toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ceux qui voulait interdire Zemmour et la thèse du Grand Remplacement après Christchurch, sont-ils prêts à interdire l’Islam et le Coran après les attentats anti-chrétiens du Sri Lanka ?


Ceux qui voulait interdire Zemmour et la thèse du Grand Remplacement après Christchurch, sont-ils prêts à interdire l’Islam et le Coran après les attentats anti-chrétiens du Sri Lanka ?

Après l’attentat contre les mosquée de Christchurch en Nouvelle Zélande, nombres de voix de gauche ont fustigé Eric Zémmour et la théorie du Grand Remplacement qui selon eux avaient inspirés le terroriste. La thèse du Grand Remplacement serait pour la gauche une incitation à la haine. Or après les attentats anti-chrétiens du Sri Lanka, les mêmes voix sont elles prêtes à demander l’interdiction de l’Islam et du Coran qui ont inspirés ces attentats ?

Louis-Georges TIN, président d’honneur du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), publie une tribune sur Libération.

Celui ci porte une accusation excessivement grave concernant la thèse du Grand Remplacement.

« Nous ne sommes plus dans un débat théorique, cette thèse est aujourd’hui un mobile pour terroristes, comme l’a montré l’attentat de Christchurch. »

Loading...

Plus grave. Dans le débat Zemmour Belattar qui vient d’avoir lieu.

Yassine BELATTAR, accuse ZEMMOUR d’être coupable des 50 morts de l’attentat de Nouvelle Zélande.

Pour lui, il faudrait même interdire le criminel Zemour d’antenne, lui clouer le bec. Pas à lui seulement, peut-on en déduire, mais aussi à Rioufol, à Finkelkraut, à Houellebecq, à plein d’autres qui ne sont pas dans la pensée unique et dont le seul tort est d’être une voix dissonante dans le concert univoque auquel nous sommes soumis chaque jour.

Bellata, donneur de leçons, a quelques casseroles au cul qui risquent de faire du tintamarre. C’est l’arroseur arrosé.

Ce sont des accusations que l’on entend de plus en plus, le fait de parler de Grand Remplacement serait une incitation à la haine raciale. Des associations, des politiques, des médias veillent à museler toute réflexion à ce sujet en le diabolisant.

Dans Slate le 20 mars 2019, on a pu lire « L’attentat de Christchurch prouve que l’idéologie développée par Renaud Camus dans «Le Grand remplacement» a fait son chemin dans les esprits des extrémistes blancs« , n’hésitant pas à titrer « Renaud Camus, les idées derrière les balles de l’attentat de Christchurch« .

Learn Hebrew online

Médiapart pour sa part titrait « Attentat islamophobe de Christchurch: retour historique sur le «grand remplacement » et pire encore sous la plume d’Edwy Plenel : « L’idéologie meurtrière promue par Zemmour »

Sur France Culture on a pu lire « Attentat de Christchurch : comment la théorie du « grand remplacement » influence l’extrême droite mondiale« .

Bref, toutes les voix de gauche se sont élevées pour désigner Eric Zemmour et Renaud Camus auteur de la thèse du Grand Remplacement, allant jusqu’à demander leur interdiction pure et simple.

Loading...

Or logiquement, si on suit se raisonnement qui consiste à prétendre qu’une thèse ou une idéologie doit être interdite parce qu’elle a inspiré des actes terroristes, on doit également appliquer cette logique au terrorisme islamique qui puise dans l’Islam, la Charia et le Coran sa seule source d’inspiration.

Il est utile de rappeler que depuis 2001, plus de 31.221 attentats islamistes ont fait 150 000 morts dans le monde au nom « d’Allah » comme l’a recensé le quotidien allemand Die Welt dans son édition dominicale parue le 28 avril 2019.

Il ne s’agit pas d’un ou deux attentats commis pas quelques extrémistes de droite mais de 31 221 attentats islamistes ayant tué 150 000 personnes !

Et encore ce chiffre ne reflète pas la réalité des attentats commis au nom de l’Islam car il ne tient pas compte des attentats commis par les Palestiniens contre des Juifs ou des israéliens qui sont eux aussi des attentats commis au nom de l’Islam. Il ne tient pas compte non plus des attentats classé faussement comme « luttes territoriales » dans certaines parties du monde alors qu’ils sont commis par des musulmans, comme en Inde, au Sri Lanka, en Tchétchénie, en Chine, etc…

Les bonnes âmes de gauche expliqueront, comme le fait Le Monde, que les principales victimes de ces attentats sont des musulmans, oubliant au passage de dire qu’ils sont commis par d’autres musulmans qui estiment que les premiers ne sont pas assez « pieux »…

Ainsi, depuis la chute des deux géantes tours new-yorkaises, 31 221 attentats ont coûté la vie à 146 811 personnes à travers le monde, soit environ une vingtaine de décès chaque jour. Quelque 3 000 attaques ont fait plus de 12 morts chacune, soit plus de 95 000 victimes, dont une majorité de musulmans, dans des attentats perpétrés à Madrid, Londres, Paris, Bruxelles, Barcelone, mais le plus souvent au Proche-Orient, en Asie et en Afrique, constate le quotidien Die Welt.

Suivant la logique de la bien pensance de gauche, puisque l’Islam, la Charia et le Coran ont inspiré tous ces attentats il faut donc les interdire de la même façon que ceux qui veulent interdire Zemmour et le Grand Remplacement.

Etrangement, ces mêmes censeurs bien pensants sont bien muets depuis les attentats anti-chrétiens du Sri Lanka. Aucune voix à gauche pour s’élever contre l’idéologie meurtrière qui vise les Chrétiens dans les pays islamiques…

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Ceux qui voulait interdire Zemmour et la thèse du Grand Remplacement après Christchurch, sont-ils prêts à interdire l’Islam et le Coran après les attentats anti-chrétiens du Sri Lanka ?

    1. jacob

      « L’islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. »
      (Bossuet /1627-1704)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *