toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique revendique les attentats anti-chrétiens au Sri Lanka. Dernier bilan : plus de 320 morts et 500 blessés


L’Etat islamique revendique les attentats anti-chrétiens au Sri Lanka. Dernier bilan : plus de 320 morts et 500 blessés

Selon les premiers éléments de l’enquête, les attentats été commis en représailles au carnage de Christchurch

Deux frères sri-lankais islamistes, figurant parmi les kamikazes, ont joué un rôle-clé dans les attentats de dimanche dans l’île d’Asie du Sud, qui ont tué plus de 320 personnes et pourraient avoir été commis en représailles au massacre des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Des attentats suicides ont provoqué un carnage le dimanche de Pâques dans trois hôtels de luxe et trois églises, en pleine messe, notamment à Colombo. Les autorités attribuent le bain de sang au mouvement islamiste local National Thowheeth Jama’ath (NTJ) et cherchent à savoir s’il a bénéficié d’un soutien logistique international.

Le NTJ n’a cependant pas revendiqué les attaques, à l’inverse du groupe djihadiste État islamique, qui a affirmé qu’elles étaient le fait de « combattants de l’EI ».

Les deux frères, âgés entre 20 et 30 ans, dont les noms n’ont pas été révélés, étaient d’origine aisée et fils d’un riche commerçant d’épices. Selon les policiers, ces suspects, qui sont morts dans les attaques, dirigeaient une « cellule terroriste » familiale et jouaient un rôle-clé au sein du NTJ.

Les enquêteurs ignorent toutefois encore si les attaques sont le fait de cette seule « cellule », ou d’équipes séparées mais coordonnées. On ne sait pas en l’état si ces frères étaient en contact avec les autres kamikazes.

Samedi, les deux frères ont chacun pris une chambre dans les hôtels de luxe Cinnamon Grand et Shangri-La, situés face à la mer à Colombo. Ils se sont fait exploser dans leur hôtel respectif le lendemain matin au buffet du petit-déjeuner, à peu près au même moment.

Un quatrième hôtel du même standing, adjacent aux trois qui ont été frappés, figurait également parmi la liste des objectifs du dimanche de Pâques.

Un homme qui projetait d’y commettre un attentat suicide y était descendu la veille. Lorsqu’il s’est rendu le dimanche matin au petit-déjeuner, son sac à dos chargé d’explosifs n’a pas explosé, pour une raison encore indéterminée.

« Lorsque l’explosion du Shangri-La s’est produite, cet homme a quitté précipitamment son hôtel (…). Sa piste a mené à un motel juste à l’extérieur de Colombo », a raconté un haut responsable policier, qui a requis l’anonymat car il n’est pas autorisé à s’exprimer publiquement.

Cerné par les forces de l’ordre en début d’après-midi dans la banlieue sud de Dehiwala, le suspect s’est alors fait exploser, tuant deux passants.

Learn Hebrew online

Suicide avec ses enfants

« De ce que nous avons vu sur les images de télésurveillance, tous les kamikazes portaient des sacs à dos très lourds. Ils semblent être des engins sommaires fabriqués localement », a déclaré une source policière.

Les forces de l’ordre ont arrêté à ce jour 40 personnes en lien avec les attentats, qui ont fait 500 blessés.

Si l’un des deux frères avait donné de faux détails sur son identité lors de son enregistrement à la réception de l’hôtel, l’autre avait en revanche inscrit sa véritable adresse. Cela a guidé la police jusqu’à leur résidence familiale à Orugodawatta (nord de Colombo), quelques heures seulement après les explosions.

« Lorsque les forces spéciales sont allées là-bas pour enquêter, la femme d’un des frères a actionné des explosifs, se tuant avec ses deux enfants », a déclaré un responsable policier. Trois commandos de la police ont également péri dans la déflagration, qui a causé l’effondrement du plafond.

« C’est une cellule terroriste opérée par une famille », a indiqué un autre enquêteur. « (Les frères) avaient l’argent et la motivation. Ils dirigeaient la cellule et on suppose qu’ils influençaient le reste de leur famille. »

Plusieurs membres de cette famille se trouvent actuellement aux mains de la police. L’enquête veut déterminer s’il y a eu une influence étrangère dans la radicalisation et comment deux jeunes hommes de famille aisée sont arrivés à prendre part à ces attentats.

« Les éléments que nous avons à ce stade indiquent qu’ils avaient informé leur famille proche de ce qu’ils s’apprêtaient à faire », a déclaré une autre source policière.

« Il semble qu’ils étaient inspirés par des groupes terroristes étrangers, mais dans quelle mesure avaient-ils des liens directs, ce n’est pas clair. »

Les premiers éléments de l’enquête montrent que les attentats du Sri Lanka ont été commis en représailles au récent massacre des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, a annoncé mardi au Parlement le vice-ministre sri-lankais de la Défense Ruwan Wijewardene.

Le NTJ avait fait il y a dix jours l’objet d’une alerte diffusée aux services de police, selon laquelle il préparait des attentats suicides contre des églises et l’ambassade d’Inde à Colombo. Une polémique enfle sur le fait de savoir si les autorités avaient pris ou non les mesures de sécurité préventives adéquates.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’Etat islamique revendique les attentats anti-chrétiens au Sri Lanka. Dernier bilan : plus de 320 morts et 500 blessés

    1. Julien732

      Je suis consterné… Où sont les vagues d’indignations internationales ? Ou sont les soutiens internationaux ? Ou sont les médiatisations internationales à outrance ? Ou sont les marques de sympathies des instances diverses internationales ? Ha oui c’est vrai, suis-je bête… Ce ne sont pas des musulmans qui ont été tués, juste 320 chrétiens… 3:)

    2. Julien732

      Votre robot me signale que j’aurais déjà laissé ce commentaire et qu’il s’agit d’un doublon… OK et dans ce cas où est le premier des deux doublons… :-/

      Je suis consterné… Où sont les vagues d’indignations internationales ? Ou sont les soutiens internationaux ? Ou sont les médiatisations internationales à outrance ? Ou sont les marques de sympathies des instances diverses internationales ? Ha oui c’est vrai, suis-je bête… Ce ne sont pas des musulmans qui ont été tués, juste 320 chrétiens… 3:)

    3. Maria

      Représailles ??? Et à quand les représailles contre le Bataclan, Nice, le 11 septembre 2001, les décapitations de Hervé Cornara ou Hervé Gourdel, Charlie Hebdo, Toulouse, Bali, les centaines de milliers de morts en Algérie dans les années 90, les Coptes, les policiers de Magnanville, les attaques au couteau en Israël ou en Allemagne, la gare d’Atocha, Port-Royal, les plus de 150 étudiants chrétiens tués au Kenya, Manchester Arena, les attentats en Turquie, Ilan Halimi, Bruxelles et un très long etc.

    4. Cyrano

      Remarquez quand on voit le mépris qu’a Françisco envers les chrétiens d’orient, la réception de migrants musulmans et non chrétiens sous la protection du Vatican. D’autre part l’incompréhension qu’ont des musulmans tôllards à qui il vient laver les pieds pour Pâques, s’ils constatent que le chef des chrétiens se met à genoux pour leurs laver les pieds que ne trouveraient-ils pas normal de mépriser ou d’éliminer des chrétiens subalternes. A leurs yeux c’est bien la preuve de leur supériorité par rapport au reste du monde. CQFD ils ont carte blanche pour l’hécatombe finale. Notre amie Maria N°3 n’a fait que le début de l’énumération, ce cancer islamique se propage dans le corps de l’humanité.

    5. Maria

      Oui Cyrano, il est drôle le pape, il voudrait que l’Europe accueille les migrants sans compter mais lui l’Argentin pourquoi il ne demande pas au gouvernement de son pays de recevoir ce que l’Europe n’a que trop reçu pendant des décennies. En plus, c’est pas l’espace qui manque en Argentine !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *