toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cherbourg : un tag antisémite choque les passants avenue de Paris


Cherbourg : un tag antisémite choque les passants avenue de Paris

Un tag antisémite a été découvert en fin de journée le mardi 9 avril à Cherbourg, avenue de Paris, à l’intersection de la rue Armand Leveel.

« je te tiens par la qippa, tu me tiens par la shoah. » Voici les inscriptions du tag antisémite découvert le mardi 9 avril en fin de journée à Cherbourg.

Aux yeux de tous, ce tag a été inscrit à la bombe de peinture, avenue de Paris, à l’intersection de la rue Armand Le Véel.

Au regard des différentes formes d’écriture sur le mur, nous pouvons imaginer que les auteurs étaient plusieurs.

Un précédent à Bricquebec en 2014

Plutôt rares dans le Cotentin, ces actes antisémites ont tout de même un précédent.

En 2014, une croix de David avait été taguée à la bombe rouge sur la façade du centre musical de Bricquebec et d’un bâtiment des ateliers municipaux.

L’avenue de Paris est l’une des routes les plus fréquentées par les Cherbourgeois. (©Maxence DOURLEN)

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Cherbourg : un tag antisémite choque les passants avenue de Paris

    1. Cyrano

      Depuis la libération les français n’ont toujours pas épuré leur collaboration, le venin de l’antisémitisme est génétique à la france. Et depuis l’importation de l’islam ça devient du délire; les deux raclures ensemble s’entendent comme cochons. Toujours les mêmes dans le collimateur, c’est tellement plus facile que de se remuer le cul pour aller bosser. A ma connaissance je n’ai pas encore vu de juif écrire des insanités sur les murs, ni égorger des arabes ou des chrétiens et encore moins les balancer par la fenêtre.
      Comme disait l’autre : Nous n’avons pas les mêmes valeurs —

    2. Asher Cohen

      De Gaulle n’était pas particulièrement philosémite, mais il avait vécu la guerre 39-45, et dans les années 60 l’auteur du moindre acte antisémite sur la voie publique aurait-été coffré sans même avoir besoin de Loi Pleven de 1972. Les actes antisémites actuels témoignent clairement d’un état de déclin du pays, à moins que ce ne soit lié à une permissivité de l’appareil d’état?

    3. alauda

      @Cyrano,

      Cela suffit les généralisations abusives. Les Français, patati patata.

      Je suis française et je n’ai jamais écrit le moindre tag, a fortiori antisémite, sur le moindre mur. Ceux qui ont écrit ce torchon sont coupables, POINT BARRE.

    4. alauda

      Et le message suivant ne vaut guère mieux.
      Je commence à m’ennuyer ferme sur ce forum.

      Je vais finir par le quitter, comme l’ont fait tous ceux qui sont déjà partis et dont j’appréciais de lire les commentaires.

    5. alauda

      Mettre la main sur l’auteur ou les auteurs de pareils tags ne se fait pas en claquant des doigts.

      Je m’intéresse à l’histoire du graffiti depuis les années 70. La technique par bombage, très rapide, n’existait pas à cette époque. La mode vient des USA. Le premier livre publié à ma connaissance en France s’appelle « Graffiti de new-York », publié au Chêne en 1974. Le maire de cette ville disait alors dépenser 10 millions de dollars par an pour nettoyer les wagons de métro, les autobus et les bâtiments d’habitation.

    6. helene prado

      Je pense que cyrano a grandement raison sur un point . La France s’est reconstruite après la guerre sur le DENI de la collaboration de nombreux Français. De nombreuses familles françaises vivent bien grâce à leurs parents et grds parents qui ont tout simplement joué le « coucou » cet oiseau qui s’installe dans le nid tout prêt de l’autre. Ils ont piqué les appartements de leur voisins et personne ne leur a demandé de comptes.
      Ce qui est dénié est toujours là.

    7. Salmon

      Vous ennuyez sur ce site que faites vous encore ici ?
      alauda les commentaires ne vous plaise pas que foutez vous ici ?
      Vous mettez un pseudo vous voulez faire que des comms alors que vous faites des tartines ayez le courage de faire qqe chose
      Non ?

    8. alauda

      Primo, cette page est mise en ligne par Brigitte Finkelstein, non pas par M. Christian De Lablatinière, selon ce que je comprends du fonctionnement d’Europe-Israël, Salmon.

      Secundo, le courage de réagir face à l’antisémitisme dans la vraie vie passe
      1. par une veille régulière sur l’information (presse, média…)
      2. par la prise en compte des réactions sur les réseaux sociaux
      3. par une formation universitaire solide et un métier

      Tertio je connais beaucoup de Français, nullement incultes, qui font ce qu’ils peuvent pour transmettre la mémoire de la Shoah depuis des décennies. A relire le titre, le travail accompli porte aussi ses fruits : « CHOQUE LES PASSANTS ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    196 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap