toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Arabes de Jéricho pillent un site archéologique hébreu datant du Second Temple


Les Arabes de Jéricho pillent un site archéologique hébreu datant du Second Temple

Lors d’une récente randonnée dans la région de Jéricho, des volontaires de «Protecting the Eternal» ont découvert une sépulture funéraire datant de l’époque du Second Temple qui avait été exposée au cours des travaux de construction. Les tombes ont été pillées et des restes humains dispersés dans toute la région.

Les anciennes cavernes funéraires à la périphérie de Jéricho remontent à l’ère du Second Temple et font apparemment partie des vastes cimetières du palais hasmonéen découverts sur le site. La grotte a récemment été exposée lors de travaux d’aménagement paysager menés par des agriculteurs arabes locaux, qui ont passé des tracteurs au-dessus du site pour préparer le terrain aux travaux agricoles.

La professeure Rachel Hachlili de l’Institut d’archéologie Zinman de l’Université de Haïfa, qui a étudié cette région, a identifié ces grottes comme le plus grand lieu de sépulture d’Israël à l’époque du Second Temple.

Les randonneurs qui ont visité le site au cours du week-end ont été consternés par ce qu’ils ont découvert: des restes humains jonchaient de partout sur le sol fraîchement labouré, les catacombes ont été saccagées et pillées à fond, et les sarcophages (cercueils funéraires) qui reposaient dans les caves plus de 2500 ans avaient disparu.

Les grottes funéraires exposées (Yedidya Neeman)

Les randonneurs faisaient partie du groupe «Protecting the Eternal», une nouvelle initiative de Regavim, une organisation israélienne à but non lucratif qui se concentre sur les questions foncières. Naomi Kahn, directrice de la division internationale de Regavim, a déclaré: «Protéger l’Éternel est une initiative qui vise à protéger les sites historiques qui sont effacés en grande partie par des pillages mais aussi de manière ciblée par l’Autorité palestinienne par des destructions massives visant à les liens historiques des Juifs avec la terre d’Israël. « 

Le vol et la destruction des trésors archéologiques par les antiquités sont monnaie courante – en fait, il est devenu presque banal – dans toute la Judée-Samarie. Dans ce cas, les anciennes catacombes ont été anéanties par l’exploitation illégale des carrières malgré le flot constant d’alertes, d’avertissements et de documents que nous avons envoyés au commandant régional des antiquités de l’administration civile, l’organe chargé de l’application de la loi dans la région.

Yakhin Zik, directeur des opérations à Regavim: «La perte de nos archives archéologiques et l’incapacité persistante de protéger et de préserver notre patrimoine sont une honte incompréhensible. Le gouvernement doit approuver des effectifs supplémentaires et créer des normes garantissant la préservation des antiquités et la répression sévère des pilleurs. ”

Moshe Gutman, qui dirige «Protecting the Eternal», ajoute: «Le temps est venu pour ceux qui font des déclarations sur leur engagement envers notre héritage national de se rendre compte de la destruction telle que celle-ci se produit autour de nous. J’appelle le Premier ministre à assumer ses responsabilités. Il est inconcevable qu’un pays civilisé tolère le pillage et la dévastation de sites du patrimoine culturel mondial.

© Cathy – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les Arabes de Jéricho pillent un site archéologique hébreu datant du Second Temple

    1. Ingrid Israël Anderhuber

      Trouver des vestiges hébreux sur une terre soi-disant musulmane, il est clair que ça ne le fait pas du tout. Par conséquent, ceux qui ne veulent pas de la vérité, et ne veulent pas que les autres la connaissent, ou s’interrogent, vont tout faire pour que ces preuves de vérités disparaissent…
      Et le fait même de saccager ces vestiges prouve que ce patrimoine pour lequel ils n’ont aucun respect n’est absolument pas le leur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *