toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Je voulais tuer un Juif ” : un homme poignarde violemment un habitant de 15 coups de couteau dans le village de Bourdon près d’Amiens


“Je voulais tuer un Juif ” : un homme poignarde violemment un habitant de 15 coups de couteau dans le village de Bourdon près d’Amiens

Vendredi 5 avril, à Bourdon dans la Somme, un homme a violemment agressé au couteau un habitant de ce village situé entre Abbeville et Amiens. Il a été mis en examen pour tentative de meurtre en raison de la race ou de l’éthnie : il aurait justifié son geste par sa volonté de « tuer un Juif ».

Les faits se sont déroulés vendredi 5 avril à Bourdon dans la Somme, un village situé entre Abbeville et Amiens. Vers 15h, un homme s’introduit chez un de ses voisins. Il se retrouve face à face avec deux personnes dont le propriétaire des lieux. Celui-ci lui demande ce qu’il vient faire chez lui.
L’intrus se jette alors sur lui et le frappe violemment de plusieurs coups de couteau : 8 au total, à l’abdomen et au visage.

La deuxième personne qui se trouvait chez la victime maîtrise alors l’agresseur en le frappant à la tête.

Sur place, les secours découvrent deux blessés. L’agressé, gravement touché au foie et à la face, est transporté en urgence absolue au CHU d’Amiens. Il est opéré dans les heures qui suivent. Le lendemain, son état de santé ne présentait plus d’inquiétudes. Et l’agresseur qui a pris plusieurs coups sur le crâne et sur une de ses mains. Il sera hospitalisé sous le régime de la garde à vue.

L’enquête est confiée à la brigade de recherche d’Amiens. Une enquête qui va prendre un tournant inattendu au vu des premiers témoignages recueillis par les policiers. Plusieurs témoins leur auraient confié que l’agresseur aurait justifié son geste en disant qu’il voulait « tuer un Juif ». Un élément suffisamment prégnant dans la procédure pour que le parquet d’Amiens le retienne pour la qualification des faits.

Car le suspect, inconnu des services de justice et de police, n’a pour l’heure pas encore pu être entendu par le juge d’instruction désormais en charge du dossier. Et cela en raison de son état de santé. Il n’a donc pas pu donner sa version des faits ni confirmer ou infirmer le mobile de son geste. « Il était dans un tel état au moment de sa mise en examen qu’il n’a pas pu comprendre les chefs d’accusation retenus, explique Stéphane Diboundje, son avocat. Il n’a même pas pu signer plusieurs documents. Il y a pas mal d’irrégularités de procédure. C’est pour cette raison que je vais saisir la chambre d’instruction et également faire appel de sa détention provisoire. »

Son client a été écroué à la prison d’Amiens sous un régime médical et sera entendu « quand son état de santé le permettra », précise le Parquet. Il doit subir une opération à la main ce lundi.

Le jeune homme de 18 ans, sans emploi, est malgré tout mis en examen pour tentative de meurtre en raison de la race ou de l’éthnie. Car d’autres chefs d’accusation vont s’ajouter.

Alors hospitalisé, le suspect aurait essayé de s’évader du CHU et blessé dans sa tentative de fuite deux des gendarmes qui le surveillaient. L’un d’eux a eu une ITT d’une journée. Il est dès lors mis également en examen pour tentative d’évasion et violences volontaires sur gendarmes. Des analyses toxicologiques et d’alcoolémie sont en cours. Une autre, psychiatrique, devrait également être pratiquée.

La victime a été instituteur à la Chaussée-Tirancourt et directeur de l’école primaire de Flixecourt. Toujours hospitalisé, ce père de famille de 58 ans va mieux.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on ““Je voulais tuer un Juif ” : un homme poignarde violemment un habitant de 15 coups de couteau dans le village de Bourdon près d’Amiens

    1. Salmon

      Ils ont raison ils ont envie de tuer alors ils tuent
      Elle est pas belle la vie ? ?
      Et les juges leurs donne un permis de tuer
      Ah mais pas pour tout le monde
      Rassurez vous
      D autres subissent l injustice

      Ah au fait C un muzz ? ?

    2. LeClairvoyant

      Les détecteurs d’antisémites radicalisés, doivent être mis au point au plus vite, et les placer dans toutes las mosquées, toutes les églises, tous les stades de sport, etc. Puis les prendre et dé-radicaliser les antisémites à coups électrodes puissants, comme dans les hôpitaux à tous les fous. (ou il guérit ou il crève!) Mais surtout, qui ne courent pas dans les rues, sans être des individus équilibrée.

    3. Jacques B.

      Le nom de cet individu ? Sa photo ?

      Quant à l’avocat, invoquer des vices de procédure quand le type a été pris sur le fait en train de tenter d’assassiner un homme gratuitement, par antisémitisme compulsif, et en plus a blessé deux gendarmes à l’hôpital, il mérite un certain nombre de paires de taloches, pour le moins.

    4. maujo

      Encore un fou du diable de la religion du chamelier, déséquilibré, probablement par les coups reçus sur la tète pendant son intention programmée de tuer un juif au hasard, C’est vrai, le département de la somme est envahi de juifs !! Encore un taré que la justice va déclarer irresponsable grâce à nos supers psychiatres.

    5. Moka

      Mais bien sûre Salmon c est encore un muzz rien de nouveau sous le soleil mais bon on lui trouvera des excuses c est un déséquilibré.

    6. HENRIETTE Irène

      Encore un « pauvre » déséquilibré qui sera libre grâce à un avocat « antisémite » je suppose, pour vice de forme. Ils en ont de la chance des musulmans ou autre antisémites. Et si l’on se mettait à tuer quelques uns de ces « fous », nous serions punis et mis immédiatement en prison sans avocat !
      16 ans le meurtrier ! cela promet pour l’avenir puisqu’il est protégé par un « bon avocat » ! Je suis écoeurée et je trouve qu’en France la situation est grave pour
      les Juifs ! Ailleurs, cela doit être pareiil puisque la Commission Européenne, à ma connaissance ne fait rien à ce sujet pour la protection des Européens, sauf pour les migrants dangereux, et il y en a beaucoup.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    354 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap