toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benyamin Netanyahou obtient le soutien de 65 députés pour former un gouvernement contre 45 pour Gantz


Benyamin Netanyahou obtient le soutien de 65 députés pour former un gouvernement contre 45 pour Gantz

Lors du deuxième round de consultations mardi auprès du président israélien Reuven Rivlin, Benyamin Netanyahou, recommandé pour être Premier ministre par les partis Israel Beteinou, l’Union des partis de droite, et Koulanou, a obtenu le soutien de 65 députés sur 120 à la Knesset pour former un gouvernement. 

Le candidat Benny Gantz ne comptabilise lui que 45 voix.

M. Rivlin a entamé sa deuxième journée de consultations avec les partis élus au 21e Parlement, retransmises en direct, pour entendre leurs recommandations concernant le candidat souhaité pour la formation du prochain gouvernement, qui sera nommé mercredi.

Lundi après les premières consultations, 51 députés avaient recommandé Benyamin Netanyahou auprès du président, dont les membres du Likoud et ceux des deux partis ultra-orthodoxes.

GPO

Les représentants du Parti travailliste en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

Mardi, le Parti travailliste avait ouvert le deuxième round d’entretiens, recommandant le candidat Benny Gantz auprès du président.

« Nous recommandons Benny Gantz », a dit le chef de file, Avi Gabbay, regrettant que « c’est apparemment ce qu’il n’arrivera pas, mais c’est ce que nous voulons ».

GPO

Les représentants d’Israel Beteinou en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

Le président Rivlin a ensuite reçu les représentants du parti Israel beteinou d’Avigdor Lieberman qui se sont eux, exprimé en faveur de Benyamin Netanyahou.

« Nous recommandons M. Netanyahou au poste de Premier ministre, nous avons dit tout au long de notre campagne que nous souhaitions un gouvernement de droite », ont-ils indiqué.

« Nous sommes dans une situation complexe », a néanmoins jugé la députée Yulia Malinovsky.

« Il est de notre devoir de maintenir un équilibre délicat entre la religion et les pouvoirs de l’Etat, et nous sommes entièrement engagés à défendre le public laïc, tout en respectant les religieux », a-t-elle insisté, tandis que M. Lieberman n’a pas exclu lundi soir de rejoindre l’opposition à l’issue des pourparlers de coalition, ou même d’appeler à de nouvelles élections si la loi sur la conscription notamment, à laquelle s’opposent catégoriquement les deux partis orthodoxes, n’était pas adoptée.

Learn Hebrew online

MM. Netanyahou et Lieberman se rencontreront dès mardi après-midi.

GPO

Les représentants de l’Union des partis de droite en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

Se sont joints ensuite à leurs recommandations les cinq membres de la liste l’Union des partis de droite menée par Rafi Peretz, qui ont permis ainsi à Benyamin Netanyhou d’obtenir la majorité requise des 61 sièges sur 120 à la Knesset.

« Les Israéliens appellent à former un gouvernement de droite », a déclaré le numéro 2 du parti, Bezalel Smotrich.

GPO

Les représentants de Meretz en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

La cheffe de file du parti de gauche Meretz, a pour sa part recommandé le candidat Benny Gantz qui se voit ainsi assuré du soutien de 45 députés, un total insuffisant.

« Nous sommes là pour représenter un public bien plus large que l’ensemble de nos électeurs, qui soutiennent les valeurs de la démocratie, de la justice et du partenariat judéo-arabe », a déclaré Tamar Zandberg.

« Et c’est une position très importante, surtout actuellement et dans les années à venir, où se créent les divisions, où nous craignons le racisme, et l’incitation à la haine contre la gauche », a-t-elle insisté.

GPO

Les représentants de Koulanou en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

Le parti Koulanou du ministre des finances sortant Moshe Kahlon a également recommandé M. Netanyahou, soulignant cependant qu’aucune négociation était en cours vers une fusion entre le Likoud et le parti centre droite.

GPO

Les représentants de Ra’am-Balad en consultation avec le président israélien Reuven Rivlin, le 16 avril 2019

« Nous avons traversé des élections difficiles, et nous regrettons que les questions sociales aient rarement été au coeur des discussions, nous restons cependant persuadés qu’elles sont au coeur du quotidien des Israéliens », a par ailleurs déclaré le numéro 4 de la liste, Roey Folkman.

La liste des partis arabes Ram-Balad a quant à elle fait le choix de ne recommander aucun des candidats, déclarant qu' »aucun ne s’était adressé à eux », une position similaire à celle adoptée lundi par la liste arabe Ta’al-Hadash.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Benyamin Netanyahou obtient le soutien de 65 députés pour former un gouvernement contre 45 pour Gantz

    1. LeClairvoyant

      Je pense que le futur gouvernement Bibi, aura à cœur à harmoniser (par paliers) que les étudiants talmudique fassent son armée, diminuer les différences sociales, et faire de la sécurité pour la survie d’Israël.

    2. Robert Davis

      avi gabbay n’a pas besoin de préciser ce qu’il veut, nous le savons depuis longtemps: la destruction d’Israel en le livrant aux arabes.L’essentielpour les gaquchistes est que Israel ne puisse pas se défendre lorsque les arabes l’attaqueront à nouveau.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *