toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Eric Zemmour « L’islam est en train de coloniser l’Europe chrétienne. Ce qui m’inquiète, c’est le sort de la France et le sort de l’Europe en général »


Eric Zemmour « L’islam est en train de coloniser l’Europe chrétienne. Ce qui m’inquiète, c’est le sort de la France et le sort de l’Europe en général »

« Ce qui m’inquiète, c’est le sort de la France et le sort de l’Europe en général »

L’écrivain et polémiste Eric Zemmour était reçu par Elie Chouraqui ce dimanche dans l’émission Elie sans interdit.

Dans son dernier ouvrage, Destin français, l’auteur s’est livré avec force et sans tabou à une analyse de l’identité française en réhabilitant ses fondations. Sur i24NEWS, il s’est de nouveau prêté à l’exercice.

« Ce qui m’inquiète, c’est le sort de la France et le sort de l’Europe en général. Car je pense que l’on est en avance sur ce que j’ai appelé ‘le suicide français’ », estime Eric Zemmour.

« Il y a une globalisation par le bas: un mouvement de contestation de l’hégémonie occidentale qui vient du sud et qui monte vers le nord. Ce mouvement est déjà terrible en soit par le nombre […] mais cette quantité prend comme étendard l’Islam et cet Islam est en train de coloniser l’Europe chrétienne« , explique l’écrivain à Elie Chouraqui.

« Aujourd’hui les gens viennent et vivent comme au pays […]. Pour moi, quelqu’un comme ça, ça s’appelle un colonisateur« , poursuit Eric Zemmour.

« L’Islam a un problème avec la liberté. […] Nous avons aujourd’hui des républiques islamiques en herbe. Soit l’Occident se soumet, et il nous arrivera ce qu’il nous arrivera – on sera submergés et islamisés – ou alors on se rebellera et l’Occident chrétien puisera dans ses tréfonds, sa volonté de survie », explique celui qui en dérange plus d’un avec ses propos sans filtre.

« Ça fait des années que je dis, comme François Hollande dans son livre, que cela se terminera par une partition de la France. Je pense qu’il va y avoir des cessations et des affrontements« , continue Eric Zemmour.


« Macron a-t-il la possibilité de s’opposer à cela ? », demande Elie Chouraqui. « Il a pris conscience de ce qu’il se passe mais je pense qu’il ne fera rien. Contre les Gilets jaunes on est dur, contre les banlieues, on est mou […]. Je pense que ça va continuer à se dégrader. Macron n’aura jamais l’audace de renverser la table », estime l’auteur français.

« Je suis en combat avec BHL »

« Lorsque j’ai fait le film, ‘Antisémitisme : La Parole libérée’ il y a 20 ans, et que j’ai dit ‘Attention, il y a des imams auto-proclamés qui engagent nos gosses, arabos-musulmans, les enfants de la République, pour faire le Djihad’, mais que n’avais-je pas dit ?! », raconte Elie Chouraqui à son invité. « Depuis, je n’ai vu qu’une avancée dans ce sens », poursuit-il sur le plateau de son émission.

« Il aurait fallu prendre le problème de l’islamisation il y a 40 ans. Je me suis rendu compte de cela en écrivant ‘Le suicide français’ […]. Tout a commencé avec le regroupement familial de Giscard. Cela a provoqué des heurts, des vols, des violences dès la fin des années 70, entre ces jeunes venus du Maroc ou l’Algérie, et les jeunes Français de souche, qui vivaient encore en banlieue. Avec les premières émeutes, ces Français de souche sont chassés, c’est eux qui subissent les conséquences du regroupement familial. On ne le dit jamais », raconte Eric Zemmour sur i24NEWS.

Learn Hebrew online

« A l’époque, la Gauche, les élites de gauche, les élites juives de gauche, ont traité ces Français de souche de racistes, de pétainistes, de fascistes, alors que ce sont les classes populaires qui sont les premières victimes », poursuit-il sur i24NEWS.

« J’ai écrit beaucoup pour les critiquer. Je suis en grand combat avec BHL, […] Attali et tous les autres, qui ont une responsabilité terrible », confie Eric Zemmour.

Ils « trouvent scandaleux de dire que l’antisémitisme vient uniquement des couches maghrébines et islamisées du pays. Ils veulent encore croire que l’on est dans l’affaire Dreyfus et que l’on parle toujours d’une bourgeoisie et d’une aristocratie antisémite », explique l’écrivain.

« Ils ne veulent pas parler [de ce problème] et estiment – alors que c’est du pacifisme, tout bêtement – que si l’on n’en parle pas, la catastrophe n’arrivera pas […] », conclut-il à ce sujet.

Iran, Arabie saoudite: la peste ou le choléra ?

« Je trouve cette élite dangereuse », indique quant à lui Elie Chouraqui. « Lorsque je lis la presse française au sujet de ce qui se passe à la barrière de sécurité entre Israël et Gaza, je suis un peu dégouté. La vision qu’ils donnent est unilatérale. Comme-ci il y avait des fachos d’un côté et des âmes tranquille de l’autre », indique Elie Chouraqui.

« Je me bats contre les médias français, parce que quand ils se battent contre les fameuses fake news, je leur dis ‘C’est vous les plus grands producteurs de fausses informations’ », poursuit Eric Zemmour sur i24NEWS.

« Chaque Etat défend ses intérêts. Au-delà du cas israélien, on est dans un cas de logique morale. Les médias occidentaux sont les prêtres d’aujourd’hui, ils font la morale, et s’étonnent que les gens s’éloignent de leurs églises », estime l’auteur.

« Je pense que les Israéliens ont fait une très grosse erreur stratégique en soutenant la décision américaine de détruire l’Irak puis de laisser détruire la Syrie. Ils n’ont pas vu qu’il y avait un plus gros ennemi qui arrivait, l’Iran, avec une vraie armée, le Hezbollah », analyse-t-il.

« Je pense que les Français ont raison de ne pas se braquer contre l’Iran, la Perse. Qu’est-ce qu’il reste aux Israéliens aujourd’hui ? Ils s’allient avec l’Arabie saoudite », rappelle Eric Zemmour. « C’est ça le drame », répond Elie Chouraqui. « Ce pays est en train de ‘salafiser’ des millions ou des dizaines de millions de Musulmans, à travers l’Europe, et qui vont se retourner contre nous », estime l’auteur de Destin français.

Revoir l’émission en intégralité

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Eric Zemmour « L’islam est en train de coloniser l’Europe chrétienne. Ce qui m’inquiète, c’est le sort de la France et le sort de l’Europe en général »

    1. Ingrid Israël Anderhuber

      C’est bien parce que l’Europe n’est pas chrétienne que l’islam peut avancer. L’Europe n’a de religieux que l’apparence et donc pas étonnant le résultat.
      Un dicton bien français? et plein de bon sens, et de vérité, ne dit-il pas : « L’habit ne fait pas le moine » ? La situation d’aujourd’hui ne fait que confirmer le diction…

    2. Robert Davis

      Zeymour n’a pas raison pour tout : Israel n’a PAS fait d’erreur en soutenant la guerre contre Saddam hussein: 1. d’une part la destruction de l’irak enlève un ennemi d’Israel de la région et 2. l’iran EXISTE avec ou sans l’irak mais il est trop loin d’Israel pour être si dangereux que ça. Et s’il oblige Israel à détruire l’iran à coups de bombes nucléaires ce serait encore une bonne chose. Moins il y aura d’ennemis plus cela facilitera la paix. Mais il a raison de dire que c’est une ENORME erreur de croire que moins on en parle moins il y a de risque d’explosion, c’est le contraire qui est vrai.

    3. Robert Davis

      Pour ce qui est de l’explosion je m’explique: c’est vrai que plus en parle plus il y a de risque en soi mais c’est un BON RISQUE qui permettrait de désamorcer la bombe dans ce sens que actuellement en nous battant on est encore sûrs de gagner sans grandes pertes contrairement à ce que pensent les trouillards pour qui une égratignure est encore payer trop cher. Mais alors que dire de millions de morts dans quelques années. Ils font la même erreur que dans les années 30 : APRES MOI LE DELUGE.

    4. Salmon

      En France nous savons que le salafisme vient de l arabie saoudite
      Et nous voyons les dégâts en France et en Europe
      Israël croit que ces gens là ne distillent pas leur venin dans les mosquées en Israël ?
      Non l Europe à tord d être ami avec l Iran pourvoyeur de terrorisme

      Les pays musulmans ont la même idéologie qui vient de leur même livre le coran

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *