toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Facebook et Twitter censurent tous propos sur l’Islam, mais ne suppriment pas les vidéos antisémites de Louis Farrakhan qui compare les Juifs à des termites (Vidéo)


Facebook et Twitter censurent tous propos sur l’Islam, mais ne suppriment pas les vidéos antisémites de Louis Farrakhan qui compare les Juifs à des termites (Vidéo)

Facebook et Twitter refusent de supprimer les contenus antisémites diffusés par des islamistes : des dizaines de vidéos antisémites du leader islamiste afro-américain Louis Farrakhan ont été signalées mais jamais supprimées. En revanche les modérateurs de Facebook et Twitter censurent tous propos sur l’Islam…

La dernière vidéo du leader islamiste afro-américain Louis Farrakhan est sur Jésus. Louis Farrakhan prétend que Jésus voulait mettre fin à la civilisation juive :

Louis Farrakhan, chef afro-américain suprémaciste de l’organisation Nation of Islam, coutumier des dérapages, a comparé les juifs à des insectes nuisibles lors d’un discours. Malgré le tollé, Twitter n’a toujours pas supprimé la publication qui date d’octobre 2018.

Coutumier des polémiques, le leader afro-américain Louis Farrakhan, chef de l’organisation religieuse et suprémaciste Nation of Islam, a comparé lors d’un discours, le 14 octobre, les juifs à des termites. Malgré le tollé déclenché par ces propos racistes, Twitter n’a pas supprimé la publication litigieuse, arguant que sa charte n’était pas encore entrée en vigueur.

Le chef de Nation of Islam, 85 ans, prononçait un discours lors d’un rassemblement célébrant le 23e anniversaire du Million Man March (Jour de l’expiation) le 14 octobre à Detroit. Très en verve, il s’est lancé dans une diatribe contre les milieux juifs qui lui seraient hostiles devant une audience acquise. «A ceux de la communauté juive qui ne m’aiment pas, merci de répandre mon nom dans le monde entier. A cause de votre peur de ce que nous représentons, je peux aller partout sur la planète et faire parler de Farrakhan», a-t-il vitupéré.

« Ils disent que je suis antisémite. Mais arrêtez ça ! Je suis anti-termite ! »

Dans une posture rappelant les codes du stand-up, le chef religieux s’est mis en scène : «Quand ils parlent de Farrakhan… Ils disent que je suis haineux, vous savez ce qu’ils font, ils disent que je suis antisémite. Mais arrêtez ça ! Je suis anti-termite !» a-t-il lancé, hilare, visiblement satisfait de son jeu de mot. «Je ne sais rien de la haine de l’autre liée à des préférences religieuses», a-t-il ajouté.

Cette saillie douteuse a immédiatement déclenché une polémique, faisant réagir jusqu’à Chelsea Clinton, la fille de l’ancien président américain Bill Clinton, qui a jugé sur Twitter que «comparer les juifs à des termites [était] antisémite, mauvais et dangereux».

Fait étonnant, Twitter, réseau sur lequel la vidéo a été relayée, n’a pas supprimé la publication litigieuse. La raison avancée par le réseau répondant à Buzzfeed est que sa charte sur les «propos déshumanisants»… n’est pas encore entrée en vigueur. En septembre 2018, Twitter avait pourtant publié sur son blog un post évoquant les nouvelles mesures concernant les discours haineux. Le réseau visait le «langage déshumanisant», «qui traite les gens d’êtres inférieurs à des humains […] en leur niant des qualités humaines (déshumanisation animale)». «Les exemples peuvent inclure la comparaison de groupes humains à des animaux ou des virus», avait expliqué la publication.

La sévérité de Facebook et Twitter à géométrie variable

Twitter avait en juillet exercé une action punitive envers le leader suprémaciste Louis Farrakhan en supprimant le macaron bleu de certification de son compte Twitter. Le ministre autoproclamé avait à l’époque publié un texte évoquant «les juifs sataniques et la synagogue de Satan».

Le réseau est coutumier des démêlés avec ses utilisateurs aux positions politiques tranchées, en pratiquant par exemple le shadow ban, soit le blocage du moteur de recherche pour certains comptes. Le 7 septembre, il a suspendu définitivement les comptes d’Alex Jones, connu pour son émission InfoWars, jugée complotiste et d’extrême droite. Mais tant que ses nouvelles options de charte ne seront pas entrées en application, la politique du deux poids, deux mesures continuera à régner sur Twitter…

Quant à Facebook, tous les contenus qui visent à critiquer l’Islam sont supprimer et leurs auteurs bloqués. En revanche, les contenus antisémites ou anti-blancs ne sont que très rarement supprimés. Le simple emploi de l’abréviation « muzz » est sanctionné par 30 jours de blocage.

De là à imaginer que les modérateurs de Facebook sont tous au Maghreb il n’y a qu’un pas…

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Facebook et Twitter censurent tous propos sur l’Islam, mais ne suppriment pas les vidéos antisémites de Louis Farrakhan qui compare les Juifs à des termites (Vidéo)

    1. Ingrid Israël Anderhuber

      Il est dit ici : « La dernière vidéo du leader islamiste afro-américain Louis Farrakhan est sur Jésus. Louis Farrakhan prétend que Jésus voulait mettre fin à la civilisation juive ». Or…
      Or quand on est un islamiste, on ne connaît donc absolument pas la Bible, a fortiori pas JESUS, Messie d’Israël et Sauveur des hommes. Donc il est clair qu’à partir de là, cet homme pourra dire n’importe quoi, et donc véhiculer des propos soi-disant de Jésus, à tous ceux qui voudront l’entendre sans faire l’effort d’aller vérifier eux-mêmes les Ecritures.

      Les personnes qui croient en DIEU, le DIEU de la BIBLE, savent très bien que JESUS, lors de son retour et de l’établissement de son règne messianique, qui se fera sur le monde à partir de JERUSALEM, donc d’ISRAËL, rétablira le TEMPLE DE DIEU, Temple qui fait partie sans conteste de la « civilisation » juive…
      Donc il vaut mieux prendre du temps pour lire la BIBLE, et savoir ainsi exactement ce que JESUS a dit, plutôt que de perdre du temps à écouter quelqu’un qui transforme les propos de Jésus…

    2. Robert Davis

      Les seules termites ce sont les malades mentaux tels que farracon quelqu’un devrait le lui dire et l’enfermer aussitôt après. Ce … est vraiment un nazi et une m.

    3. Boissonneault

      encore une fois il y a une preuve a la face du monde d’une injustice fait par une sommité muzz et que tout le monde est témoin de l’antisémitisme non-puni…
      les médias en ont juste pour les islamophobes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap