toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Latifa Ibn Ziaten, mère d’un soldat assassiné par Merah, visée par des menaces de mort et des tags antisémites (Photos)


Latifa Ibn Ziaten, mère d’un soldat assassiné par Merah, visée par des menaces de mort et des tags antisémites (Photos)

Le domicile de Latifa Ibn Ziaten a été tagué dans la nuit de dimanche à lundi près de Rouen avec des menaces de mort et des inscriptions à la gloire du tueur djihadiste.

« Vive Merah », « Juif bientôt mort », « C’est bientôt à toi »… Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime de Mohamed Merah, a eu la très mauvaise surprise de découvrir des tags haineux sur les façades de sa maison près de Rouen, lundi 10 juin au matin.

« Une nouvelle fois, je suis prise pour cible, a déploré Mme Ibn Ziaten sur Twitter. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux. » La police, qui a confirmé l’information, s’est rendue sur place dans la matinée pour constater les faits.

« C’est le retour de la haine en France »

« Ma cliente ne se sent pas en sécurité, elle est choquée et bouleversée, c’est le retour de la haine en France », a déclaré son avocate, Samia Maktouf, qui va déposer plainte pour « apologie du terrorisme, menaces de mort et violation de domicile » auprès de la section antiterroriste du parquet de Paris. « Je saisis le ministère de l’intérieur en raison de cette menace grave pour demander que sa garde soit étendue à l’intérieur de son domicile et pas seulement quand elle se déplace », a ajouté l’avocate.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Latifa Ibn Ziaten, mère d’un soldat assassiné par Merah, visée par des menaces de mort et des tags antisémites (Photos)

    1. BACK Joée

      Je ne comprends pas très bien cette histoire , car je n’ai pas vraiment suivi ….Si on peut m’expliquer ?

    2. José Pahat.

      Deux solutions :
      1/ La voilée, à la taqqya bienaffûtée, est réellement menacée; la connerie est abyssale, nous le savons. Il y a donc, comme on le devine des strates dans l’intégrisme en général et dans l’islam en particulier. C’est le phénomène de secte dans toute sa splendeur. Dont acte. Qu’ils s’égorgent entre-eux, ça nous fera des vacances !
      2/ la voilée ou ses séides ont trouvé la parade face à une perte de crédibilité patente.
      En effet, loin de toute théorie du complot que j’abhorre, ses gages de bonne conduite vis à vis des frères musulmans ( elle est invitée au Bourget !!!) ne devraient pas générer de telles inscriptions.
      Alors, la question doit être posée: ne sont-elles pas là un moyen commode d’en faire une victime aux yeux des occidentaux toujours prêts à se coucher, à accepter l’inacceptable, à ne pas vouloir nommer les choses ? Ne sont-elles pas ( ces inscriptions) un moyen de lui rendre une crédibilité émoussée, elle qui en fait des tonnes en prônant un islam fantasmé que plus grand monde ne peut sniffer sans avoir envie de dégobiller ?
      Il y a sûrement d’autres explications. Contentons-nous de poser des questions.

    3. H

      Si la mère de MERAH reçoit des menaces, ce n’est sûrement pas des Juifs qui
      l’attaquent. On ne peut rien dire sans savoir exactement ce qu’il en est, même s’il s’agit de la mère de MERAH.

    4. yakova simha

      Oh H, ce n’est pas la mère de Mérah, c’est la mère d’une victime de Mérah et qui est musulmane ! Elle prêche partout, même dans les écoles, que l’Islam n’est pas cela mais un modèle de paix.

    5. yakova simha

      Je disais donc, puisque mon message n’est pas passé, à H : que ce n’est pas la mère de Mérah, mais celle d’un soldat assassiné par le terroriste. Elle prêche partout jusque dans les écoles que l’Islam n’est pas cela mais un modèle de paix, c’est pourquoi beaucoup la critique aujourd’hui !!!

    6. Dorylée

      La gourde bâchée n’a pas encore compris qui a tué son fils. On ne peux rien pour elle. Comme dit José Pahat :  » Qu’ils s’entre égorgent, ça nous fera des vacances !  » J’attire l’attention de la bâchée sur l’interdiction formelle coranique (ta mère) qu’une musulmane s’en prenne à des musulmans. Elle va se faire fatwer par le mufti de permanence !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *