toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le plan de paix de Trump comprendrai la réinstallation à grande échelle de palestiniens en Jordanie et une confédération tripartite entre la Jordanie, l’autorité palestinienne et Israël


Le plan de paix de Trump comprendrai la réinstallation à grande échelle de palestiniens en Jordanie et une confédération tripartite entre la Jordanie, l’autorité palestinienne et Israël

Un rapport publié vendredi matin affirme que le plan de paix pour le Moyen Orient annoncé et élaboré par l’administration Trump, surnommé « l’accord du siècle », comprend la réinstallation à grande échelle d’arabes palestiniens en Jordanie, la cession de terres jordaniennes à Israël, et la formation d’une confédération tripartite entre la Jordanie, l’autorité palestinienne et l’administration civile israélienne pour administrer la Judée Samarie.

Selon le rapport publié par Al-Akhbar, basé à Beyrouth, des sources jordaniennes et égyptiennes affirment que le plan de paix tant attendu comprendrait un vaste accord régional, auquel participeraient un certain nombre d’états arabes.

La Jordanie, par exemple, serait invitée à installer en permanence un million d’arabes palestiniens actuellement encore inscrits sur la liste des réfugiés. Selon ce rapport, selon le rapport Al-Akhbar, la Jordanie devrait d’abord neutraliser 300 000 arabes palestiniens, y compris ceux qui vivent déjà en Jordanie, dont le nombre ne dépasse pas 200 000 selon le rapport.

Les détails concernant l’emplacement actuel des 800 000 restants n’ont pas été fournis dans le rapport.

De même, le Liban sera invité à accorder la citoyenneté a tous les arabes palestiniens vivant actuellement dans le pays. Les quelques 450 000 arabes palestiniens au Liban se sont largement vu refuser la citoyenneté par le gouvernement libanais, qui restreint leurs droits depuis leur entrée en 1948.

En plus d’accueillir des arabes palestiniens, le royaume hachémite sera également invité à céder a Israël deux zones actuellement louées par l’état juif.

Naharayim (Al-Baqoura), qui chevauche la frontière entre le nord d’Israël et le nord de la Jordanie, et Tzofar (Al-Ghamr), adjacent au district d’Arava en Israël, ont été louées à Israël à la suite du traité de paix israélo-jordanien de 1994.

L’année dernière, le roi Abdallah de Jordanie a annoncé qu’il ne prolongerait pas la location pour une nouvelle période de 25 ans, laissant les agriculteurs israéliens qui utilisent les sites incertaines de leur futur accès aux zones en question.

Selon le rapport de vendredi, Naharayim et Tzofar seraient cédés à Israël.

Learn Hebrew online

En échange de la coopération de la Jordanie, le royaume hachémite serait indemnisé à hauteur d’environ 45 milliards de dollars en subventions étrangères et en fonds pour divers projets. En outre, l’Arabie Saoudite cèderait à la Jordanie un territoire le long de la frontière saoudo-jordanienne d’une taille à peu près équivalente à Naharayim et à Tzofar.

La Jordanie serait également invitée à former une confédération tripartite avec l’autorité palestinienne et l’administration civile israélienne en Judée et Samarie, une demande qui soulevé les inquiétudes de la Jordanie.

L’Egypte jouerait également un rôle majeur dans l’accord de paix, selon le rapport citant des sources égyptiennes qui disent que des responsables américains ont lancé l’idée d’ouvrir de larges pans de la péninsule du Sinaï, près de la bande de Gaza, pour la création de zones industrielles pour la population grandissante de Gaza.

Ben que les territoires en question ne soient pas annexés à Gaza dans le cadre du plan Trump, l’Egypte accepterait aux travailleurs de Gaza un accès élargi a certaines parties du nord-est du Sinaï.

En échange, et dans le cadre des efforts de développement des zones industrielles, l’Egypte recevrait environ 65 milliards de dollars en subventions étrangères et en paiements pour des projets dans le nord du Sinaï.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le plan de paix de Trump comprendrai la réinstallation à grande échelle de palestiniens en Jordanie et une confédération tripartite entre la Jordanie, l’autorité palestinienne et Israël

    1. LeClairvoyant

      Trop difficile. Un plan de Paix que ne signeront pas le Hamas, ni les autres organisations terroristes de Gaza et les territoires de la AP. de Mammoud Abbas

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *