toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Notre-Dame de Paris : le dessin qui a aidé les pompiers le soir de l’incendie évoque un deuxième foyer


Notre-Dame de Paris : le dessin qui a aidé les pompiers le soir de l’incendie évoque un deuxième foyer

Le JDD publie le croquis réalisé par un pompier retraité lors de l’incendie de Notre-Dame, et qui a aidé l’état-major dans son combat contre les flammes.

C’est l’homme des « dessins opérationnels », une pratique qui s’est développée grâce à lui ces dernières années chez les sapeurs-pompiers. Lundi dernier lors de l’incendie de Notre-Dame, René Dosne, 72 ans, est venu spontanément aider ses anciens collègues. Dans le véhicule qui tenait lieu de poste de commandement, pendant que les gradés collectaient les informations auprès des chefs de secteur, ce retraité de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) réalisait en direct des dessins en 3D pour suivre le bon déroulement des opérations.

On voit sur ce dessin en perspective les zones touchées par l’incendie, l’orientation du vent ou encore la position des « BEA », les bras élévateurs articulés. Ces dessins dits « opérationnels » sont destinés à résumer en quelques informations la configuration des lieux. C’est ainsi que le travail de René Dosne, qui compte 50 années de service parmi les pompiers, a aidé l’état-major à suivre la progression du sinistre.

LE dessin évoque un deuxième foyer d’incendie, « foyer secondaire », dans la nef.

Source JDD

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Notre-Dame de Paris : le dessin qui a aidé les pompiers le soir de l’incendie évoque un deuxième foyer

    1. Robert Davis

      Alors maintenant il y a eu un 2ème départ de feu « spontané » à ND ! aux BDR aussi l’église s’est enflammée …spontanémment! merci stupide micron, vous vous descendez en flammes vous aussi …spontanémment!

    2. Vov

      Il y avait bien 2 colonnes de fumées jaunes juste après le départ des feux, bien sûr, toutes les vidéos illustrant les départs de ces deux feux aux fumées jaunes (thermite) ont été censurées dans les minutes suivant les intox de l’islamiste micron !

      Bien sûr qu’il y avait deux départs de feux quelques minutes après les premières alertes !

      Cette photo montre bien que le feu était bien développé au dessus de la crypte tandis qu’il sévissait autour de la flèche :

      https://www.voaafrique.com/a/gigantesque-incendie-%C3%A0-la-cath%C3%A9drale-notre-dame-de-paris/4876558.html

      Egalement, une vidéo où l’on voit plusieurs individus présents sur le toit de Notre Dame au moment que les fumées ont commencés :

      https://www.youtube.com/watch?v=3_eRNLs3VF4

    3. alauda

      Un foyer secondaire ne signifie pas un second départ de feu.

      Si on en juge par le dessin toute la nef est bordée de rouge, ainsi que le transept du sud au nord. L’esquisse semble réalisée à un moment où toute la toiture est en feu, voire même la flèche déjà tombée. Moment où se prend la décision de « faire la part du feu », c’est-à-dire de sauver les deux beffrois. C’est ça que j’ai compris.

      Il existe une vidéo beaucoup plus en amont, où sur la façade sud des flammèches sortent du toit, la seconde suivante, des éléments de la charpente semblent sauter comme un bouchon et le feu se déploie en une grosse boule, à peine en quatre secondes. C’est tout au début d’Envoyé spécial.

      Ceux qui font les films ont l’heure précise dans les propriétés de leurs fichiers. La cathédrale a été filmée sous tous les angles, depuis la rue, des appartements, le ciel. Les seuls qui ont la matière pour retracer la chronologie seconde par seconde sont les enquêteurs.

      Des fake news été démontées, dont la fameuse, mise sur Youtube, complétement floue. Pour trouver une botte de foin là-dedans, il faut beaucoup d’imagination.

    4. Vov

      Alauda,

      Ce qui est par contre très improbable, c’est la supposée véracité de la déclaration officielle qui affirme que le feu est accidentel, cela à peine 20 minutes après les premiers départs de feu !

      La deuxième erreur était de ne pas avoir fait ce que Donald Trump a dit, si deux ou trois Canadair avait arrosé le toit alors qu’il était encore debout, nous n’aurions assistés à la destruction de la voûte à coups de lances à incendie qui ont carbonaté la pierre ayant atteint des chaleurs élevées !

      Avoir jeté de l’eau sur cette voûte brûlante est certainement le plus gros problème que les restaurateurs vont rencontrer !

      Si seul le feu (sans eau) avait simplement vitrifié la surface haute de la voûte, cette dernière serait encore plus solide après qu’avant l’incendie !

      Il suffisait de protéger les tours avec les lances et laisser le feu s’éteindre par lui même et les dégâts auraient été beaucoup moins importants !!!

    5. Vov

      Regardez la photo ci-jointe :

      https://www.voaafrique.com/a/gigantesque-incendie-à-la-cathédrale-notre-dame-de-paris/4876558.html

      Et dites mois si il s’agit d’un départ de feu normal dans une charpente en bois ?

      Ci-dessous, cette fois une ville incendiée avec de la thermite :

      https://www.popularmechanics.com/military/weapons/news/a27511/russia-drone-thermite-grenade-ukraine-ammo/

      Certes les quantités dans la deuxième photo sont bien plus importantes que dans la première photo !

    6. Jean-Francois Morf

      Si on voit des mahométans se promener avec des bouteilles de cognac, on dit: c’est merveilleux, ils sont très bien intégrés, et on les laisse aller sur le toit?

    7. alauda

      @Vov, à propos des fumées jaunes, voici le récit du bombardement qui a brûlé la charpente de ND de Reims le 19 septembre 1914 :

      « A 15 heures, un obus touche l’échafaudage en bois de pin qui depuis mai 1913 ceinturait la tour nord de la cathédrale et l’enflamme. Vers 15h30, la toiture prend feu rendant l’incendie visible de loin ce qui amène les Allemands à cesser leur tir. Mais la chaleur de l’incendie met en ébullition les 400 tonnes de feuilles de plomb qui recouvrent la toiture. Le plomb fondu se répand alors sur les voûtes et coule par les gargouilles, provoquant une spectaculaire fumée couleur jaune d’or. »

      https://www.reims.fr/culture-patrimoine/archives-municipales-et-communautaires/guerre-1914-1918/5-l-incendie-de-la-cathedrale-de-reims-19-septembre-1914-7633.html

      La couleur vient du plomb en fusion.

    8. alauda

      Article le plus complet du Web publiant les limpides dessins et le récit circonstancié de René Dosne :
      « NOTRE-DAME – Dans la peau du dessinateur opérationnel »

      Il arrive sur place à 19h 18 (document photographique).
      Les dessins sont numérotés de 1 à 12, restituant la chronologie.
      Certains précisent l’heure : 19h 53 l’embrasement de toute la toiture et la phase très critique de 20h 50, quand le monument est menacé par l’effondrement.

      https://allo18-lemag.fr/notre-dame-dans-la-peau-du-dessinateur-operationnel/

    9. alauda

      Errata. Shame on me.
      A force de lire en diagonale, sur la jambe de force, je n’ai pas identifié correctement le dessinateur dans le « chapeau » : « Nous avons demandé au lieutenant Laurent Clerjeau, dessinateur de garde ce soir-là, de nous raconter sa manœuvre en détails et… en dessins. »

      René Dosne, « le père fondateur de cette discipline », retraité de la BSPP, a aussi produit des schémas d’une très grande qualité », dit le lieutenant qui l’a rencontré dans l’article précité très pédagogique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *