toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Saint-Denis accueillera une conférence de trois islamistes antisémites, homophobes, appelant au jihad armé et expliquant comment battre sa femme (Vidéos)


Saint-Denis accueillera une conférence de trois islamistes antisémites, homophobes, appelant au jihad armé et expliquant comment battre sa femme (Vidéos)

L’imam de la mosquée d’Ivry sur Seine, Mohamed Bajrafil, islamiste notoire et fils spirituel de Qaradawi, l’un des chefs les plus intégristes au sein de la mouvance des Frères musulmans, dont l’oeuvre consiste à s’interroger sur la meilleure manière de se débarrasser des Juifs, des homosexuels et des apostats, organise à Saint-Denis le 24 mais prochain une conférence pour laquelle il a invité deux islamistes antisémite, homophobe et appelant au jihad armé.

L’évènement est organisé au profit du Centre de Formation des Oulémas à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Saint-Denis.

L’imâm Bajrafil d’Ivry-sur-Seine, fut formé à l’école des islamistes radicaux Safwat Hegazi  et Al Qaradawi (il est fier de les présenter comme « Ses références » dans son auto-biographie sur son site officiel). Dans son livre récent Islam de France an I, (éditions Plein jour,2015)  Bajrafil qualifie de “livre de référence du droit musulman dans la gestion du pouvoir” (p.37) le livre Les Statuts gouvernementaux de El Mawerdi  (972-1058),  traité de droit devant guider un califat idéal, qui interdit d’édifier des églises entre autres discriminations légales contre les chrétiens:

« ils ne peuvent élever en pays d’islam de nouvelles synagogues ou églises, qui sont, le cas échéant démolies à leur détriment » page 308, édité par les Editions du patrimoine Arabe et Islamique, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.

Ce même Bajrafil, encensé par des médias irresponsables, présenté comme un « imam cool », tiendra un « dîner caritatif » avec en télé conférence, le cheikh Dedew, lequel a déclaré, lors d’une émission diffusée le 12 février sur Dorar TV (Soudan) que « les juifs sont les ennemis d’Allah et de l’économie, ils utilisaient des moyens détournés pour piller les richesses d’autrui(…) ils sont les créateurs des compagnies d’assurance, casinos, loteries et banques usuraires ».

Mohamed Bajrafil défend les propos antisémites de Yousef al Qaradawi son maître à penser.

Autre invité islamistes, Ould Dedew a été formé au wahhabisme à l’université Ibn Saoud à Riyad. Coopté par les frères musulmans saoudiens et jordaniens ils l’envoyèrent ensuite comme conférencier à travers le monde y-compris aux Etats-Unis pour recruter de nouveaux adeptes. A son retour en Mauritanie, il devient imam à Nouakchott d’où il coordonne son action politique avec les frères musulmans locaux dont Jemil ould Mansour.

Muhammad Ould Dedew a déclaré lors d’une émission diffusée le 12 février sur Dorar TV (Soudan) que les Juifs sont les ennemis d’Allah et de l’économie et qu’ils utilisent de faux moyens pour piller les richesses des autres. Il a dit qu’ils sont derrière les compagnies d’assurance, les casinos, les loteries et les banques usuraires. Il a également dit que les chrétiens sont arrogants et hautains par nature. Dans une émission diffusée le 5 février 2019 sur la chaîne Al-Aqsa (Hamas / Gaza), Dedew a déclaré qu’il y aurait deux grandes guerres avec les Juifs dans lesquelles ils seront les disciples de l’Antéchrist et dans lesquels les rochers et les arbres seront appelés. aux musulmans en disant qu’il y a des Juifs qui se cachent derrière eux. En outre, il a déclaré que les sionistes sont un peuple misérable et que Jérusalem sera bientôt libérée.

Connu pour ses prêches antisémites :

Et ses leçons pour battre sa femme:

Learn Hebrew online

Le cheikh mauritanien Mohammed Ould Dedew explique comment battre sa femme dans l’islam : Trois coups avec la main sur le dos.

Extraits :

Animateur : Qu’en est-il de son droit à discipliner ? Un homme a-t-il le droit de discipliner sa femme et de la battre ?

Cheikh Mohammed Ould Dedew : Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux. Le mari est le gardien de la maison, et il doit y faire régner la parole d’Allah. Si l’un des membres de la famille viole la parole d’Allah, le mari se rend complice du péché, s’il ne l’empêche pas ou ne discipline la partie contrevenante. Si cela peut se résoudre par une mesure moins sévère, il ne doit pas recourir à des [coups]. S’il peut régler le problème par une réprimande, un mot ou un regard, cela suffit, mais sinon, il doit recourir à des mesures plus sévères. Oui.. […]

Le mari est maître chez lui. Son autorité sur les membres de la famille inclut la discipline par les coups. Allah l’a dit. (MEMRI).

Quant au dernier invité il s’agit du prédicateur Hassan Iquioussen prêcheur de haine anti-juive à Echirolles, un « antisémite décomplexé » pour Mohamed Louizi.

Hassan Iquioussen n’est pas un inconnu. Il est une star du web où il diffuse ses prêches. Ses vidéos postées sur YouTube comptent plusieurs millions de vues. Mais il est aussi membre des Musulmans de France, l’ex-Union des organisations islamiques en France (UOIF), proches des Frères musulmans. Et s’est fait connaître pour avoir proféré publiquement, au début des années 2000, des propos racistes et antisémites. Plus tard, en 2011 et 2012, on l’a vu également aux côtés de l’idéologue d’extrême droite Alain Soral.

Hassan Iquioussen est un personnage inconnu des médias et du  » grand public « . Il est pourtant fort connu de milliers, de plusieurs dizaines de milliers de jeunes, d’hommes et de femmes. Ses conférences données à travers l’Hexagone rassemblent un public nombreux et attentif. Elles se diffusent en cassettes audio à des milliers d’exemplaires.

L’Humanité a enquêté sur Hassan Iquioussen : Après un troisième cycle universitaire en histoire, il se consacre à plein temps, avec l’UOIF, à son action auprès des jeunes issus de l’immigration. Il est souvent présenté comme un  » prédicateur « . Le mot peut prêter à confusion. Dans son discours, nulle érudition. Iquioussen est le double populiste de Ramadan. Le langage est plus direct, se veut  » jeune « , un  » français des banlieues « .

Dans son abondante production, qui figure à côté de celle de Tariq Ramadan au catalogue de la maison d’éditions Tawhid et qui est diffusée dans toutes les librairies islamistes, deux cassettes diffèrent de l’ordinaire : la Palestine, histoire d’une injustice et Irak, guerre et médias.

Pour  » éclairer  » le drame du Moyen-Orient, Iquioussen remonte à la Bible :  » Il y a eu beaucoup de prophètes chez les enfants d’Israël car ils oublient souvent. Ce sont des ingrats, un peuple qui a besoin d’être rappelé à l’ordre vingt-quatre heures sur vingt-quatre.  » Tout y passe : Abraham, Moïse et David qui  » étaient des musulmans  » (des siècles et des siècles avant la révélation du Coran à Mahomet !), Nabuchodonosor et les Romains avec lesquels le conflit éclate parce que  » la théorie des juifs dit qu’ils sont le Peuple élu et que Dieu a créé les êtres humains pour les servir, comme des moutons, des esclaves « .

Puis vient Mahomet. À Médine, une juive tente de l’empoisonner. Dieu le protège, le sauve. N’est-ce pas la preuve recherchée qu’il est bien le prophète ? Iquioussen :  » La femme s’est- elle convertie ? Non. Voyez l’entêtement. Retenez ça parce que vous allez comprendre ce qui se passe aujourd’hui.

Les juifs n’ont cessé, depuis ce temps, de comploter contre l’islam et les musulmans.  » Au fil de la causerie viendront ainsi  » le premier schisme dû à un juif yéménite converti pour détruire l’islam de l’intérieur « , puis, beaucoup plus tard,  » en Turquie, la révolution des Jeunes Turcs conduits par Mustapha Kemal, un juif converti hypocritement à l’islam  » toujours  » pour détruire l’islam et les musulmans de l’intérieur « . Et encore, Nasser, pas un juif mais  » le traître des traîtres, l’ennemi de la Palestine et de la cause arabe, un suppôt de l’Occident « . Arafat est, lui aussi, voué aux gémonies.

Au fil de l’histoire, les poncifs sur les  » juifs avares et usuriers  » défilent. Arrive le sommet :  » Les textes aujourd’hui le prouvent. Les sionistes ont été de connivence avec Hitler. Il fallait pousser les juifs d’Allemagne, de France… à quitter l’Europe pour la Palestine. Pour les obliger, il fallait leur faire du mal.  » C’est avec la même rigueur que sont débusqués les fondements de  » la complicité  » et du  » colonialisme  » des Américains et des Anglais :  » Ce sont des protestants et, dans la religion protestante, il y a la conviction que lorsque tous les juifs seront à nouveau en Palestine alors le messie reviendra.  » Face à l’universel complot,  » le seul obstacle se sont les vrais musulmans « .

Au premier rang desquels Hassan Al Banna, le fondateur des Frères musulmans (eux-mêmes longuement glorifiés) et aïeul de Tariq Ramadam. Tout de suite après apparaît Faysal d’Arabie, partisan du wahhabisme, hérésie intransigeante et rigoriste qui sévit en Arabie saoudite.

Dans la foulée, Iquioussen célèbre  » le Hamas qui, avec sa branche armée, fait du bon boulot « . Tout au long des quarante-cinq minutes de cet exposé, comme au cours de celui, plus court, consacré à l’Irak et où les mêmes  » thèses  » reviennent, l’auditoire est invité à s’identifier à la cause palestinienne ainsi présentée.

Un « antisémite décomplexé »

Mohamed Louizi, l’auteur de Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans, ne semble pas craindre de se faire des ennemis. Dans son ouvrage il affirme, documents à l’appui, que l’UOIF, qui appartient à la mouvance des Frères musulmans, organisation créée par Hassan el-Banna en Égypte en 1928, avait bien pour ambition cachée d’islamiser la France et l’Europe. Cette fois, il cible le conférencier Hassan Iquioussen et ses proches. Son enquête, de plus d’une quarantaine de pages, comptabilise pas moins de 108 références.

Mohamed Louizi écrit que le « prêcheur des cités » est un « antisémite décomplexé ».

N’a-t-il pas déclaré que « les sionistes ont été de connivence avec Hitler. Il fallait pousser les juifs d’Allemagne, de France à quitter l’Europe pour la Palestine. Pour les obliger, il fallait leur faire du mal » ?

Pour Hassan Iquioussen, qui s’affiche avec Alain Soral, « le Hamas, avec sa branche armée, fait du bon boulot ». Apparemment, son fils aîné, Soufiane Iquioussen, marche sur ses traces.

Au Sénat, en octobre 2013, avec plusieurs de ses amis musulmans, il s’est fait photographier en train de refaire le geste de la « quenelle », chère à Dieudonné.

Pour Hassan Iquioussen « Nous sommes musulmans, c’est notre identité, la seule chose qui compte, et tout le reste est secondaire ». Il exhorte ses fidèles à outrance à prendre les rênes de la politique et à faire entendre notre voix en tant que musulmans, pour défendre nos valeurs, nos lois et notre mode de vie face à la République. « Faites pression sur les députés, et les députés vont voter une loi contre le blasphème et l’islamophobie, et il n’y a plus personne qui osera insulter un Musulman, une Musulmane, le voile islamique, la chaussette islamique, le rat islamique, tout ce qui sera islamique sera protégé par une loi », a-t-il déjà dit au cours d’une conférence.

Il incite à la haine anti-français, antisémite, anti-chrétienne, il qualifie le « pseudo-génocide » arménien d’invention pure, et parle des attentats de Charlie Hebdo comme de manipulations pour « justifier » l’islamophobie…

« Vous savez là ce film, ces caricatures, c’est quoi l’objectif ? Ce n’est pas que les non-musulmans nous détestent, ça, c’est déjà fait, ils l’ont fait avec le 11 septembre, ils l’ont fait avec le 18 juillet, Londres, Madrid, ils l’ont fait avec Merah, vous voyez toutes ces pseudo-affaires ? Ouais ? Ces pseudo-attentats ont pour objectif de faire peur aux non-musulmans pour qu’ils aient peur de l’islam et des musulmans. Mais ce n’est pas suffisant, la guerre, cela se fait à deux. Donc il faut maintenant mettre dans le coeur des musulmans la haine et la peur des non-musulmans. », lit-on également sur le net, lors d’une conférence donnée à la Mosquée Abou Dhar de Dunkerque le 5 octobre 2012.

Hassan Iquioussen :« Ceux qui préfèrent le monde terrestre à Dieu, au prophète et au Jihad, ont quitté le chemin de la droiture. »

Hassan Iquioussen adhère à certaines théories de complot, avec Satan (le « Shaytan ») et ses complices comme principaux acteurs. Il désigne parfois nommément les « ennemis de l’islam », et qualifie le 11 septembre d' »arnaque du siècle » : « Écoutez bien ce que je vais vous dire : des frères ont fait des études aux États-Unis: 80% des sites islamiques sont des sites créés par les ennemis de l´islam pour égarer les musulmans. 8 sites sur 10 sont faits par les détracteurs de l´islam, où ils mélangent le vrai avec le faux. » [3] « Le Shaytan (Satan) a des soldats parmi les djinns (esprits) et les humains […] L´arnaque du siècle (est) le 11 septembre […] Les islamophobes veulent créer des preuves de toutes pièces.« 

Le contenu des vidéos d’Hassan Iquioussen, diffusées de façon massive et au grand jour, ne peut être ignoré des pouvoirs publics, du gouvernement.

La Mauritanie a fermé, le 24 septembre 2018, un centre islamique de formation jugé «extrémiste» dirigé par l’imam Mohamed El Hassan Ould Dedaw.

Le centre de formation des oulémas (savants en sciences islamiques) a été fermé par la police sur ordre du gouvernement. Il est dirigé par le prédicateur mauritanien Mohamed El Hassan Ould Dedaw. Un théologien charismatique proche de la confrérie des Frères musulmans et du parti islamiste local Tewassoul.

Enseignement «extrémiste»

Le centre d’enseignement théologique fondé en 2007 par ce prédicateur forme des centaines d’étudiants de haut niveau mauritaniens et étrangers, notamment ouest-africains. Accusé de dispenser «un enseignement islamiste extrémiste», il a été interdit et fermé avant la reprise des cours. (Source Le monde arabe).

Pourtant en France, ce même Centre des Oulémas est autorisé… de plus il recueille des dons déductibles des impôts ce qui finance l’islamisme radical.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Saint-Denis accueillera une conférence de trois islamistes antisémites, homophobes, appelant au jihad armé et expliquant comment battre sa femme (Vidéos)

    1. Jg

      Les arabes en France sont d abord français ,ils organisent leur vie comme autrefois au bled.Ils sont majoritaire grâce au pouvoir de la corruption des « élites « et des politiciens ,lâches et corrompus !
      Il ne reste plus que la partition et la soumission .
      L Europe changé profondément ,il suffit de bien regarder !
      Aujourd hui eurabia est née !

    2. michel boissonneault

      ils sont vraiment chic les amis a Macron …. après la conférence Macron leur donnera la médaille de la légion d’honneur …. je m’excuse mais un Pays qui ce respect refuserait l’entrée a ses éducateurs de haine

    3. Rosa SAHSAN

      Saint-Denis, le fief de Clémentine Autain, Eric Coqcuerel et Benoît Hamon?
      Cela ne m’étonne pas du tout. Et dire que ce gouvernement tolère ça.
      ROSA

    4. Renée

      Celui qui prend l’épée sera tué par l’épée! Ils touchent à la prunelle de D. ceux qui s’attaquent au peuple juif. Qu’ils prennent garde à eux.
      Où sont les autorités dignes de ce nom en France? Ils devront un jour répondre de leurs décisions d’avoir laissé parlé la haine.

    5. Robert Davis

      Il vaut mieux entendre ces âneries que d’être sourd! Ceci dit qu’ils en profitent tant que leur grand ami micron sera là car ce sera bientôt sa sortie et la leur.MARINE PRESIDENTE.

    6. Robert Davis

      Il vaut mieux entendre ces âneries que d’être sourd! Ceci dit qu’ils en profitent tant que leur grand ami micron sera là car ce sera bientôt sa sortie et la leur.MARINE PRESIDENTE. Si on doit se soumettre pour avoir la paix religieuse c’est qu’elle n’existe déjà plus et le fait de légiférer pour obtenir la soumission c’est provoqer la guerre.

    7. ds

      Bonjour, je ne suis pas juive malgré que mon fils porte un prénom Juif Aaron…je tenais à vous remercier car grâce à votre site je suis informée d’information qu’on nous cache…j’ai vécu des moments antisémites alors que je suis catho…mon bébé était dans mes bras, entrain de boire son biberon…une musulmane vient…touche la tête de mon fils…quand je lui dis son prénom…elle me dit : il est juif!!! et regarde sa main comme si mon fils avait la lèpre…je lui dis : non mon fils n’est pas juif car je ne suis pas juif, il est catho…là elle change d’attitude…un autre musulman la même chose…je nai jamais vécu cela à part le racisme car mes parents sont immigrés…si la France ne change pas…c’est la fin de l’Europe….des siècles pour mettre dehors les maures (arabes) et là on ouvre les bras en leur disant ; venez et prenez tout!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *