toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Violences policières: Aucun policier n’a encore été jugé ou sanctionné suite aux 220 enquêtes confiées à l’IGPN


Violences policières: Aucun policier n’a encore été jugé ou sanctionné suite aux 220 enquêtes confiées à l’IGPN

Plus de 220 enquêtes sont en cours suite aux signalements de violences policières présumées, mais aucun verdict n’a encore été rendu car ces «enquêtes judiciaires (…) prennent un peu de temps», a déclaré Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, sur France info.

Christophe Castaner a réagi ce vendredi 26 avril aux signalements de violences policières présumées, affirmant que l’IGPN [Inspection générale de la police nationale, ndlr] était en train d’enquêter sur 220 cas présumés mais qu’aucun verdict n’avait encore été rendu.

«Dès qu’il y a une plainte, il y a une enquête. Il y a 220 enquêtes confiées à l’IGPN qui sont en cours», a déclaré le ministre de l’Intérieur au micro de France info. Elles ne sont pas à ce jour terminées, selon M. Castaner, car «ce sont des enquêtes judiciaires. Elles prennent un peu de temps».

«Je vous le dis, s’il y a des décisions judiciaires il y aura évidemment des sanctions administratives», a-t-il assuré.

Loading...

Demandant «l’exemplarité» aux fonctionnaires, le ministre a également défendu l’usage de la force par la police.

«À un moment donné, si on dit à la police et à la gendarmerie « Vous n’avez pas le droit d’utiliser la force », elles doivent subir, se laisser agresser, ne rien faire et laisser casser des magasins, laisser menacer l’équilibre et l’ordre dans nos villes», a indiqué M. Castaner.
Quelque 13.460 balles de défense ont été tirées depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, affirmait l’Intérieur le 24 avril. Le collectif militant «Allo Place Beauvau» dénombre pour sa part 260 blessures à la tête, 23 personnes éborgnées et cinq mains arrachées au cours des manifestations.

Le 6 mars, la Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, avait exhorté le gouvernement français à mener une enquête complète sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force, tout en l’encourageant à poursuivre le dialogue.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *