toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le général iranien Nasiri trahit et fuit à l’Ouest avec des documents sensibles


Le général iranien Nasiri trahit et fuit à l’Ouest avec des documents sensibles

Le brigadier général Ali Nasiri, chef du bureau de la protection du corps des gardes de la révolution islamique, aurait fui vers l’Ouest après une dispute avec le représentant du guide suprême au sein du CGR.

Le jeudi 11 avril, lors d’une réunion entre les hauts responsables des services de renseignement du CGR, Nasiri et Hossein Taeb, le représentant du guide suprême du CGR a été pris pour cible. Les jours suivants, lorsque Nasiri ne s’est pas présenté au travail, il a été révélé qu’il avait effectivement quitté le pays.

Nasiri, déjà commandant de l’unité des gardes de Seyyed al-Shohada dans la province de Téhéran, a été nommé en 2017 par le major général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef du corps des gardes de la révolution islamique.

Le site Web de l’agence de presse Al-Mayadin, affiliée au Hezbollah libanais, a publié les informations sans trop de détails le samedi 13 avril, mais ne les a supprimées qu’après une demi-heure.

Nassiri se serait rendu à une ambassade américaine dans l’un des pays du golfe Persique alors qu’il était en possession de documents stratégiques importants, demandant l’asile politique. Le Bureau de la protection de l’IGGC a été créé en 1984 pour superviser la sécurité de l’aviation et des vols (détournements et attentats), ainsi que la protection des responsables du régime et du gouvernement, ainsi que des dignitaires étrangers en visite en Iran.

Le vendredi 19 avril, sans faire référence à Nasiri, l’agence de presse Fars, dirigée par l’Etat, a rapporté: «Par décret du major-général Jafari, commandant en chef des gardiens de la révolution, le brigadier général Fathollah Jomayri était auparavant commandant de l’unité des gardes de l’Imam Sadiq de la province de Bushehr, ainsi que de l’unité des gardes d’al-Ghadir de la province de Yazd.

Dans le but de contenir la rumeur, les filouilleurs du régime prétendent maintenant qu’Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique d’Iran, a limogé Nasiri. Une source au sein du régime a déclaré à des membres des médias iraniens: «Suite à la fuite de documents classifiés et d’informations vers Israël et les États-Unis concernant le programme nucléaire iranien et des bases de missiles secrètes, Mohammad Ali Jafari, commandant en chef du CGR, sous l’ordre de Khamenei, a démis Ali Nasiri, commandant de la sécurité de l’IRGC.

Source : ISICRC

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le général iranien Nasiri trahit et fuit à l’Ouest avec des documents sensibles

    1. Vov

      Il va faire un petit détours par Tel-Aviv, seul le Mossad peut garantir sa sécurité et après on parlera de ses comptes en Suisse !!

    2. Cyrano

      Si c’est vrai le lascar doit faire attention à ses arrières. Autrefois il y avait le parapluie bulgare, le polonium et maintenant KOIKIL vont faire???

    3. Robert Davis

      Ce général iranien n’était sans doute pas d’accord sur le menu du diner, il a bien fait de déguérpir, ça ne pardonne pas de ne pas être d’accord avec l’ayatollah en chef…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *