toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Etats-Unis pourraient revoir leurs liens avec les pays jugés « anti-israéliens » et antisioniste


Les Etats-Unis pourraient revoir leurs liens avec les pays jugés « anti-israéliens » et antisioniste

Les Etats-Unis pourraient revoir leurs relations avec les pays qu’ils jugent « anti-israéliens » après qu’un émissaire américain a annoncé dimanche un changement de politique visant à assimiler l’antisionisme à l’antisémitisme.

L’envoyé spécial du Département d’Etat pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme, Elan Carr, a affirmé que la nouvelle position des Etats-Unis pourrait entraîner une révision des relations avec des gouvernements ou des dirigeants étrangers hostiles à Israël.

« Les Etats-Unis sont disposés à revoir leurs relations avec tous les pays où l’antisémitisme est une source de profonde préoccupation », a-t-il déclaré lors d’une visite en Israël.

« Je soulèverai cette question lors de réunions bilatérales que je vais mener dans le monde », a-t-il ajouté. « C’est un sujet sur lequel nous allons avoir des conversations franches et à huis clos », a-t-il encore dit.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait déjà déclaré en mars dans un discours que l’antisionisme était une forme d’antisémitisme.

« Je ne peux évidemment pas commenter les outils diplomatiques que nous pourrions utiliser« , a toutefois précisé Elan Carr. « Chaque pays représente un défi diplomatique différent, une situation différente (…) si je commençais à divulguer ce que nous pourrions faire, ce serait moins efficace », a-t-il encore fait remarquer.

Fin mars, Mike Pompeo s’en est pris aux démêlés du Labour britannique avec l’antisémitisme, dénonçant une « honte nationale » dans une attaque inhabituelle contre un parti d’opposition d’un pays allié.

« Je suis profondément inquiet au sujet d’une vieille menace qui refait surface pour Israël et les Juifs du monde entier: la menace de l’antisémitisme« , a lancé le secrétaire d’Etat lors de la conférence annuelle de l’American Israel Public Affairs Committee (Aipac), puissant lobby pro-israélien aux Etats-Unis.

Très applaudi et se présentant en « champion de la liberté religieuse » et en ardent défenseur d’Israël, Mike Pompeo a aussi critiqué ceux qui remettent en cause l’existence de l’Etat hébreu.

« L’antisionisme est un antisémitisme », a-t-il martelé. « L’administration Trump s’y oppose sans équivoque et le combattra sans relâche », a-t-il ajouté.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les Etats-Unis pourraient revoir leurs liens avec les pays jugés « anti-israéliens » et antisioniste

    1. C. Hamon

      Donald TRUMP va devoir quitter l’Europe et le Parlement Européen Islamo Gauchiste,

      Il va devoir quitter la Pologne de Mateusz MORAWIECKI
      Il va devoir quitter la France de Emmanuel MACRON
      Il va devoir quitter la Belgique de Charles MICHEL,
      Il va devoir quitter l’Allemagne de Angela MERKEL
      Il va devoir quitter la Suède de Stefan LÖFVEN

      En un mot, …. Il va devoir quitter l’ONU !

    2. Robert Davis

      BRAVO à Mike Pompeo qui est un ami d’Israel que le Président Trump a très bien choisi. Les antisémites sont des couards et des imbéciles et le langage qu’ils comprennent Lemieux est celui des coups de pied au c. Quant à notre ami Hamon il dit des c.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap