toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Incendie de Notre-Dame : un feu d’une telle violence impossible sans accélérateur selon les témoignages de pompiers, de charpentiers, d’ingénieurs… (Vidéo)


Incendie de Notre-Dame : un feu d’une telle violence impossible sans accélérateur selon les témoignages de pompiers, de charpentiers, d’ingénieurs… (Vidéo)

Au plus fort de l’incendie filmé et commenté dans la soirée, la presse-relais du pouvoir se faisait déjà l’écho d’une cause accidentelle.

Or cette hypothèse ne colle guère avec les premières réactions de quelques professionnels de la construction et de la restauration d’ouvrages. L’appareil d’État Macron s’est empressé de les faire taire. Tout doit transiter par son service com.

Incendie de Notre-Dame de Paris pendant la semaine sainte : les questions des internautes

Petit tour d’horizon sur les réseaux sociaux depuis l’incendie de la cathédrale.

Malheureusement, je pense que ce n’est pas un accident

« Ancienne étudiante de l’École du Louvre, diplômée en Histoire de l’art, j’ai visité la charpente de Notre-Dame avec des architectes des Bâtiments de France, il y a plusieurs années. Cette charpente de bois, du XIIe siècle, était protégée comme jamais ! Chaque intervention est toujours accompagnée par des architectes, des experts, des historiens…
Aucun début de travaux n’est envisagé sans une prudence extrême : pas de source de chaleur, aucun chalumeau, ni appareil électrique ; un système d’alarme performant et une surveillance très stricte. Je pense que nous finirons par apprendre qu’il s’agit d’un incendie criminel. »

Aucune soudure ni aucun point chaud possibles

Architecte en chef des monuments historiques et responsable de la restauration de la flèche :

« Suite à différentes questions et témoignages, il m’apparaît utile d’apporter cette info : les travaux de restauration proprement dits n’avaient pas encore débuté ; seuls les échafaudages étaient en cours de montage.

Aucune soudure ni aucun point chaud possibles, donc. »

Learn Hebrew online

Je confirme que toutes les précautions sont prises sur ce genre du bâtiment.

« Je partage cette analyse. Pour travailler souvent en milieu dangereux avec des ATEX, je confirme que toutes les précautions sont prises sur ce genre du bâtiment, outre des mesures de prévention drastiques. On demande d’enlever tous les matériels électriques et de travail par point chaud, comme les chalumeaux, dès la fin de la journée de travail. Tout est stocké dans des endroits appropriés. L’ascenseur, installé avec l’échafaudage servait aussi à cela.

Le travail par point chaud est soumis à autorisation journalière ; il est supervisé par des spécialistes qui mesurent le taux de poussière dans l’air et la présence éventuelle de gaz pour éviter tout départ de feu ou explosion. »

Je ne crois absolument pas à la thèse accidentelle.

« La couleur des flammes et le dégagement de fumée sont aussi très suspects : personnellement, je n’ai jamais vu du bois sec produire des flammes aussi blanches à leur base et autant de chaleur. Il suffit de regarder les incendies de vieilles maisons, où l’on constate que les poutres sont les dernières choses qui restent, avec les murs porteurs, même après plusieurs heures de combustion.

La charpente de Notre-Dame s’est vaporisée en moins d’une heure, comme si on avait utilisé un accélérateur de combustion du bois.
Je ne crois absolument pas à la thèse accidentelle. »

Quel combustible aurait pu servir pour embraser ces poutres, de plus de 40 cm d’épaisseur ?

« Ancien pompier, je me pose une question : jamais je n’ai vu un feu de charpente prendre sans combustible.

La première question qui me trotte en tête est de savoir quel combustible aurait pu servir pour embraser ces poutres, de plus de 40 cm d’épaisseur.

1e solution : un faux contact électrique. OK, mais quand on voit les combles, personnellement j’en doute. Surtout qu’aucun combustible ne traînait.
2e solution : un chalumeau dirigé vers une poutre pendant au moins 15 minutes, pour commencer à faire prendre une poutre ! Mais ensuite, pour la propagation, j’en doute aussi.

3e solution : un effet backdraft, c’est-à-dire un feu dans un local, suivi d’une implosion à la suite d’une prise d’air. »

Il aurait fallu un feu couvant durant plusieurs jours, sans que personne ne puisse le voir, ni en voir les fumerolles ! Impossible.

« Ancien charpentier boiseur, je puis assurer que ces pilastres multicentenaires ne peuvent brûler comme un vulgaire fétu de paille !

Le seul fait d’avoir été protégés durant des siècles les a rendus imputrescibles et ininflammables.

Il aurait fallu un feu couvant durant plusieurs jours, sans que personne ne puisse le voir, ni en voir les fumerolles ! Impossible.

 Cet incendie d’une rare violence et d’une rare intensité laisse sceptique sur le fait qu’il ait démarré spontanément. Une telle puissance et une propagation aussi rapide suscitent immanquablement des questions. »

La basilique Saint-Denis a fait l’objet d’un incendie volontaire. Mais pas de conclusions hâtives, ni d’amalgames !

« Sachant que matin et soir, il y a une inspection par les pompiers qui surveillent le site ;

qu’il n’y avait aucun ouvrier sur le chantier ;

qu’il y aurait eu deux départs de feu (selon LCI) ;

que le feu s’est propagé à une vitesse exceptionnelle ;

que la basilique Saint-Denis a fait l’objet d’un incendie volontaire ; etc. 

Mais « pas de conclusions hâtives, ni d’amalgames !… »

J’en ai vu, des feux de toitures, mais c’étaient des maisons isolées à la laine de verre et truffées de gaines électriques.

« Pour ma part, je pense en effet qu’il y a eu plus d’un départ, pour provoquer un tel embrasement.

En effet, vers 18 h 20, une première alarme incendie s’est déclenchée.

Les agents ont fait le tour sans rien constater d’anormal. Donc, ils sont soit stupides, soit incompétents : j’aurais été vérifier dans les combles, sachant que des travaux de rénovation vont avoir lieu.

À 18 h 47, une deuxième alarme incendie se déclenche, ce qui veut dire que le feu s’est propagé en 27 minutes dans les combles ou qu’un autre départ de feu est survenu.

Bref beaucoup d’interrogations. J’en ai vu, des feux de toitures, mais c’étaient des maisons isolées à la laine de verre et truffées de gaines électriques.
Dans le cas de Notre-Dame, apparemment les combles en étaient vierges : il y avait juste des poutres, aux dimensions monstrueuses.

Pour rappel, la cathédrale de Nantes a subi le même incendie, imputé à un chalumeau resté malencontreusement allumé.

Dans le cas présent, les travaux en étaient au stade de la pose d’échafaudages. Il n’y avait pas encore de chalumeau (ni d’autre matériel).

Bref, beaucoup de questions resteront sans réponse… »

Chaque jour, en fin de chantier, des agents équipés de caméras infrarouge font le tour de chaque place.

«… la sécurité et les mesures mises en œuvre sont juste hallucinantes. Chaque jour, en fin de chantier, des agents équipés de caméras infrarouge font le tour de chaque place où les ouvriers sont installés pour travailler. Chaque soudure est contrôlée et vérifiée ; interdiction de fumer à n’importe quel endroit : caméras dans tous les coins, sous les spots et sous chaque angle (pour les vols et les cigarettes), extincteurs tous les 5 mètres, dispositifs détecteurs de fumée, en veux-tu en voilà. Ils font même des essais, matin, midi et soir pour s’assurer du bon fonctionnement.

Mon frère travaille sur le chantier de Notre-Dame depuis plus de six ans : sa firme est la seule à avoir rénové cette merveille, ces dernières années : toiture, ardoises, cuivres, charpente, boiseries, etc. Il n’arrête pas de me répéter qu’il est impossible et incompréhensible qu’un incendie se soit déclenché spontanément : les dispositifs de sécurité pour pallier les risques d’incendie sont impressionnants et les procédures répétées chaque jour…»

Pour moi, c’est clair, un feu d’une telle violence en moins de 2 heures est impossible sans accélérateur.

« Je travaille à Paris, depuis 2000, comme tailleur de pierre. J’ai participé à de nombreux chantiers. Il faut voir les équipes ! On nous a imposé des Maliens, des Cap-Verdiens, des Maghrébins, … Ils prient sur les chantiers. Beaucoup nous haïssent. Pour moi, c’est clair, un feu d’une telle violence en moins de 2 heures est impossible sans accélérateur. De plus, le bois n’émet pas de fumée jaune ; la pétrochimie, oui. »

« Nous avons refait l’expérience en milieu confiné ».

« Il est évident que l’immense volume de la charpente excluait tout mécanisme de confinement. Mais rien ne vaut l’image comme preuve.

L’entreprise Aubriat d’Épinal qui a traité les poutres avec un « gel révolutionnaire »  pour prévenir de la mérule (la mérule ne se développant qu’en milieu humide) sur des poutres de 800 ans n’a pas voulu répondre à nos questions ni nous envoyer un échantillon pour  le nouveau test.

Nous ferons donc avec nos moyens. »

La société vosgienne Aubriat avait traité la charpente l’année dernière https://www.viavosges.tv/Info-en-plus/Notre-Dame-societe-vosgienne-Aubriat-avait-traite-LDjHJsVSNx.html

La liste accidentelle retenue malgré des corrélations avec les attaques d’églises et de cimetières chrétiens.

http://www.lagrif.fr/notre-combat/nos-proces-en-cours

https://www.medias-presse.info/notre-dame-de-paris-brule-et-certains-se-rejouissent/107404/

https://ripostelaique.com/je-ne-donnerai-pas-un-sou-pour-reconstruire-notre-dame-de-paris.html

Macron – Philippe pour un changement de destination de la cathédrales mythique.

Business, business d’abord, Emmanuel Macron a lancé un concours international d’architecture.

Parmi les propositions les plus fantasques, celle d’un cabinet d’architecture suédois. Ulf Mejergren Architects (UMA) a imaginé une piscine « rooftop » en forme de croix, qui remplacerait le toit de l’édifice (photo).

Le bassin serait entouré des douze apôtres :  « Une cathédrale n’est pas, à notre avis, une île isolée dans le tissu urbain ; elle appartient à la ville et à ses habitants »source : https://www.ledauphine.com/insolite/2019/05/18/une-piscine-rooftop-au-sommet-de-notre-dame

Si le projet est retenu, y aura-t-il dans le cahier des charges de la piscine l’autorisation de se baigner tout habillé ?

« Vendredi en fin de journée, une dizaine de femmes musulmanes sont allées se baigner dans une piscine grenobloise en maillots de bain couvrants (burkini), alors que le règlement de l’établissement l’interdit. Elles se sont baignées pendant une heure malgré les injonctions de sortir. » source : https://www.europe-israel.org/2019/05/grenoble-des-femmes-musulmanes-penetrent-de-force-en-burkini-dans-une-piscine-malgre-linterdiction-video/

Jacques CHASSAING

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Incendie de Notre-Dame : un feu d’une telle violence impossible sans accélérateur selon les témoignages de pompiers, de charpentiers, d’ingénieurs… (Vidéo)

    1. andre

      Quel est le classement au feu des fongicides utilises ? on peut supposer que les experts n’ont pu manquer de se poser la question.

    2. TOUUTOU

      Les poutres en cèdre du Beit Hamikdash ne sont pas brûlées. la ville d’Ofra a récupéré quelques unes.

    3. santoni

      A FORCE DE CRITIQUER MACRON, VOUS FAITER MONTER les lepen le f haine au pouvoir , sa a commencer comme cela dans une auberge en Allemagne en 1939 , n’oublier pas votre passe , un journaliste se doit d’être neutre , enfin un vrai journaliste , massacre macron , tu aura lepen , et tu pleurera toi , ou tes enfants, continue ton delire , tu me dégoûte ,aval ala zman , pauvre idiot , je vous croyez plus intelligent, faite monter lepen ,vous et vos enfants pleureront et vous maudirons , on verra on verra …….

    4. Ethan

      santoni, en attendant qui gouverne actuellement? C’est bien Macron. Lui qui favorise l’islamisation de la France et est de connivence avec les Frères Musulmans. L’antisémitisme actuel n’est pas le fait de Le Pen, mais bien des islamistes. Les meurtres de vieilles dames juives ne sont pas non plus la faute à l’extrême droite, mais bien la faute à certains musulmans. L’islamisme est bien favorisé par ces gouvernants de gauche et de droite. Alors oui, moi juif, je suis contre l’islamisation de la France et voterais Jordan Bardella Dimanche prochain. En attendant de faire mon Alya…

    5. LeClairvoyant

      Le Pen, ne mettra pas le feu aux églises, mais aux mosquées, il faut choisir?

      Ceux qui croient que la Shoah a était accidentel comme celui de Notre Dame, sont disqualifiés pour donner son opinion !

    6. Julien Martel

      Macron est pro-islam et anti-juif anti-chrétien anti-français anti-Israël.
      Il est anti tous les pays puisque mondialiste et se sert de l’islam et de l’immigration pour créer des guerres civiles ethniques et religieuses.

      Il faut voter RN pour arrêter l’immigration extra-européenne majoritairement musulmane.
      Il faut faire couler les autres partis qui favorisent l’islam (PC, PS, LFI, LR. Verts, etc.)

      Sinon il faudra pas se plaindre qu’il y ait de nouveaux assassinats de juifs en France par des amateurs de pisse de chameau.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *