toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand l’islamiste Erdogan affirmait que les musulmans avaient découvert l’Amérique avant Christophe Colomb qui avait même aperçu une mosquée en passant par Cuba


Quand l’islamiste Erdogan affirmait que les musulmans avaient découvert l’Amérique avant Christophe Colomb qui avait même aperçu une mosquée en passant par Cuba

En 2014, le président turc avait affirmé que les musulmans avaient découvert l’Amérique avant Christophe Colomb et que l’explorateur génois avait même aperçu une mosquée en passant par Cuba. Les historiens rejettent cette idée et parlent de mauvaise compréhension du journal de Colomb.

Question posée par Elé le 13/03/2019

Bonjour,

Nous avons raccourci votre question : «Est-il vrai que les musulmans sont arrivés en Amérique avant Christophe Colomb, comme l’avait dit Erdogan en 2014 ? Ce dernier n’est pas une référence mais le départ en direction de ce continent est plutôt crédible car certaines chroniques de l’époque le relatent. Mais y sont-ils vraiment arrivés ? Est-il vrai que des vestiges de mosquées ont été retrouvés là-bas, comme à Cuba ? (Colomb utiliserait lui-même le terme de mosquée dans son récit mais on ne sait pas si c’est une façon de décrire le paysage qui s’y apparenterait dans sa forme ou si c’est à prendre au sens littéral). Quelle crédibilité accorder à cette thèse sachant que la plupart des chercheurs qui en sont partisans sont eux-mêmes musulmans ?»

Votre demande fait référence à une déclaration de Recep Tayyip Erdogan du 15 novembre 2014. Lors d’un sommet des chefs musulmans des pays d’Amérique latine, organisé à Istanbul, le président turc déclarait que «les contacts entre l’Amérique latine et l’islam remontent au XIIe siècle. Les musulmans ont découvert l’Amérique en 1178, pas Christophe Colomb». Rejetant ainsi l’idée, pourtant enseignée dans toutes les écoles que Christophe Colomb a découvert l’Amérique en 1492, Erdogan avançait comme preuve que «Colomb mentionne l’existence d’une mosquée sur une colline le long de la côte cubaine».

La déclaration d’Erdogan avait fait les gros titres de la presse turque et internationale, stupéfaite par cette déclaration. Le président turc avait répondu aux risées en déclarant «que des scientifiques très respectés en Turquie et dans le monde» partageaient son avis. Contactée par CheckNews, la journaliste Gülin Çavus de Teyit, rédaction de fact-checking reconnue par le réseau international de fact-checking (dont CheckNews est membre), résume les réactions de l’époque : «Les médias antigouvernementaux s’étaient moqués de l’explication, mais les médias progouvernementaux avaient écrit des articles sur les livres qui mentionnent les marins ottomans musulmans. Ce sujet a été débattu dans les émissions de télévision et même des historiens importants ont parlé de cette question et essayé de raconter la véritable histoire de la découverte de l’Amérique. De manière générale, les gens se sont moqués de son discours, mais certains ont discuté des vraies questions, c’est-à-dire, ce que Colomb savait sur l’Amérique et ce que d’autres marins savaient.» Elle cite parmi les contradicteurs d’Erdogan, «l’historien le plus éminent», spécialiste de l’Empire ottoman, Ilber Ortayli, qui avait qualifié les propos du président turc de «fantaisies». D’un point de vue politique, on ne peut pas dire que l’historien soit un intellectuel farouchement opposé à Erdogan, puisqu’il l’a déjà rencontré à plusieurs reprises, notamment pour faire don de sa collection de livres à la bibliothèque présidentielle.

Colomb aperçoit un petit mont de roche qui a l’apparence d’une mosquée à Cuba

Parmi les soutiens au président turc cités par la journaliste de Teyit, on trouve des éditorialistes, ou l’universitaire orientaliste Fuat Sezgin, qui comme Recep Tayyip Erdogan affirme que «Colomb mentionne l’existence d’une mosquée sur une colline le long de la côte cubaine». Cette théorie d’une présence musulmane précolombienne est une reprise d’un texte qu’on retrouve sur Internet attribué à un certain Dr Youssef Mroueh et supposément publié en 1996 pour fêter le millénaire de la découverte de l’Amérique par les musulmans. Dans ce texte, il écrit que «Colomb a admis dans ses documents que le lundi 21 octobre 1482 après Jésus Christ, il a vu une mosquée au sommet d’une belle montagne. Des ruines de mosquées et de minarets avec des inscriptions coraniques ont été découvertes à Cuba, au Mexique, au Texas et dans le Nevada.»

Contacté par CheckNews, le journaliste et auteur de 1491 : nouvelles révélations sur les Amériques avant Christophe Colomb, Charles C. Mann explique qu’il s’agit d’une «vieille affirmation qui provient presque certainement d’un malentendu ou d’une mauvaise traduction du journal de Colomb lors de son premier voyage. Le manuscrit original a été perdu, probablement à la fin du XIXe siècle, et n’est connu que grâce aux descriptions détaillées de Bartolomé de las Casas [publiées pour la première fois en 1875, ndlr] et à la biographie de Colomb par son fils Ferdinand [publiée dans une traduction italienne en 1571 ; l’original espagnol a été perdu]. Le récit de Ferdinand ne mentionne aucune mosquée. La version de Las Casas contient ceci pour l’entrée du journal de Christophe Colomb du 29 octobre 1492, alors qu’il voyage autour de Cuba».

En traduisant l’extrait rapporté, faisant mention d’une mosquée, on obtient : «Il indique l’emplacement du fleuve et du port susmentionné qu’il a nommé San Salvador, dont les montagnes sont aussi belles et hautes que la Peña de las Enamorados [une montagne en Andalousie], et l’une d’elles a un autre petit mont sur son sommet qui rappelle une belle mosquée». En espagnol, la formule est «a manera de una hermosa mezquita», littéralement «à la manière d’une belle mosquée». Charles C. Mann, comme la majorité de la presse internationale lors de la déclaration d’Erdogan, interprète ce passage comme une métaphore : «La mosquée est une similitude, c’est une formation rocheuse qui ressemble à une mosquée, et non pas une vraie mosquée. Certaines personnalités musulmanes ont mal interprété cette affirmation en affirmant qu’il y avait des mosquées à Cuba, ce qui est inexact.»

Quant à la date de 1178, citée par Erdogan, on la retrouve sur Internet comme correspondant à la date de publication d’un document chinois qui fait état des voyages de navigateurs musulmans dans une contrée nommée Mu-Lan-Pi. Certaines personnes, comme le botaniste chinois Li Hui-Lin, pensent qu’il pourrait s’agir du continent américain. Cependant, en 1986, le sinologue Joseph Needham considérait qu’il pourrait aussi s’agir de l’Espagne, et jugeait que les navires arabes n’étaient pas assez robustes pour effectuer le chemin du retour.

Learn Hebrew online

La possibilité de simples voyages jusqu’aux côtes latino-américaines

L’historien Pablo Luna, maître de conférences à la Sorbonne, fait remarquer que les revendications d’une nouvelle paternité de la découverte de l’Amérique sont un «marronnier» de la presse. Ainsi il y a quelques années, on pouvait lire l’hypothèse selon laquelle les Chinois seraient arrivés avant Colomb en Amérique.

Tout dépend en fait de quoi on parle. La date de 1492 est retenue comme celle de la découverte par Christophe Colomb (dans ce qu’il croit être les Indes) car elle sera suivie d’une conquête par les Européens. Ce qui n’exclut pas, avant cette date, de simples voyages jusqu’aux côtes latino-américaines.

Ainsi, Kent Mathewson, professeur de géographie à l’université de Louisiane et auteur d’un article sur la présence des descendants du Moyen-Orient en Amérique latine n’exclue pas la possibilité que d’autres peuples aient pu atteindre le continent américain avant Colomb. Interrogé par CheckNews, il note que «de nombreux groupes et nations ont réclamé des contacts précolombiens avec le Nouveau monde. Jusqu’à présent, seuls les voyages des Vikings à Terre-Neuve (et peut-être plus au sud) vers l’an 1000 de notre ère ont été authentifiés. Il existe des preuves provisoires d’un probable contact polynésien avec la côte ouest de l’Amérique du Sud entre 1300 et 1400 après JC (ou un siècle avant Colomb). Au-delà de ces deux éléments, il n’existe aucune autre preuve positive de contacts précolombiens. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de voyages fortuits d’un certain nombre de groupes, mais les Turcs ottomans ne figureraient pas en tête de cette liste. Alors que les Turcs ottomans faisaient du commerce maritime en Méditerranée et avaient une présence navale dans cette mer fermée et dans l’océan Indien, je ne sais pas (contrairement aux Phéniciens, il y a 3000-2000 ans, et à d’autres civilisations méditerranéennes, grecques et romaines) s’ils étaient très présents dans l’Atlantique».

Pablo Luna estime également que de tels voyages ne sont «pas impossibles», puisque les Vikings l’ont déjà fait avant, mais il considère que dans le cas des Ottomans ou d’autres musulmans, il n’y a pas du tout «d’évidences documentaires massives» dans ce sens.

Qu’apprennent les Turcs à l’école ?

Lors de sa déclaration en 2014, Recep Tayyip Erdogan était très affirmatif sur une découverte de l’Amérique par les musulmans avant Christophe Colomb. Face à cet aplomb, CheckNews a voulu savoir si les petits Turcs apprenaient à l’école, comme le dit leur président, que ce n’est pas l’explorateur génois qui a découvert l’Amérique. Nous nous sommes donc procuré des exemplaires de manuels pédagogiques destinés à des lycéens en Turquie et disponible sur ce site gouvernemental.

Dans un livre de géographie destiné aux élèves de 15 ans, on retrouve au chapitre consacré à l’exploration du monde, le nom de Christophe Colomb, en tant que découvreur de l’Amérique en 1492, à côté d’autres Européens comme les navigateurs portugais Bartolomeu Dias, Vasco de Gama ou Magellan, ou le cartographe belge Ortelius. Le manuel y ajoute aussi, pour l’empire ottoman, le nom du navigateur et cartographe Piri Reis, célèbre pour sa carte de 1513, où sont esquissés les bords du Brésil.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Quand l’islamiste Erdogan affirmait que les musulmans avaient découvert l’Amérique avant Christophe Colomb qui avait même aperçu une mosquée en passant par Cuba

    1. Cyrano

      Et nous y voila peu a peu l’histoire est falsifiée. Les écoliers turcs ne connaissent pas le génocide Arménien mais savent que Ducon turc a découvert l’Amérique avant Astérix. Dans un prochain discours l’erdo en question nous donnera connaissance d’une moquée sur Mars et en tendant bien l’oreille on entendra l’appel à la prière…

    2. secotine

      Cyrano, vous êtes en retard, il y a une mosquée sur la lune où les musulmans sont arrivés bien avant les américains.
      Savez vous pourquoi le premier alunissage sur la mer de la tranquillité ne s’est pas effectué à l’endroit prévu par Houston ? Simplement parce que les images auraient montré une mosquée, mosquée que les astronautes ont bien vue mais, la NASA leur ayant fait jurer de garder le silence, on n’en a rien su. De même, ceux qui sont à bord de la station européenne voient un rayon vert qui par de la Qaaba vers le ciel chaque fois qu’ils passent sur l’Arabie Saoudite. Si, si, c’est vrai, de même que la terre est plate et qu’elle ne tourne pas autour du soleil.
      Les musulmans ont tout inventé, tout créé, bref, il suffit de lire les miracles du coran pour en être convaincu – ou pas -!
      De même savez vous pourquoi ils ne font que 5 prières, alors que lors de l’un de ses songes, l’ange Gabriel avait demandé que les musulmans prient 15 fois par jour ? Parce que le prophète a fait valoir que 15 prières par jour laissaient peu de temps pour le travail et les batailles,(il a dû oublier la fornication) alors grand seigneur Gabriel lui a dit que 5 suffiraient.
      Je suis toujours étonnée que des gens dotés d’un cerveau puissent raconter et croire de telles énormités.

    3. Haroun l'arachide

      Arrêtez tous, her Dogan a raison : rappelez-vous, se lançant à la conquête de l’occident, le prophète, ou le faux prêtre, a courageusement plongé dans la mer, suivi de ses hordes, a nagé en laissant charybde à gauche et scylla à droite et foncé pour rattraper le soleil dans sa course sur la surface déchaînée de l’océan, a vu en passant mine de rien, un minaret dressé ma gestuellement sur une île, arrivé sur le continent il construisit une ville qui fut appelée new-erdogan (futur new-Amsterdam et ensuite vendue au duc d’York, New-York) construit un métro puis descendit vers le sud, que chantera Nino Ferrer bien plus tard… je vous laisse le soin d’écrire la suite

    4. deborah amable ohayon

      MUSTAFA KAMAL ATATURK etait d origine juive ce qui explique cette ere de liberation et progres d humanisme D UN TEMPS CELUI LA ERDOGAN . A DES ORIGINES DIFFERENTES COMME SON NOM L INDIQUE …………………………ER DOG MAN…………..traduidait

    5. Filouthai

      Il faut envoyer Leonarda comme ambassadrice de France en Turquie, avec comme chauffeur, le Gras Mollande pour la conduire sur son scooter.
      Comme ça, il y aura un vrai dialogue avec Herr Dogan.

    6. Slam

      Herr Dogan fait führer, diplômé de géopolitique et d’islamo-konnerie, spécialiste de Mein Kampf et inventeur de l’Histoire revue et corrigée. Un véritable génie 🧞‍♀️

    7. Cyrano

      Mes amis vous êtes plus informés que moi, je m’étais arrêté à Astérix, grâce à vous j’ai pu rire un peu, mais c’est bien triste de constater que la connerie mène à tout même au pouvoir. Merci .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *