toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La justice jordanienne refuse d’extrader un des terroristes de l’attentat de la rue des Rosiers vers la France


La justice jordanienne refuse d’extrader un des terroristes de l’attentat de la rue des Rosiers vers la France

Nizar Tawfiq Mussa Hamada, soupçonné d’avoir appartenu au commando qui a perpétré l’attentat de la rue des Rosiers à Paris en 1982, ne sera pas extradé vers la France. La Cour jordanienne de cassation l’a «catégoriquement refusé».

La Cour de cassation jordanienne a rejeté la demande d’extradition vers la France d’un suspect de l’attentat de la rue des Rosiers contre un restaurant juif à Paris en 1982, qui a fait 6 morts et 22 blessés, a indiqué mardi son avocat.

«La Cour de cassation a catégoriquement refusé de faire appel de la décision de rejeter l’extradition de mon client vers la France», a indiqué à l’AFP Mazan al-Tawil, l’avocat de Nizar Tawfiq Mussa Hamada.

La Cour de cassation est la plus haute juridiction du pays.

Ce Jordanien, d’origine palestinienne et aujourd’hui âgé de 57 ans, est soupçonné d’avoir fait partie du commando qui a perpétré l’attentat dans le quartier juif historique de la capitale française, le 9 août 1982.

«Le tribunal de première instance d’Amman avait décidé en février 2016 de ne pas l’extrader, car les conditions d’extradition n’étaient pas réunies et l’affaire, remontant à 30 ans, dépassait le délai de prescription», a ajouté l’avocat.
La loi jordanienne prévoit un délai de prescription de 20 ans.

Outre le cas de M. Hamada, la justice jordanienne avait rejeté en octobre 2015 l’extradition de Souhair Mouhamed Hassan Khalid al-Abassi, alias Amjad Atta, présenté comme le cerveau de l’attentat.

Le 9 août 1982, une grenade avait été jetée dans le restaurant de Jo Goldenberg, explosant au milieu d’une cinquantaine de clients. Deux tueurs étaient ensuite entrés, ouvrant le feu.

Composé de trois à cinq hommes armés, le commando avait ensuite remonté la rue, vidant en direction des passants les chargeurs de leurs pistolets-mitrailleurs.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La justice jordanienne refuse d’extrader un des terroristes de l’attentat de la rue des Rosiers vers la France

    1. Asher Cohen

      C’est Israël, en tant qu’ ‘Etat Nation du Peuple Juif, qui doit demander des comptes au gouvernement des squatters arabes de la Terre Juive de Transjordanie. Eichmann qui avait fait exterminer des millions de Juifs hors du Territoire Juif n’a-t-il pas été jugé en Israël-même? N’attendez rien des entités de voleurs arabes, ni même des Nations de Gentils, et sûrement-pas de la Justice envers les Juifs. La Bible est très claire au sujet des Goyim, donc récitez Birkat ha-Minim chaque matin et maudissez-les, ils recevront tôt ou tard la monnaie de leur pièce. C’est donc aux Institutions de défense du Peuple Juif d’aller sinon capturer ces tueurs arabes et les ramener pour jugement en Israël.

    2. Slam

      Ce cochon jouit de la clémence d’un tribunal de singes. Une balle suffirait, d’où qu’elle vienne pourvu qu’elle arrive à bon porc.

    3. alauda

      Le juge antiterroriste parisien Marc Trévidic avait bien fait son travail en 2015, en sacrifiant sa vie de famille.

      (réponse à la mauvaise bouche du message 1)

    4. Cyrano

      Encore une hypocrisie de la justice française qui sait très bien qu’aucun pays arabe n’extradera un de leurs frères criminel de surcroît. De mémoire un de ses complices fut découvert au Canada et n’a jamais été extradé en France alors pensez donc, réfugié dans un pays frère jamais il ne comparaîtra en France.
      Exception faite pour l’assassin du gang des barbares qui fut découvert en cote d’ivoire par des services secrets en délicatesse avec certains intérêts sécuritaires franco-ivoiriens. Les auditions faites par les ivoiriens étaient supervisées par les services français. C’est seulement après qu’il a été extradé vers la France. Les précédents sont rares.

    5. Marianne

      Alors, et si le BETAR allait en vacances en Jordanie, par exemple. Une balle qui part toute seule, çà arrive, si, si…………………..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap