toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La palestinienne Al Quds bank ouvre sa première filiale en Jordanie


La palestinienne Al Quds bank ouvre sa première filiale en Jordanie

Les Palestiniens accaparent l’attention au Proche-Orient, mais pas lorsque qu’ il s’agit des nouvelles positives. Qui vous a dit, par exemple, que les Palestiniens manquent d’argent ? Cette fois la célèbre banque palestinienne Al Quds Bank ouvre sa première filiale à Amman,en Jordanie.

Le 17 juin 2019 a  marqué l’implantation de la filiale d’un important groupe bancaire palestinien en Jordanie. Il s’agit de Al Quds bank.

Le Gouverneur de l’Autorité monétaire palestinienne, Azzam Al-Shawa, le Gouverneur suppléant de la Banque centrale de Palestine M. Maher Al-Sheikh, et le Président du conseil d’administration de la Banque Al Quds, M. Akram Abdul Latif Jarab, ont assisté à la cérémonie en présence du Président exécutif de la banque, Salah Hadi et un certain nombre de directeurs de banques jordaniennes et de la famille bancaire jordanienne et palestinienne, ainsi qu’une élite d’hommes d’affaires et d’investisseurs dans les deux pays.

Cette banque palestinienne qui va s’implanter progressivement Jordanie sera dotée d’un capital de 700 millions de dollars pour arriver à terme à 1 milliards de dollars, et trois agences seront ouvertes dans les 3 prochaines années.

L’ambition de cette banque palestinienne est aussi de faire profiter ses services aux palestiniens de l’extérieur.

Le Président du conseil d’administration Akram Jarab a déclaré mercredi à la suite de l’ouverture du bureau à Amman que la Banque était fière de présenter un modèle bancaire distinctif sur le marché palestinien et qu’elle devenait une destination privilégiée pour les services aux entreprises, les services d’investissement et les services de commerce de détail dans les Territoires palestiniens.

Le directeur général de Akram Abdul Latif Jarab, président de la banque Al Quds, a aussi relevé les importantes relations entre les Palestiniens et la jordanie et pense que l’exploitation d’une banque pourrait promouvoir cette amitié et donner du contenu à la coopération.

Le Dr Maher Al-Sheikh, sous-gouverneur de la Banque centrale de Jordanie, s’est félicité de l’ouverture d’une  première banque palestinienne en Jordanie, portant le nom de Jérusalem, et il a déclaré que la Jordanie soutenait l’économie palestinienne et ses frères en Palestine. «La Jordanie soutient la cause et les droits nationaux palestiniens  conformément aux résolutions internationales» a t- il dit.

Les financiers palestiniens pensent ainsi contribuer à l’intensification des flux commerciaux entre les Territoires et la Jordanie.

Le groupe Al Quds Bank se positionne aussi comme une banque multi-métiers c’est-à-dire qui a de l’expertise dans d’autres domaines, notamment l’assurance, la gestion d’actifs, etc.

Learn Hebrew online

Fondée à Ramallah en 1995, la Banque Quds est un partenaire  pour les particuliers et les entreprises palestiniennes, contribuant ainsi à leur réussite financière et à leur bien-être personnel en proposant des services bancaires compétents et fiables.

La Banque Quds dit sur son site internet qu’elle s’appuie sur quatre piliers: établissement de relations, simplicité, efficacité et commodité. Elle  propose une large gamme de solutions de services bancaires aux particuliers et aux entreprises, notamment les comptes personnels services, financement de l’habitation et de l’automobile, financement des PME, prêts commerciaux et soutien de projets.

La banque gère ses principales opérations par l’intermédiaire de son siège situé à Ramallah, dans le quartier chic Al Masyoun, en plus de 40 succursales et bureaux à part entière répartis sur tout le territoire palestinien (les Territoires et Gaza).

En attendant, l’Autorité palestinienne met en scène sa propre banqueroute, espérant retrouver ainsi une marge de manœuvre politique. Les habituels parrains de l’Autorité palestinienne, des Européens aux pays arabes, continuent de verser des millions de dollars  au budgétaire de l’Autorité palestinienne

Dernier effort en date : celui du Qatar. L’émirat a annoncé le 6 mai qu’il débloquait une nouvelle aide de 480 millions de dollars, dont 300 millions pour le budget de l’éducation et de la santé en Cisjordanie. Le 21 avril, la Ligue arabe, elle, a promis 100 millions de dollars par mois à l’Autorité palestinienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *