toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU démontre la légitimité d’Israël en citant devant l’assemblée un texte de la Bible


L’ambassadeur d’Israël à l’ONU démontre la légitimité d’Israël en citant devant l’assemblée un texte de la Bible

Lundi 29 avril, à l’occasion d’une session extraordinaire au Conseil de Sécurité des Nations Unies, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon a brandi et lu la Bible afin de démontrer la légitimité d’Israël.

Pour Danny Danon, quatre piliers attestent la légitimité d’Israël sur le territoire actuel, « la Bible, l’histoire, le droit international et le recherche de la paix et de la sécurité internationales ». Pour développer son premier point, l’ambassadeur a tout simplement fait référence à la Bible, lisant devant l’assemblée le texte de Genèse 9 dans lequel Dieu fait alliance avec Abraham.

En vertu de cette alliance, je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi. Je te donnerai, ainsi qu’à ta descendance, ce pays de Canaan où tu vis maintenant en étranger. Il sera votre propriété pour toujours. Et je serai le Dieu de ta descendance.
Genèse 19:7-8

À la suite de cette lecture, le diplomate a levé son Tanach et déclaré en s’adressant à l’assemblée, « Ceci est l’acte de notre pays ».

« Du livre de la Genèse à l’exode des Juifs, de l’Égypte à la réception de la Torah sur le mont Sinaï et à la réalisation de l’alliance de Dieu sur la terre sacrée d’Israël, la Bible dresse un tableau cohérent. Toute l’histoire de notre peuple et notre relation avec Eretz Israël commence ici même. »

Déclarant que les 3 religions monothéistes – judaïsme, christianisme et islam – affirment le lien du peuple juif avec Israël, il poursuit.

Loading...

« Le Coran lui-même accepte l’acte divin du peuple juif envers la terre d’Israël. »

Et poursuivant son développement en 4 piliers, Danny Danon a ensuite rappelé l’origine du mot Palestine. L’histoire de ce nom est lié à la destruction du second temple en 70, à la suite duquel l’Empereur Titus a choisi de renommer la Judée en Syrie-Palestine.

« Lorsqu’ils ont détruit ce temple, ils ont envoyé notre peuple en exil pendant 2000 ans. Ils nous ont empêchés d’occuper nos terres. Même les romains indiquaient que ces terres nous appartenaient […] Ceux qui se sont rendus à Rome savent que l’Empereur Titus a commémoré sa victoire en bâtissant une arche gigantesque […] Si vous observez cette arche, vous trouvez une illustration d’une personne transportant une menora venant d’un temple juif. Même si les romains savaient que ces terres nous appartenaient, ils ont essayé de détruire nos liens en changeant le nom en Syrie-Palestine. Pourquoi Palestine ? Ils l’ont attribué à une province du sud du pays. Les terres au nord de l’Égypte ont à partir de là porté le nom de Palestine. »

Danon a ensuite rappelé les 2000 années de conquête jusqu’à l’Empire Ottoman.

« En dépit de siècles de conquêtes, le peuple n’a jamais quitté les lieux. »

Le diplomate affirme que la communauté juive a toujours été représentée sur le territoire, même si la plupart des juifs ont été contraints à l’exil. Et durant 2000 ans, tous ont espéré et attendu le retour en Terre d’Israël promis par Dieu.

Son argumentaire arrive ainsi au troisième pilier lié à la diplomatie, mentionnant la déclaration d’Arthur Balfour par laquelle le Royaume-Uni se déclarait favorable à l’établissement en Palestine d’un foyer national juif (À la suite de la défaite de l’Empire Ottoman, le territoire se trouvait alors sous mandat britannique).

« Le Gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un Foyer national pour les Juifs et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte soit aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, soit aux droits et aux statuts politiques dont les Juifs disposent dans tout autre pays. »

La création de ce foyer permettait enfin le retour des juifs tant attendu sur cette terre.

En 1945, la Charte des Nations Unies est adoptée. Deux ans plus tard, le plan de partition appelait à la création d’un état juif et d’un état palestinien sur le territoire.

Learn Hebrew online

« Qu’avons-nous fait ? Nous l’avons accepté, mais les palestiniens ne l’ont pas accepté. Plutôt que la paix, ils ont opté pour la guerre et ont commencé à tirer sur les juifs. Notre petit État nouvellement déclaré faisait l’objet d’attaques soudaines en 1948. »

Le 14 mai 1948, dernier jour du Mandat britannique, l’indépendance de l’État d’Israël est proclamée. Les pays arabes voisins soutenus par la Ligue arabe lui déclarent immédiatement la guerre. Israël affronte les armées de Transjordanie, d’Égypte, de Syrie et d’Irak et l’Armée de libération arabe.

Dans son quatrième pilier, Danon retrace enfin les différentes tentatives de pacification du territoire.

Aujourd’hui le plan de paix entre Israël et la Palestine demeure un sujet brûlant. Et pour l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, la recherche de cette paix constitue un enjeu international majeur.

Loading...

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’ambassadeur d’Israël à l’ONU démontre la légitimité d’Israël en citant devant l’assemblée un texte de la Bible

    1. Rony d'Alger

      En 1947 est proclamé le partage de la palestine non encore attribuée à une population arabe, comme cela fût le cas en 1922 avec la création de la Transjordanie comprenant 78% des terres, et prévoyant la création d’un État Juif et d’un état arabe, et non d’un état palestinien.

    2. Nitzotz

      « Deux ans plus tard, le plan de partition appelait à la création d’un état juif et d’un état palestinien sur le territoire. »

      La traduction sur le site infochretienne est fausse. Voir la vidéo, à 11″10, Danon déclare : « Deux ans plus tard, le plan de partition appelait à la création d’un état juif et d’un état ARABE sur la TERRE D’ISRAEL ».
      https://www.youtube.com/watch?v=vqgchSV2cn8

      Mais ce qui me dérange encore plus, c’est la phrase suivante de Danon, effectivement prononcée :
      « Qu’avons-nous fait ? Nous l’avons accepté, mais les palestiniens ne l’ont pas accepté. »
      Or en 1948, il n’y avait aucun « palestinien ». Cette sinistre invention n’a commencé qu’en 1964, et Danon aurait dû dire « les Arabes ne l’ont pas accepté ».

    3. shimon ohayon

      pour terminer ce requisitoire il aurait du montrer un film sur ISRAEL TERRE SAUVAGE INCULTE INFESTEE DE MOUSTIQUES ET MARECAGES SANS ROUTE UNE TERRE VIDEE DE SES HABITANTS LA QUESTION EST QU ON FAIT LRS ARABES PENDANT 2000 ANS S ILS HABITAIENT LA……..EN MEME PAS 70 ANS VOYAIENT ISRAEL AUJOURD HUI ET CE MALGRE LES GUERRES ATTENTATS INCESSANTS LE NOMBRES D HABTANTS ACTIFS MINIMES A QUI APPARTIENT CETTE TERRE CERTAINEMENT PAS AUX ARABES QUI EN ONT EU RIEN A FOUTRE N ONT RIEN FAIT LA BAS PENDANT 2000 ANS C EST PAS LEUR TERRE …..QU ELLE MEILLEURE PREUVE…..

    4. Rosa SAHSAN

      Quelle leçon magistrale. Est-ce que l’ONU et tous les pays arabes qui pullulent dans cette institution vont enfin se rentrer ça dans leur crâne?
      Israël est une terre juive.
      ROSA

    5. ixiane

      Non les arabes ne comprendront jamais , pour une seule raison valable à leurs yeux : ils sont musulmans et partout où un musulman s’est approprié un morceau de Terre , la Terre entière lui appartient pour toujours !
      Ils ont envahi la TERRE JUIVE , ont construit leurs Mosquées sur les ruines du TEMPLE JUIF et donc tout le pays leur appartient pour Toujours !!!
      Il en sera ainsi en EUROPE !
      En AMERIQUE du Nord c’est en cours grâce au 1er Président musulman OBAMA qui a su contaminer les démocrates ! et ce virus sera dur à enrayer ….

    6. Robert Davis

      Les diplomates n’en ratent jamais une: comme le fait remarquer Nitzotz Danon aurait dû dire « les arabes » et non les « palestiniens ». Ce sont des détails qui qui permettent auxc ennemis d’Israel de s’accrocher à ce territoire QUE LES ARABES DOIVENT QUITTER et c’est pour leur fourrer ça dans le crâne qu’il faut parler non pour les encourager à rester. Le problème d’Israel est que les juifs ne comprennent pas ça et continuent à dire et à faire n’importe quoi surtout le PM. Il n’y a aucune stratégie.

    7. Robert Davis

      Danon n’a pas tort de dire l’Histoire des Juifs et la Bible, il est là pour parler, il ne peut pas venir avec un…tank! Cependant il faut quand même dire et répéter que tout ce qu’il tout le monde le sait, ce n’est pas avec des parole qu’on se fait respecter dans ce bas monde mais avec des ACTIONS qui ne sont bien sûr pas de son ressort.Il faut COMPRENDRE QU ON A UN MAUVAIS PM QUI VIENT APRES DES TAS D4AUTRES ENCORE PLUS MAUVAIS QUE LUI. Quand les Juifs auront compris ça ils feront ce qu’il faut et …GAGNERONT, pas avant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *