toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’incendie de Notre-Dame aurait éclaté à la base de la flèche, selon la police


L’incendie de Notre-Dame aurait éclaté à la base de la flèche, selon la police

Une source policière a déclaré à CNN, au sujet de l’incendie qui a ravagé le 15 avril Notre-Dame de Paris, que le feu pourrait être parti du centre du toit pour gagner rapidement à la base de la flèche.

Selon certains enquêteurs, l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris s’est déclaré au centre du toit pour se propager rapidement à la base de la flèche, a indiqué une source policière à CNN. Cette supposition a été faite après l’examen de photos et de vidéos réalisées par des amateurs.

La même source a déclaré que les enquêteurs étudiaient notamment une éventuelle panne du système d’alarme, le premier signal n’ayant sonné qu’à 18h15, d’après deux agents de sécurité de la cathédrale. Ces derniers sont allés vérifier l’alarme, mais n’ont rien découvert. Lorsque la seconde alarme a retenti à 18h43, ils se sont rendus sur les lieux où ils ont vu des flammes.

La deuxième piste suivie par les enquêteurs est celle des ascenseurs construits pour les ouvriers qui réalisaient les travaux de restauration, a indiqué la source sans fournir quelque détail supplémentaire que ce soit.
Par ailleurs, une source judiciaire a déclaré jeudi à CNN qu’elle n’excluait «aucune hypothèse à ce stade».

Un incendie s’est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d’Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu’il voulait que la cathédrale soit rebâtie d’ici cinq ans.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’incendie de Notre-Dame aurait éclaté à la base de la flèche, selon la police

    1. Pinhas

      Personne ne le dit mais tous nous en avons l’intime conviction ; il s’agit d’un acte volontaire .
      Un tel incendie n’est pas du fait de la malveillance .
      Si la vérité éclatait , Paris serait en sang et pas seulement Paris…
      Alors l’état à dit  » Chut  » circulez braves gens et acceptez de vivre dans le feu et le sang.

    2. alauda

      Je ne crois pas au hasard. La base de la flèche, c’est évident sur les premières images en circulation.

      La nuit où j’ai vu ces images du cœur de Paris en fusion, depuis mon ordi, j’ai repensé à ce mot de « creuset français » employé il y a plusieurs années par l’actuel grand Rabbin. La veille du sinistre, Alexis Lacroix écrivait dans Marianne « Haïm Korsia : « L’urgence, c’est de réparer la République ».

      Quel métal sortira du creuset ? L’avenir dira s’il est d’or ou de plomb.

      Comme écrivait aussi un Jésuite en parlant des Anciens, puisqu’on en est à réactiver la littéraire Querelle des Anciens et des Modernes, dans le cadre de la reconstruction : « ils se faisaient leurs outils ».

      D’autres penseront peut-être encore à Nicolas Flamel. La légende parisienne est très bizarre.

      Reste que la flèche est par terre & ND est restée sur son pilier, tranquille.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *