toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«91% d’enfants musulmans» et «grand remplacement» : Robert Ménard relaxé par la Cour de cassation, défaite des associations « antiracistes »


«91% d’enfants musulmans» et «grand remplacement» : Robert Ménard relaxé par la Cour de cassation, défaite des associations « antiracistes »

Lourde défaite pour les sept associations antiracistes qui ont définitivement perdu leur bras de fer contre Robert Ménard, qu’elles accusaient de provocation à la haine et la discrimination.

La Cour de cassation a rejeté le 4 juin le pourvoi d’associations de lutte contre le racisme après la relaxe de Robert Ménard. Le maire de Béziers était poursuivi pour avoir évoqué le «grand remplacement» dans les écoles de sa ville sur Twitter et en raison de propos sur les écoliers musulmans.

En première instance, le tribunal correctionnel de Paris avait, en avril 2017, condamné Robert Ménard à 2 000 euros d’amende pour «provocation à la haine et la discrimination». Mais la cour d’appel de Paris avait infirmé ce jugement un an plus tard, faisant valoir que la jurisprudence exigeait désormais que les propos incriminés contiennent «une exhortation éventuellement implicite» à la haine ou à la discrimination pour que le délit de provocation soit constitué, ce qui n’était pas, selon elle, le cas dans les propos Robert Ménard.

«[Rentrée des classes] : la preuve la plus éclatante du [grand remplacement] en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe», avait-il déclaré en 2016 dans un tweet.

Il était également poursuivi pour avoir déclaré sur LCI le 5 septembre : «Dans une classe de centre-ville de chez moi, 91% d’enfants musulmans. Évidemment que c’est un problème».

Dans son arrêt, la Cour de cassation a confirmé qu’«aucun des deux passages incriminés» ne contenait «un appel ou une exhortation, même implicitement formulés, à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes déterminées».

Les sept associations antiracistes qui s’étaient constituées partie civile, dont la Licra, le Mrap, la Ligue des droits de l’Homme, SOS racisme et la Maison des potes, sont donc définitivement déboutées.

«Voilà près trois ans que Robert Ménard est traîné devant les tribunaux par un aréopage d’idéologues antiracistes autoproclamés. Son tort ? Oser décrire la réalité de l’immigration en France, parler du changement de population dans certains quartiers de nos villes et évoquer clairement les atteintes à notre mode de vie», pouvait-on lire dans un communiqué de la ville de Béziers relayé par l’édile pour célébrer la «défaite» de ses opposants.

Élu en 2014 à la tête de Béziers, ville de l’Hérault de 70 000 habitants, avec le soutien du Front national et à la faveur d’une triangulaire, l’ancien président de Reporters sans frontières est coutumier des polémiques, notamment sur l’immigration, la guerre d’Algérie ou la sécurité.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«91% d’enfants musulmans» et «grand remplacement» : Robert Ménard relaxé par la Cour de cassation, défaite des associations « antiracistes »

    1. Ingrid Israël Anderhuber

      Il est vrai que là il n’a fait que décrire la réalité qui, de plus en plus, est celle de beaucoup d’endroits en France…

    2. Antoine

      Enfin un jugement raisonnable et normal ! On va nous dire que la cour de cassation a été infiltrée par l’extrême droite anti musulmans et raciste

    3. JEAN PN

      Bien sûr que Robert MENARD a été relaxé !… c’est vrai qu’il est tombé sur un des rares Juges justes …
      Mais nous, le peuple, que faisons-nous pour ne pas être remplacés ? En fait, nous ne serons pas seulement remplacés mais exécutés quand ils auront pris le pouvoir. Pour survivre, réagissons et vite !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap