toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les médias mentent sur tout, pourquoi diraient-ils la vérité sur Israël ? La « Cisjordanie » n’a jamais été « colonisée » par les Juifs, c’est une région juive depuis 3000 ans qui s’appelle la Judée Samarie


Les médias mentent sur tout, pourquoi diraient-ils la vérité sur Israël ? La « Cisjordanie » n’a jamais été « colonisée » par les Juifs, c’est une région juive depuis 3000 ans qui s’appelle la Judée Samarie

Selon les médias de gauche, que ce soit en France ou en Europe, les Juifs « colonisent » illégalement la « Cisjordanie ». Or, la Cisjordanie s’appelle en réalité la Judée Samarie et fût peuplé de Juifs durant 3000 ans jusqu’à ce que les Jordaniens les expulsent en 1948 et renomme la région en « Cisjordanie ». Elle fût reprise par l’armée israélienne en 1967.

La « Cisjordanie », Judée Samarie, n’a donc été vidée de Juifs que durant 19 années sous l’occupation Jordanienne. 

Les Français sont de moins en moins dupes du bourrage de crâne auquel se livrent les médias et les journalistes de gauche. Ils ont compris que les médias mentaient sur tout ou presque. Et ils commencent à comprendre que les mêmes médias menteurs leur ont menti sur le conflit israélo-palestinien… que le méchant n’est pas forcément l’israélien qu’on leur a désigné…


Les Juifs ont vécu en Judée et Samarie pendant 3 000 ans – jusqu’à ce que la Jordanie l’occupe illégalement en 1948, détruisant tous les quartiers et villages juifs et la nettoyant ethniquement des Juifs.

Quand les Israéliens sont retournés en Judée et Samarie en 1967, ils ont pu réinstaller des Juifs dans la région, annulant ainsi le crime de nettoyage ethnique que la Jordanie avait commis pendant 19 ans.

Jérusalem, capitale d’Israël

La vieille ville de Jérusalem a été habitée pour la première fois par des Juifs il y a environ 3 000 à 3 200 ans, du XIIe au Xe siècle avant notre ère, lorsqu’elle a été conquise par le roi David, selon la Bible.

Les Juifs ont vécu dans la ville à travers les siècles, passant d’un souverain à l’autre, retournant à Jérusalem encore et encore après des périodes d’expulsions par des occupants étrangers, tels que les Babyloniens, les Romains et les Croisés.

De récentes découvertes archéologiques confirment les liens des Juifs avec la ville depuis l’antiquité.

Le dernier de ces occupants étrangers fut la Jordanie qui, en mai 1948, envahit Israël aux côtés des armées de cinq autres pays arabes.

 – Le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem était déjà sous attaque par des illégaux arabes depuis de nombreux mois.

 – Suite à l’invasion par la Légion arabe transjordanienne, la pression augmenta.

 – Une toute petite force de la Haganah tenta de défendre les 2 000 habitants du quartier juif, qui étaient ce qui restait de la communauté juive de 5 000 personnes après que beaucoup avaient fui à cause des pogroms arabes de 1936.

Learn Hebrew online

 – Le commandant de la Légion Transjordanienne, expulsa les civils juifs vers Jérusalem Ouest, et fit prisonniers les défenseurs israéliens.

Hébron

Les « colons » juifs actuels d’Hébron vivent dans des maisons qui appartenaient à des Juifs avant leur expulsion en 1929

L’histoire juive à Hébron a commencé lorsque, selon la Bible, Abraham acheta le champ d’Éphron, qui était à Machpelah, et la grotte qui s’y trouvait, actuellement connue sous le nom de Grotte des Patriarches.

Une jeune fille juive, Rachel Levy, 7 ans, fuyant la rue qui brûle des bâtiments, alors que les Arabes saccagent Jérusalem après sa reddition. Le 28 mai 1948. John Phillips – Life Magazine

Au XIe siècle avant notre ère, Hébron fut arrachée aux Cananéens et devint la première capitale du roi David, avant de conquérir Jérusalem et d’y installer sa capitale.

Des vestiges archéologiques, tels que le sceau du roi d’Hébron, ainsi qu’un sceau hébreuet un ostracon découverts lors de fouilles archéologiques à Tel Hébron, datant du VIIIe siècle avant notre ère, confirment la présence juive dans cette ville.

Comme Jérusalem, les Juifs sont revenus dans la ville à travers les âges, à la suite de diverses expulsions par des puissances étrangères.

En 1929, la communauté juive d’Hébron comptait plusieurs centaines de membres. Puis, au cours du tristement célèbre massacre d’Hébron, des émeutiers arabes ont massacré 67 hommes, femmes et enfants juifs et en ont blessé 60. Des maisons et synagogues juives furent saccagées.

Les survivants furent forcés de quitter la ville.

Deux ans plus tard, 35 familles revinrent, mais lors d’une autre vague d’émeutes arabes, en 1936, la communauté juive fut chassée d’Hébron par les Britanniques, à la seule exception d’une famille juive qui resta dans la ville jusqu’en 1947, et ne l’a quitté que lorsque la guerre a éclaté suite au plan de partage des Nations Unies.

Palestine Bulletin du lundi 2 septembre 1929.  Le massacre d’Hébron faisait partie d’une vaste campagne arabe d’émeutes et de massacres autour de la Palestine – à Jérusalem, Motza, Tel Aviv, Haïfa et Tzfat, en plus d’Hébron – avec plus de 100 Juifs tués et plus de 200 Blessés

Les « colons » actuels d’Hébron vivent dans des maisons qui appartenaient à des Juifs avant leur expulsion en 1929.

Gush Etzion, Kfar Etzion etc: des villages juifs d’où les juifs ont été expulsés

Il y avait plusieurs autres villages juifs avant 1948.

Le bloc Gush Etzion a été fondé dans les années 1920 sur des terrains vagues achetées par les Juifs.

 – En 1948, le bloc se composait de quatre villages – Kfar EtzionMasu’ot YitzhakEin Tzurim et Revadim – comptant 450 habitants et s’étendant sur une superficie de 20 000 dunams.

 – En mai 1948, les envahisseurs jordaniens massacrèrent 127 Juifs à Kfar Etzion et les quatre villages furent rasés par la Légion arabe.

 – Les Jordaniens prirent les résidents restants comme prisonniers de guerre et les gardèrent en Jordanie pendant un an avant de les relâcher en Israël, nettoyant ainsi tous les Juifs de la région sous leur contrôle.

 – Les colonies de Gush Etzion ont été rétablies sur ces mêmes terres après 1967.

D’autres villages juifs de Judée et de Samarie ont subi le même sort.

 – Les habitants d’AtarotKalya et Beit Haarava ont été contraints de partir en 1948 et les villages ont été réinstallés après 1967.

Le silence sur le crime jordanien de nettoyage éthique est assourdissant, surtout au vu du volume de fausses accusations portées contre Israël au sujet du nettoyage ethnique qu’Israël n’a pas commis.

 – La plupart des Arabes ont fui Israël à la demande de leurs dirigeants.

 – Après la guerre de 1948, de nombreux Arabes sont restés en Israël.

 – Aucun Juif n’est resté en Judée et en Samarie occupées par la Jordanie – le pays a été entièrement nettoyé des Juifs sur le plan ethnique.

Le Plan de partition de 1947 de l’ONU recommandait deux États.

 – Selon la recommandation de l’ONU, la Judée et la Samarie auraient été dans l’Etat arabe et les Juifs y auraient vécu.

 – Les actions de la Jordanie contredisent totalement le plan – la Judée et la Samarie ont été illégalement annexées à la Jordanie et tous les Juifs ont été expulsés.

 – La résolution a été adoptée par l’Assemblée générale à titre consultatif car seules les résolutions du Conseil de sécurité sont contraignantes.

 – Les Arabes ont rejeté les recommandations et elles sont devenues sans objet.

 – Et le Plan de partition de l’ONU ne remplace pas les droits légaux d’Israël sur la région, qui découlent du mandat de la Société des Nations pour la Palestine.

Les Juifs devraient être punis pour avoir récupéré leurs biens légaux pour lesquels ils ont été expulsés par des pogroms, des massacres et des expulsions en 1929, 1936 et 1948

Ceux qui qualifient d’illégales les colonies de peuplement israéliennes en Judée et en Samarie, ou qui font la promotion de sanctions contre Israël, comme le boycott (maintenant abandonné) d’Airbnb sur les propriétés juives en Judée et en Samarie, et le projet de loi irlandais sur le boycott des colonies, soutiennent le crime de nettoyage ethnique.

Leurs politiques immorales suggèrent que les Juifs devraient être punis pour avoir récupéré leurs biens légaux pour lesquels ils ont été expulsés par des pogroms, des massacres et des expulsions en 1929, 1936 et 1948.

De telles opinions sont fondamentalement racistes et discriminatoires à l’égard des Juifs.

Elles affirment que les Juifs ne devraient pas être autorisés à s’installer en Judée et Samarie, uniquement en raison de leur appartenance ethnique.

Elles ignorent les droits de l’homme des Juifs ainsi que leurs droits légaux et de propriété, et tentent de forcer un nouveau nettoyage ethnique des Juifs de la région, tout comme celui que la Jordanie a commis en 1948.

Ces opinions sont également contraires au droit international, qui protège pleinement le droit des Juifs de s’établir en Judée et en Samarie. Ce droit est inclus dans l’article 6 du Mandat pour la Palestine qui couvre toutes les Terres à l’ouest du Jourdain, y compris la Judée et la Samarie, et est entièrement protégé par l’article 80 de la Charte des Nations Unies [qui interdit à l’ONU de le modifier].

En résumé, les Juifs ont un droit historique, moral et légal de s’établir en Judée et Samarie. Toute résolution ou tout projet de loi prétendant le contraire doit être rejeté.

© Tomer Ilan pour Dreuz.info.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Les médias mentent sur tout, pourquoi diraient-ils la vérité sur Israël ? La « Cisjordanie » n’a jamais été « colonisée » par les Juifs, c’est une région juive depuis 3000 ans qui s’appelle la Judée Samarie

    1. Cyrano

      Cela n’empêche pas les révisionnistes européens, leurs copains arabes et toute la clique qui n’en pense pas moins de réécrire l’histoire avec de l’encre pétrolifère. C’est tellement plus pratique quand on est viscéralement anti-juif.
      Ce n’est pas grave, qui se sent morveux se mouche.
      ISRAEL mettra leur nouveau papier comme à son habitude dans la cabane au fond du jardin.
      Au moins on saura où il se trouvera et à quoi il servira.

    2. LeClairvoyant

      Ni l’ONU ni l’UNESCO n’ont jamais lut la Bible, mais le Coran. Alors Jérusalem s’appelle AI-Qub et La Judée-Samarie, un nom inventé par légion arabe de la Jordanie en chassant et tuant des juifs à Hébron et Jérusalem; et dynamitant 300 synagogues.
      Il faut lui offrir une Bible (avec l’Ancien Testament) à tous les NULS de l’ONU et de l’UNESCO et une paire de lunettes.

    3. Robert Davis

      Le bourrage de crâne et les mensonges des médias à la demande des gouvernants de cette 5ème république à la noix qui doit disparaitre le plus vite possible ne fonctionne plous c’est surtout grâce à nous qui remettons les pendules à l’heure dans les réseaux.Il faut continuer jusqu’à ce que cette saloperie de 5ème république disparaisse elle et ses mensonges.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *