toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand France Info et France Inter faisaient la promo d’un imam intégriste et antisémite membre des Frères Musulmans


Quand France Info et France Inter faisaient la promo d’un imam intégriste et antisémite membre des Frères Musulmans

Lors de diverses émissions, France Info, France Culture et France Inter ont invité à plusieurs reprises l’imam de la mosquée d’Ivry sur Seine, Mohamed Bajrafil, islamiste notoire et fils spirituel de Qaradawi, l’un des chefs les plus intégristes au sein de la mouvance des Frères musulmans, dont l’oeuvre consiste à s’interroger sur la meilleure manière de se débarrasser des Juifs, des homosexuels et des apostats.

On le voit et l’entend partout. France Culture et France Inter en mai pour qu’il présente son dernier livre Lettre à un jeune musulman (Plein Jour). Interrogé complaisamment par la (soi-disante) « spécialiste de l’islam » au journal La Croix, Anne-Bénédicte Hoffner dans son livre d’entretiens intitulé Les nouveaux acteurs de l’islam : ils se battent pour un islam républicain (Bayard, 2018).

L’imâm Bajrafil d’Ivry-sur-Seine, fut formé à l’école des islamistes radicaux Safwat Hegazi  et Al Qaradawi (il est fier de les présenter comme « Ses références » dans son auto-biographie sur son site officiel). Dans son livre récent Islam de France an I, (éditions Plein jour,2015)  Bajrafil qualifie de “livre de référence du droit musulman dans la gestion du pouvoir” (p.37) le livre Les Statuts gouvernementaux de El Mawerdi  (972-1058),  traité de droit devant guider un califat idéal, qui interdit d’édifier des églises entre autres discriminations légales contre les chrétiens:

« ils ne peuvent élever en pays d’islam de nouvelles synagogues ou églises, qui sont, le cas échéant démolies à leur détriment » page 308, édité par les Editions du patrimoine Arabe et Islamique, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.

Ce même Bajrafil, encensé par des médias irresponsables, présenté comme un « imam cool », tiendra un « dîner caritatif » avec en télé conférence, le cheikh Dedew, lequel a déclaré, lors d’une émission diffusée le 12 février sur Dorar TV (Soudan) que « les juifs sont les ennemis d’Allah et de l’économie, ils utilisaient des moyens détournés pour piller les richesses d’autrui(…) ils sont les créateurs des compagnies d’assurance, casinos, loteries et banques usuraires ».

S’agissant des chrétiens, il les a qualifiés d’arrogants et de hautains par nature. Dans une autre émission diffusée le 5 février 2019 sur la chaîne Al-Aqsa (Hamas/ Gaza), Dedew a déclaré « qu’il y aurait deux grandes guerres contre les juifs, lors desquelles les rochers et les arbres appelleraient les musulmans pour leur dire que des juifs sont cachés derrière eux« .

Dans d’autres prêches, ce gentil monsieur nous explique tranquillement comment battre sa femme (voir liens des videos ci dessous, source MEMRI). Sans parler de l’inénarrable « professeur » Iquioussene, qui tapisse royalement les murs de chaque petit islamiste sur les réseaux sociaux.

Le 26 mai prochain, la ville de Saint-Denis (93) accueillera une vidéo conférence organisée par 2 activistes politico-religieux, représentants de la confrérie des Frères Musulmans, un individu mauritanien, dont le pédigrée mérite notre attention.

En effet, cet individu Ould Dedew a été formé au wahhabisme à l’université Ibn Saoud à Riyad. Coopté par les frères musulmans saoudiens et jordaniens ils l’envoyèrent ensuite comme conférencier à travers le monde y-compris aux Etats-Unis pour recruter de nouveaux adeptes. A son retour en Mauritanie, il devient imam à Nouakchott d’où il coordonne son action politique avec les frères musulmans locaux dont Jemil ould Mansour.

Connu pour ses prêches antisémites :

Learn Hebrew online

Et ses leçons pour battre sa femme:

Il sera donc présent par la pensée empoisonnée sur le territoire français, le 25 mai et ceci sera subventionné par le contribuable français.

Pour en revenir à l’imâm Bajrafil d’Ivry-sur-Seine, il fut formé à l’école des islamistes radicaux Safwat Hegazi  et Al Qaradawi (il est fier de les présenter comme « Ses références » dans son auto-biographie sur son site officiel). Dans son livre récent Islam de France an I, (éditions Plein jour,2015)  Bajrafil qualifie de “livre de référence du droit musulman dans la gestion du pouvoir” (p.37) le livre Les Statuts gouvernementaux de El Mawerdi  (972-1058),  traité de droit devant guider un califat idéal, qui interdit d’édifier des églises entre autres discriminations légales contre les chrétiens:

« ils ne peuvent élever en pays d’islam de nouvelles synagogues ou églises, qui sont, le cas échéant démolies à leur détriment » page 308, édité par les Editions du patrimoine Arabe et Islamique, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.

Le refus du statut de Dhimma comprenant vexations et impôt (jizya) a pour conséquence l’annhilation des Chrétiens. Page 31 des Statuts Gouvernementaux ont lit effectivement: « Combattre ceux qui, après y avoir été invités, se refusent à embrasser l’islam, jusqu’à ce qu’ils se convertissent ou deviennent tributaires ».

Bajrafil qualifie aussi de « grand juriste musulman » Ibn Qayyim al Jaziyya (page 28) qu’il qualifie de « référence », connu pour avoir écrit un livre entier consacré au statut des dhimmi intitulé Le Statut des tributaires (Akâm ahl al dimma) qui défend aux chrétiens de sonner les cloches ou d’orner leurs églises de croix, entre autres vexations.

Sur Tariq Ramadanil évite soigneusement de le critiquer durement, en disant « au moins il a travaillé, il a fait réfléchir sa tête, il a sorti de sa tête ce qu’il croit être bon pour sa communauté (…) Pourquoi faire des mises en garde contre Tariq Ramadan ? » (Source).

Sur les « savants » du Conseil européen de la Fatwa des Frères Musulmans, présidé par le psychopathe Youssef Al Qaradawi, il leur donne tout son crédit : « On te dit le Conseil européen de la Fatwa a dit, qui il y a derrière ? Les cheikhs dont je viens de vous parler,  docteur Ahmed Jaballah (UOIF), docteur El Arabi Becheri , docteur, docteur, le docteur Abou Salman a même fini ses études je n’étais pas né. Il y a un minimum quand même ! Le docteur Qaradawi il a fini ses études de doctorat en 1979 j’étais encore en couche. Je n’ai pas à me moquer de lui. » (source)

Rappelons que Youssef Al Qaradawi soutient les terroristes du Hamas, veut tuer les juifs et les homosexuels. Ce « savant » voit l’extermination des Juifs sous Hitler comme un « châtiment divin »(Lire notre portrait).

Sur les Frères Musulmans, il botte en touche et refuse de condamner la confrérie totalitaire  » je ne veux pas vous dire c’est blanc ou noir » (source).

Bajrafil organise dans la mosquée d’Ivry où il est imâm des « Weekends du ramadan » en juin 2018, avec la participation de  Nourredine Aoussat (2 juin), défenseur des Frères Musulmans égyptiens, qui affirma lors d’une conférence chez l’imâm Khattabi de Montpellier :

« C’est Allah qui a envoyé son Messager, avec la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe, qu’elle prenne le dessus sur tout, même si les polythéistes et les Mécréants voudraient autre chose, voudraient l’arrêter, ils ne pourront pas le faire[1]. »

Bajrafil est membre du « Conseil Théologique des Musulmans de France » composé exclusivement de prédicateurs favorables aux Frères Musulmans et/ou membres de l’UOIF (composition en bas de cette page), dont le vice-président est Mohamed Najah, fondateur, qui ne cache pas son admiration pour les pires islamistes radicaux de la planète. Parmi ses influences il cite sur son site officiel Al Qaradawi, Safwat Hijazi (Frères Musulmans) et Al Bouti, penseur du djihad offensif. Parmi ses « plus grandes rencontres » il cite (toujours sur son site) le théoricien du djihad offensif (lui aussi!) Cheikh Abu Bakr Al Jazaïri, qu’il a eu « l’honneur » de rencontrer. Il convient de citer ses écrits diffusés en France :

« L’Europe connaitra un jour le pire malheur, et endurera la pire agonie pour ses crimes contre l’Islam, la religion d’Allah qui est aussi la sienne, car elle ne peut en avoir d’autres. Pour ce qui lui arrivera elle ne devra s’en prendre qu’à elle même car Allah n’est pas injuste[2] ».

Et dans son best seller La Voie du Musulman (éditions Albouraq, 2014) on lit:

Le jihad contribue à éradiquer toute autre adoration autre que celle du seigneur” page 263

Le jihad a pour finalité de prohiber toute autre adoration que celle de Dieu, l’Unique” page 264

Il faut que tous les musulmans, formant un seul ou plusieurs états séparés, s’équipent de toutes sortes d’armes. Ils doivent aussi se perfectionner et s’améliorer dans l’art militaire défensif et offensif, pour défendre ou attaquer au moment opportun pour que le verbe de Dieu triomphe” page 267

Avant d’entreprendre la guerre contre les infidèles, il faut les convier à l’islam, s’ils refusent on les invite à payer un tribut, s’ils refusent finalement, on recourt aux armes”  page 269

Celui qui renie les décrets divins concernant la prière, le jeûne, le pèlerinage, l’obéissance aux parent ou le Jihad est un renégat (…) Peines infligées aux renégats: Durant trois jours, on incite le renégat à renoncer à sa croyance et à demander grâce à Dieu, s’il n’accepte pas, il est passible de la peine capitale ” page 395

Kharaj ou impôt foncier: C’est un tribut que les musulmans imposent sur les terres conquises par la force” page 273

Le Prophète est formel: “On ne doit ni édifier d’églises en terre d’islam ni les restaurer” page 271

Dieu veut que les musulmans exterminent les polythéistes sans leur donner l’avantage d’être considérés comme prisonniers” page 274

Le Prophète dit: “Tuez celui qui renie sa religion” page 394.

Il est inquiétant que les médias aient présenté le Conseil Théologique de Mohamed Najah et Mohamed Bajrafil comme un outil de réflexion au service  d’un islam modéré.

Pour en savoir plus, lire son portrait dans IkwanWhosWho

[1]Conférence de Nourredine Assouat à  la Mosquée Aïcha de Montpellier le 18 décembre 2015.

[2]Abou Bakr Al Djazairi, La Doctrine du croyant, éditions Al Azhar, 2016.

Observatoire de l’islamisation,

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Quand France Info et France Inter faisaient la promo d’un imam intégriste et antisémite membre des Frères Musulmans

    1. Vov

      Pour ceux qui savent où aller, fuyez la « France » collabo, ce qu’il s’est passé il y a 75 ans n’est rien en comparaison de ce qui attend la « France », un point de détail par rapport à ce que nous avons vu en Syrie !

      Fuyez !!!

    2. Cyrano

      Comment se fait-il que de tels énergumènes soient acceptés sur notre territoire?
      Nos gouvernants voudraient islamiser la France qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Sont-ils des musulmans cachés?
      J’ai lu les sites mentionnés en bas de page ça vaut son pesant de cacahuètes.
      Quel malheur pour la France!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *