toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les B-52, les patriotes, les F-35 et bien plus encore: les USA déploient leurs puissance face à l’Iran


Les B-52, les patriotes, les F-35 et bien plus encore: les USA déploient leurs puissance face à l’Iran

Ces derniers jours, les États-Unis ont annoncé le déploiement d’un ensemble de puissances militaires au Moyen-Orient, alors que les tensions avec l’Iran s’intensifiaient.

 Vendredi, le département américain de la Défense a approuvé l’ajout de l’USS Arlington et d’une batterie de patriotes au commandement central américain afin de répondre à l’attaque de la semaine dernière. Les forces supplémentaires arrivent alors que les tensions avec l’Iran montent et que les Etats-Unis ont prévenu l’Iran que toute attaque des forces iraniennes ou de leurs mandataires ferait l’objet de représailles.

Vous trouverez ci-dessous une liste des forces connues déployées par les États-Unis.

L’USS Arlington

Navire de 24 000 tonnes, long de 207 mètres, mis en service en 2013, le USS Arlington est un navire de transport amphibie de la classe San-Antonio. Il est conçu pour transporter des marines américains, des véhicules et des avions utilisés pour soutenir des assauts amphibies. Il peut transporter jusqu’à 800 soldats avec une douzaine de véhicules. Bien qu’avec la 6ème flotte, qui opère dans l’Atlantique et la Méditerranée, il a été ordonné de rejoindre le déploiement, selon le United States Naval Institute News .

La 22ème unité expéditionnaire de marine

Des éléments de la 22ème unité d’expédition maritime (MEU) ont également été envoyés. Ils ont transité par le détroit d’Hormuz avec le navire amphibie Kearsarge.

Le Kearsarge ARG

Le groupe prêt amphibie (ARG) dirigé par l’USS Kearsarge est entré dans la zone d’opérations de la 6e flotte en décembre avec le MEU et a été déployé au cours des derniers mois dans le golfe Persique, traversant différents pays. Il compte jusqu’à 4 500 marins et marines à bord de ses différentes unités. Ceux-ci incluent, selon Naval Today , le USS Arlington mentionné ci-dessus, le navire de débarquement, USS Fort McHenry , un escadron d’hélicoptères, un escadron aérien tactique et un groupe naval de bord de mer.

USS McFaul et USNS Alan Shepard

Learn Hebrew online

Le destroyer USS McFaul et le navire à munitions USNS Alan Shepard ont été photographiés dans le détroit d’Hormuz le 7 mai. Ils se trouvaient dans la mer Rouge en avril.

Dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant du haut à gauche: un bombardier B-52, l’USS Abraham Lincoln , une batterie de missiles Patriot, des chasseurs furtifs F-35.

Bombardiers B-52

Deux B-52 ont atterri jeudi au Qatar, faisant partie des quatre B-52 envoyés dans la région. Ils ont pris l’avion depuis la base aérienne de Barksdale en Louisiane et ont été soutenus par deux KC-10 de McGuire-Dix-Lakehurst dans le New Jersey, selon les informations rapportées. Ils font partie d’un groupe de travail sur les bombardiers du 20e escadron de bombes de Barksdale.

L’USS Abraham Lincoln

La force de frappe des porte-avions USS Abraham Lincoln a traversé le canal de Suez la semaine dernière pour se rendre dans le golfe Persique. Il comprenait l’USS Leyte Gulf et les destroyers.

Patriot missiles

Le secrétaire américain à la Défense, Patrick Shanahan, a également envoyé une batterie de missiles Patriot pour renforcer le commandement central.

F-35

À la mi-avril, les États-Unis ont envoyé plusieurs F-35 aux Émirats arabes unis. Celles-ci comprenaient des unités de maintenance et de soutien de la 388e escadre de chasseurs et de la 419e escadre de chasseurs de la Réserve de la Force aérienne.

Source: middlestforum

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les B-52, les patriotes, les F-35 et bien plus encore: les USA déploient leurs puissance face à l’Iran

    1. Robert Davis

      Article interessant mais le plus grand déploiement de forces ne sert à rien si c’est,pour une pièce de théatre! Les USA ne feraient qu’une bouchée de l’iran etça ne durerait pas plus d’une ou 2 journées s’ils BOMBARDAIENT les sites nucléaires d’iran après quoi les ayatollahs tomberaient ou n’oseraient plus ouvrir la bouche. Contrairement à ce que prétendent les BOURREURS DE CRANES CE N EST PAS LA GUERRE MAIS UNE OPERATION DE? POLICE et Trump ne risque pas de perdre les élections en 2022 mais au contraire il les gagneraient ENCORE PLUS HAUT LA MAIN et les démocrates seraient désintégrés après ça.

    2. Roland

      A quand finira toutes ces guerres froides et autres ? Si les politiques et les peuples faisaient une trêve une bonne fois pour tout.
      Il n’y aurai pas toute cette haine, cette jalousie, discrimination, racisme……etc.
      Si chacun restait à sa place, le monde tournerai mieux.
      Toujours les enjeux financier, Les ventes d’armes pour faire des pays une machine à tuer. Créer des sectes militaire jihadistes,…… tueuses. Voir kamikazes et suicidaire pour ce faire sauter eux même, et tuer un maximum d’innocents. Par une sorte d’endoctrinement, de lavage de cerveau. de recrutement m^me de recrutement dans certaine mosquée et dans d’autres lieux
      même des européens, et d’en d’autres pays. Prions Dieu pour avoir l’espoir que ça s’arrête un jour.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *