toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France célèbre le 75e anniversaire du débarquement en Normandie (Vidéo)


La France célèbre le 75e anniversaire du débarquement en Normandie (Vidéo)

La France commémore le débarquement allié du 6 juin 1944, en présence d’Emmanuel Macron, Donald Trump, Theresa May et quelque 500 vétérans dans une Normandie déjà en fête depuis la veille.

 

Donald Trump a quant à lui assuré que les liens entre alliés étaient «indestructibles» lors de la cérémonie pour le 75e anniversaire du Débarquement à Colleville-sur-mer.

«A tous nos amis et partenaires, notre chère alliance a été forgée en pleine bataille, elle a traversé les épreuves, elle a survécu à à la guerre. Notre lien est indestructible», a-t-il ainsi déclaré devant une cinquantaine de vétérans du Jour J.

Au cours du même discours, le président français a appelé à «ne jamais cesser de faire vivre l’alliance des peuples libres». Et de citer pour exemple la création des Nations unies, l’OTAN et l’Union européenne.

«L’Amérique n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle se montre fidèle aux valeurs universelles que défendaient ses pères fondateurs, lorsqu’il y a près de deux siècles et demi la France vint soutenir son indépendance», a-t-il ajouté. 

Lors de son discours à Colleville-sur-Mer, Emmanuel Macron a remercié en anglais les vétérans d’avoir libéré la France : «We know what we owe to you veterans. Our freedom» (en français, «Nous savons ce que nous vous devons, vétérans. Notre liberté.»)

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a déploré sur Twitter l’absence de la Russie aux commémorations du Débarquement : «Il est néanmoins regrettable que la Russie, qui a payé un lourd tribut, ne soit pas associée aux commémorations.»

Les présidents américain et français assistent à une cérémonie franco-américaine au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, en Normandie.

L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a commenté sur Cnews la venue de Donald Trump aux commémorations du Débarquement en Normandie, ce 6 juin : «Il y a un malaise dans cette présence de Trump aujourd’hui puisqu’à la fois il est porteur du plus beau message d’unité et de liberté mais en même temps il tourne le dos au message historique de l’Amérique.» Et d’ajouter : «Aujourd’hui s’il y avait besoin de l’Amérique, je ne suis pas sûr que l’Amérique serait au rendez-vous.»

Donald Trump «est un allié de l’Histoire, pas nécessairement de l’avenir, en tout cas pas un allié de l’actualité (…) Il n’est forcément pas un allié sûr aujourd’hui puisqu’il souhaite la déconstruction de l’Europe», a-t-il renchéri. 

Learn Hebrew online

Le président des Etats-Unis Donald Trump est arrivé en Normandie pour le 75e anniversaire du Débarquement. 

Emmanuel Macron rencontre des vétérans du Débarquement avant sa rencontre avec Donald Trump.

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a exprimé «toute [son] amitié» au Premier ministre britannique arguant que «cela a[vait] été un plaisir de travailler et d’agir en confiance à [ses] côtés». Il a également rappelé que «les dirigeants passent mais le travail qu’ils accomplissent restent». Le président français a réaffirmé la solidité des «liens singuliers» entre la France et le Royaume-Uni alors que le Brexit approche. «Whatever it takes, we will always stand together because it’s our common destiny» (Quoiqu’il arrive, nous serons toujours côte à côte parce que c’est notre destinée commune), a-t-il ajouté. Selon lui, les «débats du présent n’enlèvent rien, au contraire, à la force de notre histoire partagée et de notre avenir commun».

Theresa May n’a elle fait aucune référence à son départ imminent du 10 Downing Street dans son discours, rendant hommage au «courage» et au «dévouement» des 156 000 hommes, dont 83 000 venant du Royaume-Uni et du Commonwealth, ayant débarqué en Normandie le 6 juin 1944. «Il est extrêmement émouvant de se trouver ici aujourd’hui, de regarder par-dessus les plages où eut lieu l’une des plus importantes batailles pour la liberté dans les annales de l’Histoire», a-t-elle souligné devant 200 invités, dont la moitié de Britanniques, parmi lesquels quelques vétérans médaillés.

75 ans après le débarquement des forces alliées sur les plages normandes, Emmanuel Macron, Theresa May et Donald Trump participeront aux commémorations en présence de 500 vétérans. 

A 8h45, le président français et le Premier ministre britannique doivent poser la première pierre du mémorial britannique, à Ver-sur-Mer. Après une cérémonie au cimetière américain de Colleville-sur-mer, une rencontre bilatérale entre Emmanuel Macron et Donald Trump est prévue à 13h30 à la préfecture de Caen. L’Elysée affirme que le niveau de «confiance» est «au plus haut niveau» avec Washington. La FSU, la CGT et la France insoumise ont quant à eux appelé à manifester à 17h30 à Caen contre la venue de Donald Trump, qui incarne, selon leur appel, «le racisme, le sexisme et le climato-négationnisme».

La Normandie était déjà en fête le 5 juin en amont de la rencontre, avec notamment des parachutages, une cérémonie amérindienne à Omaha Beach, et des dizaines de milliers de collectionneurs de véhicules militaires qui sillonnaient les routes proches des plages du débarquement.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La France célèbre le 75e anniversaire du débarquement en Normandie (Vidéo)

    1. Robert Davis

      Après toutes les insultes que les USA ont subi de la part de la france ces dernières décennies il est peu probable que les USA se dérangent et voient leurs soldats mourir pour la France à nouveau! Quant à l’anglais de cuisine de micron il est comme le reste de sa personne (what we owe TO you…) très approximatif!

    2. c.i.a.

      En effet, les francais collabos auraient aimés mieux rester, sous la domination allemande ou de l`u.r.s.s., puisque pour certains imbéciles de gauches, bien évidement ,se sont ses derniers qui ont gagner la guerre!??
      Dire que de nos jours ces quoirdistes ,( minables et lâches.), continuent de collaborer ,mais avec cette fois ci, le totalitaire et l`obscurantisme de islam!!??? …ALLEZ COMPRENDRE,à oui ils ne sont pas des occidentaux capitalismes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *