toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cinq mois après le 1er acte des Gilets jaunes, la hausse des prix du carburant se poursuit


Cinq mois après le 1er acte des Gilets jaunes, la hausse des prix du carburant se poursuit

Cinq mois après le début de la crise des Gilets jaunes, initiée par la hausse des prix du carburant décidée par le gouvernement et les mesures postérieures prises par l’Élysée pour «supprimer» la taxe carbone, les factures continuent de s’alourdir. Bien que les prix du gazole affichent un léger recul, les prix du sans-plomb s’envolent.

Selon des chiffres officiels publiés ce lundi 1er avril par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le prix du sans-plomb 95 a augmenté, s’affichant en moyenne à 1,5245 euro, soit une hausse de 2,89 centimes. Le prix du sans-plomb 95 contenant jusqu’à 10% d’éthanol (SP95-E10) augmente lui de 3,10 centimes, à 1,4986 euro en moyenne. Le SP98 est encore plus cher, à 1,5808 euro le litre, en hausse de 3,03 centimes.

À l’inverse, les prix du gazole, qui ont connu une hausse ces dernières semaines, affichent un léger recul. Ce carburant, le plus vendu avec près de 80% des volumes, s’affiche à 1,4571 euro le litre.En novembre 2018, l’augmentation des prix du carburant consécutive à des taxes décidées par le gouvernement avait déclenché la mobilisation des Gilets jaunes.

Juste après leur 1er acte, le Premier ministre, Édouard Philippe, avait annoncé sur France 2 que le gouvernement ne reculerait pas concernant la question de la taxe carbone, initialement prévue pour l’année 2019:

«Le cap que nous avons fixé est bon, nous allons le tenir. Ce n’est pas quand ça souffle qu’il faut en changer. […] La trajectoire carbone qu’on a fixée, on va la maintenir».

Pourtant, début décembre dernier, l’Élysée avait annoncé que la taxe carbone n’était plus suspendue mais bien «supprimée» pour 2019. Plus tard, François de Rugy avait réaffirmé sur BFM TV que la hausse des taxes sur le carburant, prévue pour le début d’année, n’aurait pas lieu et ne figurerait pas dans le projet de loi de finances pour 2019.Ainsi, le gouvernement avait décidé fin 2018 de renoncer à la hausse de la Taxe Intérieure de Consommation des Produits Énergétiques (TICPE) prévue pour le 1er janvier (2,36 centimes d’euro sur le litre de sans-plomb et 5,36 centimes sur le litre de gazole). Des responsables avaient également déclaré que la TICPE n’augmenterait pas de 6,5 centimes d’euro sur le gazole, ni de 2,9 centimes sur l’essence comme initialement prévu, si les prix des carburants n’étaient pas soumis à d’autres facteurs, comme le cours du baril de pétrole, l’offre et la demande, ainsi que le taux de change euro-dollar.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *