toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Treize « diplomates » français armés arrêtés à la frontière entre la Libye et la Tunisie


Treize « diplomates » français armés arrêtés à la frontière entre la Libye et la Tunisie

Le ministre tunisien de la Défense a déclaré à la radio Shems FM qu’une délégation de «13 diplomates français armés» avait été arrêtée à la frontière entre la Libye et la Tunisie, précisant que «des munitions» avaient été saisies. L’ambassade de France à Tunis a également réagi à cette information.

Dans une déclaration à la radio Shems FM, Abdelkarim Zbidi, ministre tunisien de la Défense nationale, s’est exprimé sur l’information rapportée par Mosaïque FM concernant l’arrestation de «membres d’une délégation diplomatique en provenance de Libye» à la frontière entre les deux pays. Le ministre a affirmé qu’il s’agissait «de diplomates français armés» qui ont refusé de rendre leurs armes. L’ambassade de France à Tunis s’est également exprimée à ce sujet via un communiqué publié sur son site officiel.

Le responsable a déclaré que «13 individus de nationalité française, sous couvert diplomatique, ont tenté de franchir les frontières tuniso-libyennes à bord de six voitures tout-terrain et ont refusé de rendre les armes dont ils disposaient». «Les munitions qui étaient en leur possession ont été mises en sécurité dans la caserne de Ben Guerdane», a-t-il ajouté, soutenant que «nos frontières terrestres, aériennes et maritimes sont sécurisées et sous contrôle».

Auparavant, Mosaïque FM avait indiqué qu’une délégation de «10 diplomates français» en provenance de Libye avait été arrêtée au poste frontalier de Ras Jadir. Les diplomates étaient «à bord de véhicules portant des plaques d’immatriculation diplomatiques», a ajouté le média, indiquant qu’ils «ont remis leurs armes aux services de sécurité du point frontalier». «Mais voilà que d’autres armes ont été découvertes dans une voiture, sans qu’elles n’aient été déclarées ou livrées aux autorités», a-t-il précisé.

À la suite de l’annonce de cette information, l’ambassade de France à Tunis un publié un communiqué confirmant qu’il s’agissait bien de diplomates français, mais sans s’exprimer sur la question des armes qui n’auraient pas été déclarées à la police aux frontières.

«L’un des déplacements, que l’Ambassade de France pour la Libye effectue régulièrement entre Tunis et Tripoli, s’est fait par la route ce dimanche 14 avril 2019, en raison de la situation actuelle en Libye», a affirmé la représentation française, précisant qu’«il concernait les membres du détachement qui assure la sécurité de l’Ambassadrice de France pour la Libye».

Le même communiqué informe que les autorités tunisiennes étaient au courant de ce voyage. «Ce déplacement a été organisé en concertation avec les autorités tunisiennes», ajoutant que «des contrôles de routine ont été effectués au passage de la frontière entre la Libye et la Tunisie, afin de dresser un inventaire des équipements de ce détachement, qui a poursuivi sa route».

Par ailleurs, le ministre tunisien de la Défense a précisé qu’un premier groupe «composé de 11 personnes munies de passeports diplomatiques et venant de Libye» avait tenté d’entrer en Tunisie par voie maritime à bord de deux zodiacs. Le groupe a été intercepté par la marine tunisienne qui a saisi leurs armes, a-t-il ajouté.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Treize « diplomates » français armés arrêtés à la frontière entre la Libye et la Tunisie

    1. Vov

      Cocaïne, filière hizbollah via le Nigeria, ça fait 30 ans que ça a commencé et que ça corrompt l’ensemble de la diplomatie française, ses institutions politiques et bancaires, ça fait plus de 10 ans que je dénonce les réseaux franco-libanais sur les blogs, bordel !!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap