toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Université de Toronto honore Dr Bader Tarif, le médecin-chef des forces armées de défense israélienne


L’Université de Toronto honore Dr Bader Tarif, le médecin-chef des forces armées de défense israélienne

L’Université de Toronto, au Canada, a remis le mercredi 1 avril 2019 un doctorat honorifique au pour le médecin-chef de Tsahal pour son engagement dans les causes humanitaires dans le monde.

La cérémonie à laquelle Le général Bader Tarif a semblé ravi de participer a eu lieu au campus de Toronto de l’Université de Toronto, l’une des universités les plus sélectives et prestigieuses du monde.

Le recteur de l’Université,Meric Gertler, a souligné que Le général Bader Tarif consacre personnellement beaucoup de temps et d’énergie à sauver des vies humaines tout en assumant ses tâches de médecin-chef des forces armées de défense israélienne.

L’université qui accueille plus de 70 000 étudiants, a eu le plaisir d’accueillir cet invité très spécial à Toronto cette semaine.

Le Dr Tarif Bader, chirurgien général des Forces de défense israéliennes, était au Canada pour tout premier prix de professeur Arnold M. Noyek pour ses réalisations remarquables en matière de renforcement de la société civile et de consolidation de la paix par la médecine et la santé publique.

Le Dr Tarif Bader a souligné dans son allocution l’importance de la médecine militaire, car c’est elle qui permet d’agir pour sauver la vie des populations sinistrées.

Après avoir dirigé trois opérations d’aide humanitaire en tant que médecin du Northern Command et sous-chef d’état-major, il a lancé et mis en place Le plan visant à aider 4 600 Syriens blessés dans la guerre civile et au milieu, il commandait deux délégations de secours médical des Forces de défense israéliennes, celle des tremblements de terre en Haïti en 2010 et le Népal en 2015.

Le titre honorifique lui a été attribué par Le Programme canadien d’échanges scientifiques internationaux (CISEPO) de l’Université de Toronto. Il s’agit est d’un organisme canadien non gouvernemental, à but non lucratif, basé à l’Université de Toronto, à la faculté de médecine et à l’école de santé publique Dalla Lana, et à la faculté de santé de l’Université York.

La visite a débuté lundi 30 avril 2019 par une visite du consulat général israélien de Toronto et un exposé du consul général Galit Baram.

Learn Hebrew online

Dans l’après-midi, le médecin médecin-chef s’est rendu à Queen’s Park où il s’est entretenu avec des parlementaires des efforts déployés par Israël pour aider les Syriens blessés et de son hôpital de campagne, considéré comme le meilleur au monde.

Le lendemain, le docteur donne deux conférences. La première conférence a eu lieu au Toronto General Hospital (réseau universitaire de santé) au sujet des nombreuses missions humanitaires d’Israël dans le monde.

Dans la soirée, il a reçu son prix lors d’une conférence donnée avec CISEPO, un organisme enregistré à but non lucratif affilié à l’Université de Toronto, qui s’attache à atténuer les conflits et à soutenir la coopération transfrontalière par le biais de la médecine et de la santé publique.

La reconnaissance internationale du corps médical israélien

L’expertise et l’autorité du général Bader Tarif en sauvetage opérationnelle et en sciences de la médecine militaire sont reconnues à travers le monde.

Ce médecin-chef des forces armées de défense israélienne, a participé le mois dernier à une réunion spéciale et professionnelle des Nations Unies à New York, qui visait à sauver la vie des soldats, blessés et perdus dans divers conflits et sur le champ de bataille.

Pour la première fois, un officier supérieur de Tsahal a représenté Israël à l’ONU.

Selon M. Tarif, c’était la première fois qu’un officier de l’armée israélienne en uniforme s’exprimait aux Nations Unies en tant que représentant israélien. Le médecin en chef de Tsahal, Bader Tarif, a prononcé un discours lors d’une conférence sur le thème “sauver des vies pour les Casques bleus”.

Aucun représentant dans la salle, même ceux qui ne sont pas en contact avec nous, ne s’est levé et est parti“, a-t-il déclaré. ”

Il n’y a aucun représentant d’un pays qui était présent au moment de mon discours, ni des pays avec lesquels Israël n’a aucun contact, comme le Koweït, le Qatar et le Liban“, a-t-il déclaré lors d’une conversation avec Ynet.

“Je me sentais fier de représenter Israël. Ils m’ont donné trois minutes pour parler, mais j’ai ajouté une minute supplémentaire et j’ai cité une phrase du serment du Corps médical, rédigée en hébreu et en anglais:Prêter main-forte à chaque blessé, qu’il aime ou qu’il soit ennemi et à toute personne“.

Dans son discours, le responsable médical a évoqué l’obligation morale des forces israéliennes de donner à leurs combattants une capacité médicale de base sur le champ de bataille afin de leur sauver la vie en cas de blessure.

Le corps médical, dirigé par le Dr Tarif, donne aux soldats de la paix les connaissances et les leçons accumulées au cours des dernières années au sein de Tsahal autour du projet “Brother Guard”: un kit de base et avancé distribué à chaque combattant, comprenant des bandages et des des médicaments.

Les Nations Unies ont demandé la permission d’utiliser le programme que nous avons préparé pour le bataillon éthiopien opérant au Soudan ou le bataillon fidjien opérant au Liban sachent comment sauver des vies”, a déclaré le médecin en chef. ”

Le Dr Tarif est bien conscient du phénomène auquel il assiste actuellement aux Nations Unies: les soldats de la FNUOD et de la FINUL opérant aux frontières de la Syrie et du Liban ont été blessés au cours de ces dernières années par des tirs égarés. Dans un cas, un soldat espagnol Unifil a été tué lors d’un échange de feu entre Israël au Hezbollah en janvier 2015.

Le corps médical a l’intention d’intensifier le projet conjoint avec les Nations Unies et les cours de formation suivants destinés aux forces de paix, visant à accueillir la base de formation avancée du corps médical dans la base de Tsahal dans le sud.

Je suis satisfait de ce que je fais et je rentre à la maison avec un sourire”, a dit Dr Tarif qui vient du village de Hurfeish en Galilée, qui est le premier médecin hygiéniste en chef de la communauté druze.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’Université de Toronto honore Dr Bader Tarif, le médecin-chef des forces armées de défense israélienne

    1. Cyrano

      Et pas un mot dans la presse française, tu parles ça leur ferait mal au ventre de dire du bien de l’armée israelienne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *