toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des milliers de manifestants à la huitième « marche des salopes » à Tel Aviv. Quelques centaines à Jérusalem


Des milliers de manifestants à la huitième « marche des salopes » à Tel Aviv. Quelques centaines à Jérusalem

La huitième « marche des salopes » a eu lieu ce vendredi à Tel-Aviv sous un soleil de plomb pour attirer l’attention sur les droits des Femmes et le harcèlement sexuel en Israël. 

Parmi les protestataires, une majorité de jeunes femmes mais aussi, des hommes, et des familles venues avec leurs enfants.

« Il fait partie de la génération future et donc il fait partie de ce mouvement. L’éducation a un rôle majeur dans ce mouvement, dans cette idéologie, pour un changement, » a estimé une des manifestante.

De nombreuses jeunes femmes ont fait le choix de se déshabiller pour écrire sur leur corps le mot « salope » en hébreu.

« Ce n’est pas nous qui avons choisi le mot salope, c’est la société qui a décidé d’utiliser ce mot pour oppresser les femmes, pour nous faire porter le blâme, » dénonce une autre manifestante.

Ce mouvement a débuté à Toronto, en avril 2011 lorsqu’un policier avait déclaré que « les femmes devaient éviter de s’habiller comme des salopes pour ne pas être violées ».

Quelques centaines de jeunes Israéliens et Israéliennes ont participé vendredi dans le centre de Jérusalem à la « marche des salopes » pour défendre les droits des femmes, a constaté une journaliste de l’AFP.

La marche, encadrée par la police, s’est déroulée sans incident. De nombreuses manifestantes étaient en soutien-gorges, pour beaucoup affriolants, tandis que la grande majorité portaient des mini-shorts.

Elles ont marché le long de la rue Yaffo, et aux abords du marché en plein Mahane Yehouda, à proximité de quartiers ultra-orthodoxes juifs où les femmes sont tenues de porter des vêtements longs pour ne rien laisser voir de leur corps.

« Non, ça veut dire non », a notamment scandé la foule en défilant dans le quartier commerçant extrêmement fréquenté notamment par des ultra-orthodoxes à quelques heure du début du shabbat.

Margaret, 23 ans, a assuré à l’AFP participer à cette marche pour dire que « toutes les femmes et tous les hommes ont le droit de porter ce qu’ils veulent » et que « personne n’a le droit de les toucher ou de les agresser pour cela ».

Pour Katie, 18 ans, les cheveux décolorés et une coupe à la garçonne encadrant son visage avec plusieurs piercings, cette marche est particulièrement « importante » en Israël où « des gens affirment qu’un président accusé de viol et actuellement en prison est innocent ». Elle faisait référence à Moshe Katsav, condamné à sept années de prison pour viol.

Au milieu de nombreuses femmes, Erez, le visage mangé par une barbe et des lunettes de soleil, avait revêtu une robe. Il défilait avec sa petite amie « en solidarité avec les femmes » mais aussi « pour dire haut et fort que la responsabilité de régler cette question n’incombe pas aux femmes mais à nous, le hommes ».

A l’opposé de l’hédoniste Tel-Aviv, considérée comme une des villes les plus libérales au monde en matière de moeurs, Jérusalem est une ville conservatrice avec une très forte population de religieux, qu’ils soient juifs orthodoxes, musulmans ou chrétiens.
Une jeune fille a été tuée et six autres blessées en mars 2015 par un juif ultra-orthodoxe lors d’une Gay Pride à Jérusalem.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Des milliers de manifestants à la huitième « marche des salopes » à Tel Aviv. Quelques centaines à Jérusalem

    1. c.i.a.

      Oui voyons, quelle idée de s`habiller de cette facon , provocante, exhibitionnistes, la femme par son corps MAGNIFIQUE! réveille des pulsions et pensées impures en moi, je ne puis me retenir,« dieu« nous la dit …encore une fois LA FEMMES EST LE DÉMON!!

      Tout ces TARÉS FOUS DE DIEU OU CEUX QUI DEVIENNENT ORDURIERS EN VOYANTS UN SIMPLE DÉCOLTÉ m`exaspèrent…les femme ont tous les droits de faire se quelles veulent ENCORE UNE FOIS NOUS SOMME EN 2019 LES TARÉS!!!

    2. Yehuda

      C est juste un pretexte pour attaquer les hommes, ce sont les femmed qui attaquent les hommes en Israel. Les femmes ont les droits de denoncer sans preuve et vous ete en prison . Un juif blanc ne peut meme pas dire bonjour a une femme sans etre accuse de viol si l intention de la femme EST de vous faire du mal

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    179 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap