toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump envisage d’envoyer des migrants clandestins dans des «villes sanctuaires» démocrates


Trump envisage d’envoyer des migrants clandestins dans des «villes sanctuaires» démocrates

Dans un véritable défi lancé à ses opposants, le président américain a dit envisager «très sérieusement» d’envoyer des migrants illégaux vers des villes gérées par des démocrates, qui refusent leur arrestation à grande échelle.

Le président américain Donald Trump a confirmé le 12 avril envisager le transfert de clandestins arrêtés à la frontière vers des «villes sanctuaires», pour la plupart démocrates, afin, a-t-il ironisé, de faire plaisir à ses adversaires politiques.

Les «villes sanctuaires» qu’il évoque, comme San Francisco ou Chicago, refusent d’arrêter à grande échelle les migrants en situation irrégulière, limitant ainsi leur coopération avec les agents fédéraux chargés de l’immigration.

«Sachant que les démocrates sont réticents à changer nos lois très dangereuses sur l’immigration, nous envisageons en effet très sérieusement, comme rapporté [par la presse], de placer des immigrants illégaux dans des villes sanctuaires», a écrit sur Twitter le président américain.

Le locataire de la Maison Blanche a rédigé ces tweets au lendemain d’un article du Washington Post. Selon le journal, qui citait un responsable de la Maison Blanche sous couvert d’anonymat, cette hypothèse était «simplement une suggestion» qui a finalement été «rejetée». Prenant le contre-pied de ses propres services, Donald Trump a donc affirmé que ce projet était en réalité toujours d’actualité.

«La gauche radicale semble toujours avoir une stratégie de frontières ouvertes […]. Cela devrait les rendre très heureux», a-t-il lancé dans un tweet chargé d’ironie. «Nous leur donnerons beaucoup [d’immigrants illégaux]», a-t-il ajouté un peu plus tard lors d’une cérémonie à la Maison Blanche. «Nous avons une offre illimitée à leur proposer», a-t-il encore ironisé.

Les maires de plusieurs grandes villes concernées ont riposté au président, réaffirmant, également sur Twitter, leur détermination à demeurer des «villes sanctuaires».

«La dernière idée haineuse de l’administration Trump n’est rien de plus qu’une diversion superflue et une perte de temps. Nous avons besoin de vraies solutions qui défendent nos valeurs, pas de politiques honteuses qui diabolisent les immigrés», a ainsi réagi Eric Garcetti, maire démocrate de Los Angeles.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Trump envisage d’envoyer des migrants clandestins dans des «villes sanctuaires» démocrates

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *