toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une djihadiste française condamnée à perpétuité en Irak implore la France « C’est tellement difficile, j’ai besoin d’aide, sortez-moi d’ici »


Une djihadiste française condamnée à perpétuité en Irak implore la France « C’est tellement difficile, j’ai besoin d’aide, sortez-moi d’ici »

Dans une lettre adressée à sa mère, la djihadiste française Djamila Boutoutaou, emprisonnée en Irak, a demandé au gouvernement d’organiser son rapatriement en France, quitte à être emprisonnée à son retour.

La djihadiste française Djamila Boutoutaou, suspectée d’appartenir à l’Etat islamique, a été condamnée à la prison à vie par la Cour pénale de Bagdad, alors qu’elle prétendait avoir été emmenée par son mari en Syrie sans savoir où elle allait.

Selon un journaliste de l’AFP, la djihadiste française Djamila Boutoutaou, 29 ans, a été condamnée le 17 avril à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe Etat islamique par la Cour pénale centrale de Bagdad.

Djamila Boutoutaou, qui a comparu dans un box grillagé en bois, vêtue d’une tunique rose et d’un foulard marron, a expliqué qu’elle était d’origine algérienne et qu’elle s’était «convertie à l’islam alors qu’elle était chrétienne». Elle a affirmé être partie de France avec son mari «qui était chanteur de rap».

«Nous sommes venus à Istanbul en vacances, et c’est en arrivant en Turquie que j’ai découvert que mon mari était un djihadiste. Il a été contacté par un homme nommé al-Qourtoubi qui nous a emmené mes enfants et moi vers un endroit où nous nous sommes cachés dans une cave», a-t-elle encore raconté.

La famille a ensuite vécu dans le califat auto-proclamé de l’Etat islamique qui s’étendait entre la Syrie et l’Irak.

Djamila Boutoutaou a déclaré à la cour que son «fils Abdallah [avait] été tué dans un bombardement».

Au cours des derniers mois, plusieurs dizaines de ressortissantes turques ont été condamnées à la peine de mort en vertu de la loi antiterroriste irakienne. Une Allemande a également été condamnée à la peine capitale. Cette loi permet d’inculper des personnes qui ne sont pas impliquées dans des actions violentes mais sont soupçonnées d’avoir aidé Daesh et prévoit la peine capitale pour appartenance à des groupes djihadistes, même pour des non combattants.

« C’est tellement difficile, j’ai besoin d’aide, sortez-moi d’ici. »

Datée du 5 mars, la missive de la prisonnière française était à l’origine adressée à sa mère. «J’avais envie d’écrire un courrier au gouvernement […] mais j’ai eu droit qu’à une seule feuille. J’ai envie de dire à la France : Laissez-moi une chance, vous prouver mon innocence et laissez-moi la possibilité de devenir une femme libre», écrit-elle. «C’est tellement difficile, j’ai besoin d’aide, sortez-moi d’ici. J’accepte d’être en prison en France si vraiment vous me pensez dangereuse […] J’ai envie de crier « Je veux être libre ». Pitié, aidez-moi, que faire ? Qu’est-ce que vous voulez de moi ?», implore Djamila Boutoutaou.

Et la jeune femme d’affirmer à sa mère : «Je te jure qu’il [mon époux] m’a trahi, tu me connais bien, j’aurais jamais fait ça, je ne suis pas folle. Même en France, je n’étais pas libre de faire ce que je voulais.»

Learn Hebrew online

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Une djihadiste française condamnée à perpétuité en Irak implore la France « C’est tellement difficile, j’ai besoin d’aide, sortez-moi d’ici »

    1. Jacques B.

      Tu n’avais qu’à pas te marier avec cet homme, alors.
      Trop facile de dire que tu ne savais pas où il t’amenait, blablabla. Trop facile de dire que tu ne savais pas qu’il était djihadiste.
      Si elle est d’origine algérienne, qu’elle demande à être rapatriée en Algérie. Nous, en France, on n’en veut PAS.

    2. elie eliakim

      Je me souviens pendant mon service militaire en 1.970 , nous avions l’ habitude de répéter ( pour en rire ) ce que disait notre adjudant , et entre autre sa phrase préférée  » Tu as fais le con , tu émarges  » !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *