toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Donald Trump envisage de placer l’organisation des Frères musulmans sur la liste noire des organisations terroristes


Donald Trump envisage de placer l’organisation des Frères musulmans sur la liste noire des organisations terroristes

Le président des Etats-Unis Donald Trump envisage de placer l’organisation des Frères musulmans sur la liste noire américaine des «organisations terroristes», a annoncé la Maison Blanche le 30 avril.

Ce placement permettrait aux Etats-Unis d’imposer des sanctions à toute personne ou organisme ayant des liens avec les Frères musulmans.

Mais pour la classer sur une telle liste, il faudrait d’abord être en mesure d’identifier clairement ce qu’est cette confrérie. «Comme toute organisation de masse, les Frères musulmans ne sont pas monolithiques, et ils ont des ramifications dans toutes les strates de la société égyptienne», explique à RT France Didier Billion, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). «Au sein même de la confrérie, il y a des divergences, et ce, malgré la répression brutale qu’ils subissent en Egypte», détaille le chercheur avant d’approfondir : «La vieille garde des Frères musulmans est dans une posture légaliste et ne cherche pas l’affrontement direct avec le pouvoir alors que les plus jeunes voudraient aller plus loin dans la contestation.»

Fondée en 1928 par Hassan el-Banna – qui est par ailleurs le grand-père maternel de l’islamologue suisse Tariq Ramadan –, la confrérie des Frères musulmans est le plus ancien mouvement de l’islamisme sunnite. A ses débuts, la confrérie plaidait pour un renouveau religieux qui aurait permis, selon son fondateur, au monde musulman de rattraper son retard sur l’Occident, et de se débarrasser de la domination coloniale.

Depuis la décolonisation, les contours des objectifs politiques des Frères musulmans ne sont pas clairement formulés. Leurs alliances ont varié au fil du temps. En témoigne leur proximité avec l’Arabie saoudite durant des décennies qui s’est considérablement distendue lors de la guerre du Golfe en 1990. L’élection de Mohamed Morsi en 2012, membre des Frères musulmans, en Egypte, avait achevé de faire de la confrérie l’ennemi juré de Riyad.

De quoi satisfaire l’Arabie saoudite, l’Egypte de Sissi et Israël

Dans la partition que jouent les Etats-Unis dans le monde musulman, cette menace semble avoir des objectifs qui dépassent largement l’Egypte. Elle aurait en effet de quoi contrarier encore plus le Qatar et l’Iran tout en satisfaisant l’Arabie saoudite, Israël et le président égyptien al-Sissi.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Donald Trump envisage de placer l’organisation des Frères musulmans sur la liste noire des organisations terroristes

    1. Salmon

      Bravo ? ? ?

      QU attendent les pays occidentaux ???
      Un génocide de la part du hamas et des autres ???

    2. Cyrano

      Allez Mr TRUMP un peu plus de courage tant que vous y êtes, pour une fois qu’un dirigeant occidental met à exécution des décisions crédibles. Nous ne pleurerons pas sur le sort de fachos-islamistes à tendance impérialiste. La peine sera pour leurs frères gauchistes à l’idéologie anti-juive; ça me fait rire d’utiliser leur langage, j’ai l’impression d’être aussi bourrin qu’eux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.4K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap