toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un colonel de gendarmerie confirme « oui il y a des violences policières » (Vidéo)


Un colonel de gendarmerie confirme « oui il y a des violences policières » (Vidéo)

Un colonel de gendarmerie a commenté sur BFM TV une intervention musclée des forces de l’ordre le 1er décembre 2018 contre des Gilets jaunes retranchés dans un fast-food à Paris et a admis qu’il y ait eu en l’occurrence des «violences policières».

Dans un entretien sur BFM TV, Michael Di Meo, colonel de groupement de gendarmes mobiles dans la Gendarmerie nationale, s’est prononcé sur l’intervention des CRS, le 1er décembre 2018, dans un fast-food du VIIIe arrondissement parisien, où des manifestants étaient retranchés lors de l’acte 3 des Gilets jaunes.

«Quand je vois ça, je suis obligé d’aller dans le sens [des manifestants, ndlr], oui il y a des violences policières, là on est sur des violences policières», a-t-il reconnu.

Cités par la chaîne, plusieurs CRS présents lors de l’intervention ont alors expliqué que le commandant de la compagnie menant l’intervention estimait que des casseurs se trouvaient à l’intérieur de l’enseigne alimentaire.Interrogé sur l’incident du Gilet jaune matraqué par un policier lors de l’acte 20 à Besançon, le ministre de l’Intérieur a toutefois affirmé n’avoir jamais vu un policier attaquer un manifestant. Il a aussi lancé un appel, lors d’un entretien accordé à France 2, à ne pas faire d’amalgame entre les violences policières et le recours à la force.

Cependant, certaines modalités du maintien de l’ordre et en particulier l’usage de lanceurs de balle de défense considérés comme des armes de force intermédiaire depuis le début du mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre 2018, font l’objet de vives critiques de la part de manifestants, partis politiques et de militants des libertés publiques.L’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, a été saisie fin mars par la justice de 174 affaires de violences policières présumées lors des manifestations des Gilets jaunes.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Un colonel de gendarmerie confirme « oui il y a des violences policières » (Vidéo)

    1. Yehuda

      Les media ont un role preponderant Dans ca, avant c etait les immigres qui etaient tabasses mais maintenant les francais sont la cible de l administration totalement sous controle arabe Dan’s les ambassades chez eux, part out en empirant!

    2. Salmon

      Ce ne sont plus des flics ils passent leur temps à se plaindre et à faire les victimes
      Peut être un mauvais casting lors de l ambauche

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *