toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dictature macronienne : pour un eurodéputé macroniste « Un maire qui sera réélu sans l’apport de LREM sera un ennemi du Président » (Vidéo)


Dictature macronienne : pour un eurodéputé macroniste « Un maire qui sera réélu sans l’apport de LREM sera un ennemi du Président » (Vidéo)

A peine élu eurodéputé de La République en marche, Gilles Boyer se fait déjà remarquer. Pour lui, la vie politique semble binaire : soit vous êtes soutenu par LREM et le Modem, soit vous êtes «un ennemi du président». La déclaration fait polémique.

«Un maire qui sera réélu sans l’apport de La République en marche et du Modem sera un ennemi du président», a déclaré de manière radicale le nouvel eurodéputé de La République en marche, Gilles Boyer, le 30 mai sur Europe 1. Une manière d’avertir tous les candidats potentiels aux élections municipales qui auront lieu dans un an, en 2020. Une vision absolue qui n’a pas du tout plu au monde politique.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Dictature macronienne : pour un eurodéputé macroniste « Un maire qui sera réélu sans l’apport de LREM sera un ennemi du Président » (Vidéo)

    1. Rosa SAHSAN

      Rien d’étonnant de la part de ce traître à sa famille politique (LR).
      Comme ses amis Juppé, Raffarin et Philippe, ce type ne voit que ces intérêts.
      Sans la LREM il n’aurait jamais visité Strasbourg. Heureusement, les gens ne sont pas manichéens. Ce discours est une insulte pour tous ceux qui ne pensent pas comme ce pauvre mec.

    2. Barnabo Joelle

      Quan Macron a voulu supprimer la taxe d’habitation, j’ai immédiatement pensé qu’il voulait prendre aux maires leur indépendance. Ceci confirme ma pensée.

    3. Jankel

      Comme quoi ce que certains croyaient « impensable » arrive:et Raffarin n’est qu’un ramassis de Bourgeois mauvais prêts à tout dès que la réalité ne suit plus leur désir de toute puissance économico-politique. Tous les « partisans politiques » sont d’ailleurs à mettre dans le même panier!de Giscard à macron via Juppé et autres Barre et Raffarin, le Centre Modéré ne l’est que quand tout va bien pour lui! Quand les désirs de pouvoir se trouve en da,gerils deviennent des supports de dictatures tout en s’exonérant le plus souvent de toute responsabilité dans le Virage malheureux: Zentrum Allemand de Weimar ou le Bonapartisme fusilleur ou d’autres coups plus subtil manipulant l’opinion: Dreyfus et autres Scandales…toujours les mêmes Pouvoirs économique soft derrière les avant-gardes totalitaires! (Les Résistants de 1939/40 et suivantes ne se recrutèrent guère dans ce Beau Monde Modéré et Bienséant…faux-cul !!!! ??Jje me trompe?

    4. marc

      Un apprenti dictateur en marche
      Il y a de quoi avoir peur
      Avec un tel raisonnement ou le sectarisme
      Et la brutalité se dispute la vedette
      Le goulag politique n’est pas loin

    5. pauledesbaux

      vus venez de découvrir l’eau tiede il me semble ? il y a longtemps que la dictature macronnienne a commencé aidée par les rothchild maitres de l’argent chez lesquels ils prend ses ordres tous les matins n’oubliez jamais qu’hitler était juif et dictateur.qu’il n’a pas hésité à faire brûler les siens pourquoi ?
      le petit macron fait bruler LA FRANCE pourquoi ? des tas de questions auxquelles nous ne répondrons pas encore.

    6. Alain Térieur

      Pauldesbaux, je pense que vous puisez vos remarques dans la propagande antisémite. Je ne comprends pas que l’on puisse écrire de pareilles âneries ! Il y a des limites à la bêtise. Toutes les affirmations sur les prétendues racines juives d’Hitler ne sont que des rumeurs. Aucun historien digne de ce nom n’a jamais validé ces sornettes.
      Enfin, il vous a peut-être échappé que l’on parle de Macron dans l’article !! Alors faites un effort, et faites des commentaires appropriés

    7. Alain Térieur

      Alors, monsieur Gilles Boyer, je crains que le Président ait « beaucoup d’ennemis » à l’issue des municipales de 2020. LREM n’a pas d’implantation locale, car ce parti est tres récent. Les municipales sont des élections locales, et là ce parti part actuellement de 0 maire. Les maires actuels sont furieux contre Macron. Ils ont donc des arguments pour leur campagne. D’autre part, la bipolarisation à laquelle on a assisté pour les européennes qui a abouti à un match RN – LREM n’a pas de sens pour les municipales. Alors monsieur Boyer, vous pouvez employer tous les arguments provocateurs que vous voulez, mais vous serez battus à plate couture aux municipales de 2020.

    8. Ali

      On parlait de lui, il y a bien longtemps et l’on disait « plus jamais ça », mais le revoilà le spectre du nazisme dans LEREM, dans son nouvel habit de circonstance, au service de la marâtre mondialiste européenne, avec ses paroles menaçantes.

    9. MAGUID

      Alain Térieur, moi je ne le crains pas, mais je le désire ardemment. J’en profite pour répéter une millième fois, et ce, depuis la # KATASTROFFE de 2017: Les Français ont été tellement terrorisés pas les gentils avertissements, les cris de détresse d’un loulou, qu’ils ont couru se réfugier dans l’antre d’un pitbull enragé, morbide, vindicatif et furieux.

    10. Jacques B.

      Cette rhétorique est typique des dictateurs. En démocratie, on ne parle pas d’ennemis, mais d’adversaires politiques. Un ennemi, c’est quelqu’un qu’il est légitime d’éliminer par tous les moyens.
      Ce Macron est un apprenti-Néron, je le pense depuis un moment. Comme bien souvent avec ce genre de personnages, les masques finiront par tomber (et ils tombent déjà, la preuve).

    11. alauda

      Pour un titulaire d’un DESS de droit public (en 1993)…
      plus toutes ses compétences accumulées au RPR, ou auprès de Juppé, comme « apparatchik, conseiller plus ou moins spécial, ‘dir cab’, spin doctor, collaborateur, bras droit, factotum, éminence grise… », selon ses propres mots,
      cette saillie ne peut être due à une involontaire faute de frappe.

      L’homme-lige n’est donc pas un néophyte du culte de la personnalité, comme un perdreau de l’année. Mais il n’officie son zèle prosélyte que depuis peu auprès du parti auquel il s’est rallié par opportunisme, après un passage à vide « en rade ». Les néo-convertis sont souvent les pires.

      Il y a toujours eu des maires réélus à plus de 50% au premier tour.

      J’espère que ce sera le cas du nôtre qui est moins sectaire que ce député grisonnant au regard pas net. Le nôtre a récupéré une ville aux mains de la gauche depuis la Libération. C’est moins facile que de trouver à se recaser sur une liste en douzième position…

    12. Dabsay

      Pour ceux qui se demandaient comment autant de français avaient pu collaborer avec le nazisme, la période que nous vivons est très révélatrice.
      Pour un citron ou une banane, les collabos courent vers Macron.
      Et ce n’est pas un hasard si les islamistes ont appelé à voter pour eux.

    13. Robert Davis

      S’il est un ennemi du président il est…l’ami de la France et de l’Europe ce n’est pas plus mal. Les « élites » de gauche ne travaillent pas pour la nation et même s’ils sont demeurés ils le savent très bien: ils travaillent pour eux même pour garder le pouvoir, s’enrichir, islamiser la France et l’Europe pour avoir des électeurs(sic) et transformer l’occident en un vrai bazar multiculturel dont l’identité des peuples serait tellement éffacé que toutes les guerres civiles s’y installeront en permanence. Et dans ce chaos ces « élites »à la noix espèrent …s’installer à titre définitif ou au moins « encore un peu de temps » comme des minables qu’ils sont.

    14. Robert Davis

      pauledebeaux : qu’Est-ce qu’un troll fou vient faire ici? le banquier dont vous ne savez même pas épeler le nom, le « maitre de l’argent » dégage pauvre type! vous etes plus proche de Hitler que nous! ou de l’asile de fous.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *