toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ramadan : malgré les appels au boycott, les Marocains préfèrent les dattes israéliennes. Pour les commerçants et les consommateurs, elles constituent un produit de luxe


Ramadan : malgré les appels au boycott, les Marocains préfèrent les dattes israéliennes. Pour les commerçants et les consommateurs, elles constituent un produit de luxe

Les dattes israéliennes sont commercialisées au Maroc en ce mois sacré du ramadan et ce malgré l’appel de boycott lancé par des organisations qui soutiennent le mouvement antisémite BDS.

A en croire Maghreb Intelligence, les dattes israéliennes sont toujours écoulées sur le marché marocain, mais avec un goût de l’interdit. Pour les commerçants et les consommateurs, elles constituent un produit de luxe difficile d’accès et surtout de commercialisation.

Dans les quartiers chics de Casablanca, les dattes israéliennes affichent des prix hors de portée de la plupart des consommateurs (entre 180 et 200 dirhams le kilo), mais sont tout de même écoulées en catimini par les commerçants, qui restent convaincus de leur qualité supérieure. « L’emballage et la qualité y sont pour beaucoup », affirme un marchand de la place.

L’année dernière, le mouvement antisémite BDS était monté au front pour appeler les Marocains à boycotter les dattes israéliennes. « Pas de normalisation. Pas d’échanges avec l’Etat sioniste. Pas de normalisateurs dans notre pays. Pas de dattes israéliennes. Elles sont vendues au Maroc malgré toutes les réclamations qu’on a pu faire , avait déclaré Saâdia Elouallous, du mouvement BDS. Ton fric, ne le mets pas dans la poche des sionistes ».

De son côté l’antisioniste marocain Sion Assidon s’était félicité quelques semaines plus tard de la réussite de cet appel au boycott. Il a pu convaincre plusieurs dizaines de détaillants à Casablanca, Rabat, Salé ou encore Mohammedia. « Après trois visites au marché de gros, on nous a assuré que la demande des détaillants s’est arrêtée suite à notre campagne », expliquait-il au site Telquel.

Toujours est-il que les Marocains préfèrent les dattes israéliennes…

© Catherine Haddad pour Europe Israël News

Source
 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Ramadan : malgré les appels au boycott, les Marocains préfèrent les dattes israéliennes. Pour les commerçants et les consommateurs, elles constituent un produit de luxe

    1. Marie Esther

      ils ont raison, ils savent ce qui est bon
      les dattes israeliennes, les Medjoul les meilleures

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *