond Salmon

      Le républicain Trump qui se moque de l’opinion de ses alliés comme de celle de ses ennemis doit savoir que le « démocrate » Erdogan fait de même.

    2. Robert Davis

      Le S-400 russe est moins dangereux que les F35 US:il vaut mieux que la turquie acquiert le S-400 excellent pretexte pour annuler le contrat des F-35. En outre cela montrera à herr dog qu’il ne peut pas faire tout ce qu’il veut et doit se soumettre aux USA.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *