toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Européennes: Nathalie Loiseau s’est présentée sur une liste d’extrême-droite pendant ses études… « j’avais complètement oublié cet épisode »


Européennes: Nathalie Loiseau s’est présentée sur une liste d’extrême-droite pendant ses études… « j’avais complètement oublié cet épisode »

Selon une information de Mediapart, Nathalie Loiseau figurait sur la liste d’un syndicat étudiant « né des cendres du GUD »

A l’approche des européennes, la tête de liste de la République en marche LREM) est confrontée à une élection vieille de 35 ans. « Une erreur », reconnaît-elle aujourd’hui. A l’époque, en 1984, Nathalie Loiseau s’appelle encore Nathalie Ducoulombier. A 20 ans, celle qui prépare le concours de l’ENA figure alors en sixième position sur une liste électorale en vue des élections de délégués étudiants au conseil de direction et à la commission paritaire de Sciences-Po.

Problème, cette liste est celle de l’Union des étudiants de droite (UED), « un syndicat étudiant né sur les cendres du GUD (Groupe union défense) à Sciences-Po. [Il prône] l’union des droites et de tous ses courants de pensée, « maurrassiens, indépendants, gaullistes… » », révèle Mediapart.

Sept autres personnes figurent à ses côtés sur cette liste, dont Christophe Bay, « un haut fonctionnaire ayant contribué officieusement au programme de la candidate du Rassemblement national (RN) en 2017 », précise le site d’information.

« C’est une erreur »

Face aux affirmations de Mediapart, l’entourage de l’ex-ministre a dans un premier temps nié la véracité du document. Contactée une nouvelle fois le 22 avril, la ministre a fini par donner sa version des faits à nos confrères. « À ce moment-là, j’ai été, d’après mes recoupements – parce que pour être tout à fait honnête j’avais complètement oublié cet épisode –, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po, alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J’ai dit oui », explique-t-elle.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *