toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

USA : Pourquoi même les Juifs de gauche devraient prier pour la réélection de Trump en 2020


USA : Pourquoi même les Juifs de gauche devraient prier pour la réélection de Trump en 2020

La grande majorité de la communauté juive américaine est totalement psychorigide quand il s’agit de politique. Voter démocrate est devenu leur nouvelle religion. Les valeurs dites progressistes dont ils se targuent d’être les parangons, associées au syncrétisme – conséquence des très nombreux mariages mixtes – ont mené la communauté juive vers une crise d’identité majeure.

Ajoutez à cela la mauvaise conscience d’avoir réussi mieux que les autres minorités et vous obtenez un groupe de névrosés à grande échelle. Rappelons que Barak Hussein Obama a obtenu par deux fois aux alentours de 77 % du vote juif, et ce malgré ses attaques répétées contre Israël et son accointance avec le révérend antisémite noir Jeremiah Whright ainsi qu’avec le pro-Nazi Afro-américain Louis Farakkhan, le leader de Nation of Islam . Pourtant, les Juifs américains ont suivi la ligne du parti auquel ils appartiennent historiquement depuis plusieurs générations et sont donc ainsi devenus de plus en plus critiques vis-à-vis d’ Israël, jusqu’à lui vouer maintenant une réelle hostilité qui confine à la pire des trahisons. De plus en plus radicaux, nombre de Juifs américains se rapprochent du socialisme qui affecte le parti démocrate, surtout depuis que le sénateur antisioniste Bernie Sanders, le marxiste millionnaire, est devenu le chouchou des bobos américains qui rêvent de s’encanailler auprès des organisations radicales de gauche comme à l’époque des Black Panthers dans les années 70 .

Vous comprenez donc que la majorité des Juifs américains voue une haine totale au Président Donald Trump qui représente dans leur imaginaire névrosé et libertaire, l’image du Père honni, blanc, riche, de droite et pro-israélien.
Et pourtant, la communauté juive américaine de gauche devrait prier pour que le Président Trump soit réélu en 2020 et qu’une personnalité aussi courageuse et brillante que l’ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley prenne la relève en 2024 ( comme beaucoup de conservateurs le souhaitent ardemment, moi compris) .

Je vais maintenant expliquer pourquoi : les Juifs votant démocrate sont en fait, sans l’avoir encore compris, dans la situation des Juifs membres ou sympathisants du Labour anglais qui, sous la houlette du leader pro-Hamas et pro-Hezbollah Jeremy Corbin, est devenu le repère de tous les antisémites islamo-gauchistes. Les Juifs appartenant au Parti travailliste anglais ne sont en aucun cas protégés par leur appartenance au parti ! Ils sont insultés en tant que Juifs par les membres de leur propre parti qui n’ont cure de savoir qu’ ils partagent la majorité de leurs idéaux.
Les Juifs américains vont donc se retrouver tôt ou tard ostracisés en tant que juifs par les Démocrates qui ont démontré il y a encore quelques semaines qu’ils ne voulaient pas , malgré les attaques antisémites répétées de la sénatrice djihadiste d’origine somalienne Ilhan Omar, condemner de manière inconditionnelle l’antisémitisme au sein du parti. Condamner l’antisémitisme de la peste Ilhan Omar serait une forme d’ «islamophobie » pour les sophistes dérangés, adeptes du politiquement correct.
N’oublions pas que dès les années 1920 en Union-Soviétique , Staline s’était débarrassé des Juifs membres du Politburo comme s’en plaignait ouvertement Karl Radek en 1927 !

Mais, une autre menace pointe à l’horizon avec un retour en fanfare des néo-nazis américains dont faisait parti (du moins idéologiquement) l’ignoble Robert Gregory Bowers, le terroriste responsable du massacre, le 27 octobre 2018, de la Synagogue de Pittsburgh, tuerie de masse qui fit onze morts et sept blessés parmi les Juifs réunis ce jour là pour le Chabbat . Bowers avait «justifié» son acte abject en accusant les Juifs de soutenir les migrants. En un mot comme en cent : les Afro-américains et une grande partie des Hispaniques traitent les Juifs (et les israéliens) de «suprémacistes blancs» quand les néo-nazis accusent, de leur côté, les Juifs d’ être des «traîtres à la race blanche »…

Aujourd’hui, seuls les vrais mensches que sont le président Donald Trump, le vice-président Mike Pence et le secrétaire d’ État Mike Pompeo protègent avec conviction les Juifs en combattant comme personne ne l’avait fait avant eux l’ antisémitisme/ antisionisme. Qu’ils en soient remerciés !
Il serait temps que les Juifs américains retirent leurs œillères idéologiques et commencent à penser à leur propre avenir car l’ après Trump sera douloureux, voire redoutable pour eux.

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “USA : Pourquoi même les Juifs de gauche devraient prier pour la réélection de Trump en 2020

    1. Salmon

      Trump à prouvé qu il se battaitcontre l antisémitisme et l antisionisme
      Les neos nazis et les islamos Gochos existent même en France c mondiale
      Ils ont la même haine des juifs
      Rien à changé depuis la IIWW
      Simplement la société ayant de plus en plus de muzzs sur leur sol, la haine des juifs et d Israël est plus exacerbé

    2. ixiane

      vous dites « je ne comprends pas les juifs démocrates » ….! ce sont des juifs dégénérés , bien sûr que personne ne peut comprendre !!! J’espère que les juifs israéliens ne les écoutent pas , ce n’est plus la  » diaspora juive , ce sont des contaminés par le virus Obamaïste !!!!

    3. Jan Favre

      La Torah est l’arbre de vie des Juifs. Beaucoup de ceux qui rejète la Torah sont en voie de déjudaïser.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *