toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le tragique manque d’indignation face au massacre de centaines de chrétiens au Sri-Lanka offre une nouvelle victoire posthume à Oussama Ben-Laden


Le tragique manque d’indignation face au massacre de centaines de chrétiens au Sri-Lanka offre une nouvelle victoire posthume à Oussama Ben-Laden

Des églises et des hôtels ravagés par des attentats islamiques, des centaines de morts et un silence pesant face à ce crime odieux de grande ampleur .La première réaction du Vatican – avec le sens de l’euphémisme qui le caractérise depuis l’arrivée du Pape François – fut d’exprimer «sa tristesse»…

Depuis qu’ Oussama Ben-Laden a annoncé, en 1998, la création de son «Front international islamique contre les Juifs et les Croisés», des milliers d’attentats djihadistes – qui s’ inspirent pour bon nombre d’entre eux des méthodes terroristes de l’OLP  et de celles du Hamas – ont provoqué la morts de milliers d’ hommes, de femmes et d’enfants sur presque tous les continents.
Après une période de colère qui suivit les attaques du 11 Septembre 2001, les sociétés occidentales, par le biais d’un processus psychique particulier que je tenterai d’expliquer dans un prochain article, ont accepté avec fatalisme et lâcheté de vivre sous la menace constante du terrorisme islamique.

Alors que les nouveaux tiers-mondistes cherchent la plus infime petite bête pour dénoncer et menacer tout individu qu’ils considèrent comme pas assez migrant-and-islamic-friendly, personne n’a entendu ces prétendus défenseurs des droits de l’homme dénoncer avec force les odieux attentats perpétrés au Sri-Lanka contre des lieux de culte chrétiens et des hôtels (dans lesquels se trouvent les Occidentaux), qui ont fait des centaines de morts dont 45 enfants !

La lâche indifférence de la majorité des nations (je suis fier qu’Israël ait tout de suite offert son aide au Sri-Lanka en matière de renseignements, tout comme les États-Unis ) prouve que la guerre que Ben-Laden a déclaré au monde occidental est en train d’ être gagnée par les fanatiques musulmans.
Rappelons pourtant la sage citation du philosophe Vladimir Jankélévitch
: « Le diable n’est fort que de notre faiblesse, qu’ il soit faible de notre force ! »

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le tragique manque d’indignation face au massacre de centaines de chrétiens au Sri-Lanka offre une nouvelle victoire posthume à Oussama Ben-Laden

    1. alauda

      Si l’indignation avait le moindre effet dans la lutte contre le terrorisme – forme de guerre asymétrique – cela se saurait. Par ailleurs, on ne peut compter pour négligeable les moyens engagés par bon nombre de dirigeants – pas seulement occidentaux du reste – dans cette lutte de l’ombre. Pour ce qu’on sait de ce qui s’est passé au Sri-Lanka, il n’a été nullement, en amont, tenu compte dans ce fragile petit pays des avertissements de services de renseignements.

      Avant de pointer on se sait quoi de la psychologie de tel ou tel, en surfant sur un argumentaire pour le moins spécieux, il conviendrait d’analyser rationnellement les manquements dans le pays où ces actes odieux ont été commis.

    2. Rosa SAHSAN

      Tout le monde sait que ce pape a été mis là par Soros et Obama. Alors peut-on attendre de la compassion de la part de François vis-à-vis des catholiques?
      En revanche, si ce massacre avait eu lieu dans une mosquée alors là… le coeur des vierges auraient chanté à l’unisson.
      ROSA

    3. LeClairvoyant

      Que fait l’ONU et le Pape? On se le demande!
      Le plus d’un milliard de chrétiens laisse massacrer des centaines et des milliers de chrétiens sans réagir vraiment. Une HONTE. Je pense que vous serez maudits jusqu’à « la FIN des Temps, et après aussi.!

    4. Frédéric Sroussi Post author

       »alauda » : Votre commentaire est totalement hors-sujet. Mon article ne traite pas de la lutte antiterroriste ! Je déplore le manque d’ intérêt pour ces attentats dans les grands médias (sachez que CNN n’a pas posé une seule question concernant ce sujet aux candidats démocrates présents sur son plateau alors que les attentats venaient d’ avoir lieu ). De plus, l’aspect psychologique des foules ne doit jamais être occulté si l’on veut comprendre et combattre le terrorisme, mais j’y reviendrai …
      Frédéric Sroussi

    5. Frédéric Sroussi Post author

       »alauda » : Votre commentaire est totalement hors-sujet. Mon article ne traite pas de la lutte antiterroriste ! Je déplore le manque d’ intérêt pour ces attentats dans les grands médias (sachez que CNN n’a pas posé une seule question concernant ce sujet aux candidats démocrates présents sur son plateau alors que les attentats venaient d’ avoir lieu ). De plus, l’aspect psychologique des foules ne doit jamais être occulté si l’on veut comprendre et combattre le terrorisme, mais j’y reviendrai …
      Frédéric Sroussi

    6. alauda

      @Frédéric Sroussi,

      A ce compte-là, autant introduire la première réaction de CNN, plutôt que le Pape en ne citant qu’un seul mot de sa déclaration urbi et orbi.

      Il a pourtant largement mis l’accent sur le Moyen-Orient « déchiré par des divisions et des tensions continues”, sur le continent africain “parsemé de tensions sociales, de conflit et parfois d’extrémismes violents”, avant d’arriver au massacre perpétré sur l’île du Sri Lanka. (d’après imedia)

      “J’espère que tous condamneront ces actes terroristes, actes inhumains, jamais justifiables”, vient de déclarer avec émotion le pape François en référence aux attentats survenus au Sri Lanka. (source : @LN_Xavier sur Twitter)

      Une parole euphémisante, peut-être, mais qui invite néanmoins à comprendre ce qu’il faut lire entre les lignes du premier évêque catholique relié à la diplomatie mondiale. Il est dans son rôle en priant pour la paix et la justice dans le monde. Vaincre le mal par le bien, est-ce que cela pourra un jour advenir ?

      Comme faisait dire Camus à Rieux dans La Peste : « L’essentiel est de bien faire son métier ». Donc chacun fait ce qu’il peut là où il est.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *