toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Golfe d’Oman: des navires pétroliers auraient été touchés par des torpilles au large des Emirats arabes unis


Golfe d’Oman: des navires pétroliers auraient été touchés par des torpilles au large des Emirats arabes unis

La cinquième flotte américaine a reçu des appels de détresse après que deux pétroliers auraient été attaqués dans le Golfe d’Oman. Les deux navires auraient été évacués. Les prix du pétrole ont bondi à la suite de cette annonce.

Au moins un pétrolier aurait été touché par des torpilles au large des Emirats arabes unis dans le golfe d’Oman ce 13 juin. Deux navires pétroliers auraient été évacués et leurs équipages seraient en sécurité, selon l’agence Reuters qui cite TradeWinds, le plus grand service mondial d’informations sur les transports maritimes. De même source, ces pétroliers sont le Front Altair des îles Marshall et le Kokuka Courageous qui bat pavillon panaméen. Selon une déclaration des autorités maritimes d’Oslo, le Front Altair, pétrolier propriété du groupe norvégien Frontline, a été «attaqué» au moyen de trois explosions constatées à bord. Ce tanker de 110 000 tonnes est actuellement en flammes selon les informations de l’AFP et des secours sont sur place.

La compagnie BSM Ship Management de Singapour a également fait savoir qu’un de ses navires, le Kokuka Courageous, avait été la cible d’un «incident de sécurité» et que les 21 membres d’équipage avaient abandonné le bateau.

L’Iran a exprime «son inquiétude» après des «incidents suspects», selon l’AFP qui cite un communiqué de source «officielle».

Le prix du pétrole bondit de 4%

Les prix du pétrole ont bondi de 4% en conséquence des informations relatives à ce que le Royaume-uni a qualifié d’«incident». La cinquième Flotte américaine a pour sa part fait état de deux «appels de détresse», tôt dans la journée du 13 juin, émanant de deux pétroliers dans le Golfe d’Oman qui auraient été la cible d’une «attaque». Dans un communiqué, cette flotte basée à Bahreïn a déclaré : «Nous sommes au courant d’une attaque signalée contre des pétroliers dans le Golfe d’Oman. Des Forces Navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts.»

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Golfe d’Oman: des navires pétroliers auraient été touchés par des torpilles au large des Emirats arabes unis

    1. Vov

      C’est débile de vouloir parler « négociations » avec ces résidus de fausses couches gonflées à l’azote !

      Ils interprètent le terme « négociation » comme signe de faiblesse et pour le prouver, ils envoient des bombes, ça a toujours été comme ça avec les mollahs enturbannés de crottin de chameaux !

      La seule réponse qu’ils comprennent, c’est de leur rendre la monnaie multipliée par 1000 !

    2. Alain Térieur

      L’Iran edt un etat terroriste, depuis que les mollah ont pris le pouvoir. Rien n’y fera. Ces gens n’ont qu’une idée en tête, l’expansion de l’Islam sur toute la planète. Alors, on peut faire semblant de croire qu’il suffit de les caresser dans le bon sens, et negocier avec eux pour que la paix set la stabilité s’installe. Mais il n’en est rien.
      Une seule solution : écraser ce régime horrible. Tant que les ayatollahs seront au pouvoir, on peut craindre une déflagration régionale et même générale.

    3. robert Davis

      Il ne fait aucun doute que c’est l’iran qui a commis ces attaques sous le couvert des « gardiens de la révolution » qui agissent du gouvernement qui ne veut pas apparaitre comme l’agresseur. Quant aux éternels couards pacifistes, les faux « sauveurs de la paix » comme dans les années 30 ils sont au contraire les fabricants de guerres mondiales en transformant des opérations de simples opérations police en conflits majeurs avec le temps.En 34 ou 35 hitler aurait pu être arrêté sans un mort car il n’avait aucun armement tout comme l’iran d’aujourd’hui. Quelques années après on ne pouvait plus l’arrêter.

    4. robert Davis

      Vov et Térieur: entièrement d’accord avec vous : la guerre petite ou grande est déjà programmée et inévitable avec les mus et l’iran en particulier. Qu’on attaque l’iran aujourd’hui ou non il faudra faire la guerres car ils n’arrêteront que lorsqu’ils seront à terre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *