toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Femme refusée d’un bus: Jeannette Bougrab dénonce le communautarisme «Ne cédons pas l’espace public aux islamistes!»


Femme refusée d’un bus: Jeannette Bougrab dénonce le communautarisme «Ne cédons pas l’espace public aux islamistes!»

Une jeune femme se serait vue refuser l’accès à un bus de la RATP à Paris au motif que sa tenue était trop légère au goût du chauffeur, lequel reconnaît «une faute de service» mais conteste cette version des faits. Jeannette Bougrab dénonce le communautarisme qui s’insinue dans l’espace public.

Elise a 29 ans. Elle était de sortie ce soir-là, avec une amie, dans le XIXe arrondissement. Elle portait une jupe. Terminant leur dîner, elles choisirent de rentrer en bus. Il était déjà certes 23 h 00. Mais l’autocar arriva vite. Il s’arrêta à la station Botzaris. Toutefois à leur grande stupeur, le chauffeur refusa d’ouvrir la porte, selon les informations disponibles à l’heure où j’écris. Il redémarra et repartit sans elles. Quelques mètres plus loin, le feu passa au rouge. Elise se mit alors à courir pour comprendre pourquoi cet agent du service public manqua à ses obligations en ne les faisant pas entrer dans le bus? Et là, cet homme répondit: «tu n’as qu’à bien t’habiller» en regardant les jambes d’Elise que sa jupe laissait découvrir.

En rentrant, la jeune femme raconta sa mésaventure à son père, le poète Kamel Bencheikh. Cet homme courageux n’hésite pas à dénoncer les barbus qui dans sa ville natale de Sétif ont vandalisé la statue de la femme nue de la fontaine Ain El Fourara réalisée en 1898 par le sculpteur français Francis de Saint-Vidal. Il est évidemment estomaqué, qu’en France, dans la ville lumière, une femme soit victime de ces mêmes islamistes au rapport maladif à la femme, au corps et au désir pour reprendre les propos de l’oranais Kamel Daoud.

D’autres traitent de «sale pute» celles qui ont le malheur de porter une tenue, selon leurs critères, un peu trop provocante »

C’est par un post publié sur Facebook que ce père poussa un cri de révolte pour dénoncer un chauffeur qui refusa d’ouvrir les portes de son bus parce que sa fille portait une jupe.

Comment ne pas penser au personnage de fiction, Sonia Bergerac, incarné par Isabelle Adjani, dans le film La Journée de la jupe où elle interprète un professeur de français dans un collège difficile? Malgré les remarques du proviseur, elle continue de porter une jupe. Ne supportant plus le comportement déplacé des adolescents et découvrant un jour une arme à feu dans le sac de l’un d’eux, elle s’en empare. Elle exige de pouvoir donner son cours normalement et demande l’instauration d’une «journée nationale de la jupe obligatoire dans les collèges».

Mais là, on n’est pas dans la fiction. Chaque jour passant le tableau s’assombrit. Deux journalistes du Nouvel observateur, avaient déjà révélé que des conducteurs de Bus, de métro et de RER refusaient de s’asseoir sur un siège occupé antérieurement par une femme, pire «certains s’enferment à clé dans les locaux réservés au personnel, interdisant aux femmes d’y entrer. D’autres traitent de «sale pute» celles qui ont le malheur de porter une tenue, selon leurs critères, un peu trop provocante». Cet article avait été publié le lendemain de l’attentat du Bataclan faisant plus de 90 morts, le 13 novembre 2015. L’un des trois assaillants Samy Amimour avait travaillé pendant presque deux années à la RATP au fameux dépôt du 93, en Seine Saint-Denis où il était affecté. Ce site traîne toujours cette mauvaise réputation d’abriter des «barbus».

Plus que jamais on devait être capable de tirer des conséquences quand des salariés ou agents musulmans radicaux témoignent de cette hostilité à l’endroit des femmes. Mais comment faire quand le licenciement d’un chauffeur de bus de Clermont-Ferrand qui refusait de serrer la main à ses collègues féminines a été jugé «sans cause réelle et sérieuse» par le conseil des prud’hommes? La juridiction condamna même l’employeur à verser une indemnité de 27.000 euros à son ancien salarié.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Femme refusée d’un bus: Jeannette Bougrab dénonce le communautarisme «Ne cédons pas l’espace public aux islamistes!»

    1. Maria

      Perso, je me suis fait traitée plusieurs fois de « salope » gratuitement par des inconnus croisés dans la rue, d’origine arabo-musulmane. Je précise, que je ne portais ni jupe ni décolleté et que les seules parties de mon corps qui étaient découvertes étaient mes mains et mon visage ! Je pense que pour ce type d’arriéré, le simple fait de ne pas être voilée ou de regarder un homme fait d’une femme une p…

      IMPORTANT !!! Une pétition à partager avec le plus grand nombre :

      https://damocles.co/non-islamisation-france/?utm_source=mopt&utm_medium=email&utm_campaign=non-islamisation-france&utm_term=&utm_content=text2

    2. michel boissonneault

      il faut que les politiciens ( iennes ) s’implique pour laisser aucunement la possibilité aux islamistes de prendre du pouvoir

    3. Moncey

      Je ne suis pas prude et apprécie un joli corps, mais je refuserais sans hésiter de faire monter dans mon véhicule une personne indécente.
      Tout le monde s’échauffe sur ce dossier mais personne ne sait si la jeune femme n’avait pas de ces vêtements plus que minimalistes si provocants qu’il fait aisément croire qu’on vend son corps (ah la prériphrase..).
      Schiappa est contre le manspreading et moi contre le string que l’on voit plus que la jupe (quand il y en a)

    4. Cyrano

      Madame Jannette BOUGRAB n’a pas oublié d’où elle vient et sait de quoi elle parle. Malheureusement chez nous ces femmes courageuses n’ont pas souvent audience dans les merdias à la solde de l’audimat et du politiquement correct.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *