toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

LE «VIRUS HEZBOLLAH» : LA VÉRITÉ SUR UNE PANDÉMIE DJIHADISTE


LE «VIRUS HEZBOLLAH» : LA VÉRITÉ SUR UNE PANDÉMIE DJIHADISTE

En avril dernier, Washington décidait d’offrir jusqu’à 10 millions de dollars pour des informations concernant le financement du Hezbollah. Le parti teroriste chiite « génère près d’un milliard de dollars par an » estime la diplomatie américaine.

Trois hommes d’affaires sont en particulier dans le collimateur de la Justice américaine : Adham Tabaja, Mohammad Ibrahim Bazzi et Ali Youssef Charara.
Les trois ont en commun d’avoir, entre autres, des activités en Afrique. Or, même si la présence du Hezbollah en Afrique est un phénomène qui existe depuis des années , l’implantation du mouvement djihadiste/terroriste chiite libanais sur le continent africain n’est pas très connu.

Lors d’une interview réalisée pour RFI Afrique par le journaliste Christophe Boisbouvier en juin 2013, l’universitaire israélien Ely Karmon, chercheur renommé au Centre interdisciplinaire de Hertzliya, déclarait que la présence du Hezbollah et d’agents iraniens en Afrique était une réalité des plus sérieuses. En 2013, par exemple, une cellule du Hezbollah a été démantelée à Kano sur le territoire nigérian. Le groupe terroriste était composé de quatre commerçants libanais (chez l’un d’entre eux fut découverte une cache d’armes composée de lance-roquettes).
Le Hezbollah s’est toujours servi des communautés libanaises installées en Amérique du Sud et en Afrique de l’Ouest pour organiser son financement frauduleux par le biais de toutes sortes de trafics (drogue, « diamants du sang » comme en Sierra Leone, armes, etc.).

Ely Karmon révèle même que le Hezbollah collabore avec le Cartel mexicain Los Zetas, l’un des plus importants dans le domaine du trafic de drogue au Mexique .
Aujourd’hui, il est intéressant de noter, si l’on creuse un peu, que le Cartel Los Zetas a des liens avec le Venezuela et en particulier avec le ministre actuel de l’industrie et de la production nationale, un certain Tareck El Aissami qui – ô surprise ! – est le descendant d’une mère libanaise et d’un père druze de Syrie…

Ce proche de l’ancien dictateur Hugo Chavez puis de son successeur Nicolas Maduro a été sanctionné en février 2017 par le département du trésor américain pour ses activités dans le trafic de drogue en lien avec le cartel Los Zetas . Soulignons encore une fois que ce très dangereux syndicat du crime mexicain est lié au Hezbollah et donc à la République Islamique d’Iran qui trouve tant de laudateurs parmi les universitaires et les politiciens occidentaux. Los Zetas trempe autant dans le trafic de stupéfiants que dans le trafic d’esclaves sexuelles, d’armes ou encore de produits pirates. Los Zetas utilise le viol et la torture comme moyens de pression…

Le «virus Hezbollah» infecte donc de nombreuses parties du monde (dont l’Asie du sud-Ouest aussi) et ce , jusqu’en Europe, et en particulier en Allemagne au sein de laquelle au moins 950 membres de la branche dite «politique» du mouvement terroriste chiite opère en toute quiétude, protégée officiellement par le gouvernement de Madame Merkel qui s’oppose avec véhémence au classement de l’aile «politique» du mouvement djihadiste dans la liste des organisations terroristes…Face à ces enragés, seule une lutte implacable (faudra-t-il trouver un nouveau «vaccin» anti(a)rabique pour lutter contre ce terrorisme ?) pourra mettre un terme à ce phénomène qui perdure depuis sa création en 1982…

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “LE «VIRUS HEZBOLLAH» : LA VÉRITÉ SUR UNE PANDÉMIE DJIHADISTE

    1. Robert Davis

      Dire qu’il suffit d’un bombardement MASSIF ç-à-d sans bombes électroniques dites « intelligentes » en fait stupides sur tout ce qui bouge pour en finir avec le hizbollah et les chiites du liban au lieu des bombardements « israéliens » à savoir tuant le béton seulement! Les politicards Israéliens sont pires que les arabes et plus dangereux pour Israel.

    2. Salmon

      Ils sont au sud Liban
      En Syrie etc et le hezbollah evoi des missiles sur Israël le hezbollah est devenu l armée officielle du Liban Malgres que ce soit une organisation terroriste même par l onu mise en place par l Iran
      Enlèvement de soldats etc..
      Le hezbollah à bombarde la coalition aussi.

      Leur sig ne c le signe d hitler

    3. Hervé

      Malheureusement les Israéliens sont devenus des moutons de panure. Nous recevons des missiles dirigés contre les civils et nous bombardons les dunes et bâtiments vides. La plupart me disent « si on met le paquet et qu’on détruit un maximum, le monde va nous condamner » Je signale à toutes fins utiles, qu’Israël n’a jamais été autant condamné depuis qu’il tend la joue gauche après avoir reçu une baffe sur la joue droite. Le squelette de Jabotinsky doit faire des bonds si il voit ce qu’est devenu ce pays.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *