toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fake news ? Deux ministres macroniens épinglés pour fake news en moins de 24 heures


Fake news ? Deux ministres macroniens épinglés pour fake news en moins de 24 heures

Les propos de Muriel Pénicaud sur les offres d’emploi et ceux de François de Rugy sur les émissions de gaz à effet de serre ont été passés au crible par AFP Factuel et CheckNews. Après vérifications, ils se sont avérés inexacts, voire même totalement faux.

Deux ministres français ont été épinglés pour leurs récentes affirmations qui, après des vérifications d’AFP Factuel et CheckNews, se sont avérées fausses.

Il s’agit notamment de celles de Muriel Pénicaud qui a déclaré le 19 juin sur BFM TV qu’il y avait 37 millions d’offres d’emploi par an en France. Ce chiffre a été toutefois remis en question par un internaute qui s’est adressé à CheckNews. Selon lui, la ministre du Travail a confondu le nombre de nouveaux contrats et celui d’offres d’emploi.

Sollicité par CheckNews, l’entourage de Mme Pénicaud a reconnu cette «confusion». En réalité, d’après le média, Pôle emploi n’a diffusé que 7,4 millions d’offres en 2018.

Le ministre de la Transition écologique avait déjà, de son côté, salué par erreur une baisse inédite des émissions de gaz à effet de serre. Invité le 17 juin sur Europe 1, François de Rugy a déclaré qu’en 2018 ces émissions s’étaient réduites de 4% «pour la première fois» en France.

Mais, selon l’AFP Factuel citant les chiffres du Citepa (le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique), il ne s’agit pas d’une première. Le média indique qu’entre 2013 et 2014, il y avait déjà eu une baisse de près de 6,2%. Et entre 2010 et 2011, les émissions françaises de gaz à effet de serre ont baissé de 5,1%.

Contacté par l’AFP, l’entourage de François de Rugy a justifié les déclarations du ministre en précisant que «depuis que les émissions de CO2 sont mesurées, c’est la première fois que celles des transports baissent en période de croissance forte».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Fake news ? Deux ministres macroniens épinglés pour fake news en moins de 24 heures

    1. robert Davis

      Ouais…cela ressemble à l’histoire du touriste qui demande au garçon italien ce que signifie le mot « passa » dans les factures des restaurants et le garçon du restaurant qui efface le montant en expliquant  » passa, passa se no, no passa »… c’est tout à fait la politique de micron.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *