toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benoît Hamon ose comparer le rappeur raciste anti-blanc et anti-français Nick Conrad à Brassens et Gainsbourg (Vidéo)


Benoît Hamon ose comparer le rappeur raciste anti-blanc et anti-français Nick Conrad à Brassens et Gainsbourg (Vidéo)

Invité de Sud Radio, Benoît Hamon a commenté le clip du rappeur Nick Conrad «Doux pays» dans lequel il dit, entre autres, avoir «bai*é la France jusqu’à l’agonie». «Attention à ne pas condamner, brûler Brassens, Gainsbourg», a souligné le leader de Génération.s expliquant que Nick Conrad n’était pas le premier artiste à faire de la provocation.

Soulignant qu’il était «en total désaccord» avec ce que dit le rappeur Nick Conrad dans sa nouvelle chanson «Doux pays», ayant déjà provoqué une polémique en France, Benoît Hamon a indiqué, à l’antenne de Sud Radio, que des artistes comme Georges Brassens et Serge Gainsbourg avaient eux aussi fait des provocations.

«Ce n’est pas le premier qui, comme artiste, a fait de la provocation, on peut dire si vous voulez reprendre la liste de ceux qui ont fait des chansons dans le passé où ils étaient provocateurs. La question c’est qu’est-ce qui relève de la liberté de l’artiste et qu’est-ce qui relève du message politique. Alors maintenant on prend tout pour un message politique […]. Attention à ne pas condamner, à ne pas brûler Brassens, Gainsbourg et beaucoup d’autres avant», a-t-il notamment lancé.

Le fondateur et leader de Génération.s a en outre souligné qu’il y avait dans le rap français des chansons «positives» et «ouvertes».

«Moi je suis en total désaccord avec ce qu’il a dit […] moi je retiens qu’il y a dans le rap français, dans la musique française, issue des quartiers de la France, aussi des chansons et des musiques qui sont positives, ouvertes, etc.»

Le chanteur Nick Conrad, auteur du scandaleux «PLB», ou «Pendez les Blancs», pour lequel il a été condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis, a récemment présenté son nouveau titre, «Doux pays», dans lequel il multiplie les propos provocateurs: «J’ai bai*é la France jusqu’à l’agonie», «Cet Hexagone, j’en**le sa grand-mère». En outre, à la fin du clip, le rappeur étrangle une femme à la peau blanche.

Le clip de «PLB», pour «Pendez les Blancs», a été posté sur YouTube en septembre 2018 et a provoqué un véritable tollé. Il montrait plusieurs scènes de violence commises sur des personnes blanches de peau et appelait à les tuer en masse. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «provocation publique à la commission d’un crime ou d’un délit».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Benoît Hamon ose comparer le rappeur raciste anti-blanc et anti-français Nick Conrad à Brassens et Gainsbourg (Vidéo)

    1. Jean-Claude SIMON

      D’aucuns comprendront peut être mieux où la famille socialiste (qui embrasse LREM) mènent la France …

    2. Cyrano

      Il a dit : Je suis en total désaccord MAIS — En France sous prétexte artistique nos soit disant penseurs sont toujours les porteurs de valises des destructeurs de notre propre pays. Peut-être que cette fois la justice dans sa grande sévérité demandera à cet incendiaire cent lignes signées par les parents. PAUVRE FRANCE!!!

    3. Dashka Schreiberg

      Benoît Hamon: le Pierrot Lunaire de la politique française, le presque has-been qui voudrait exister mais que sa nullité enchaîne dans son propre néant!

    4. Esther

      comparer, con paré….Bon ! c’est sur, il faut toujours comparer avant d’acheter, et laisser sa chance au produit sauf dans ce cas car il est avarié. Pour information Il y en a même, parait il qui ont con paré Stromaé à Jacques Brel !!! Si si je vous assure !

    5. Slam

      Hamon, la boisson gazeuse qui fait pshiiit…
      Complètement secoué, la pulpe n’est pas remontée. Je crois qu’il a encore les dents du fond collées au string.

    6. flèchebleue

      Il vendrait sa mère pour un kebab…Je me demande encore comment ce pauvre type a pu être nommé ministre… ah oui ça y est j’y suis, il a été membre de l’ UNEF-ID, ce formidable tremplin pour socialo-bobo.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *