toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Castaner veut “dissoudre” Génération identitaire, mouvement pacifique, mais pas les Black Blocs ni les groupuscules d’extrême gauche ultra-violents (Vidéo)


Castaner veut “dissoudre” Génération identitaire, mouvement pacifique, mais pas les Black Blocs ni les groupuscules d’extrême gauche ultra-violents (Vidéo)

Le gouvernement cherche à “dissoudre” Génération identitaire. Une volonté affirmée depuis la dernière action coup-de-poing du groupe anti-immigration, qui a déployé une banderole hostile aux étrangers sur la façade du bâtiment de la CAF de Seine-Saint-Denis.

« De l’argent pour les Français, pas pour les étrangers ! » Tel était le message, marqué en lettres capitales, sur une banderole géante déployée vendredi 29 mars sur la façade du siège de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Seine-Saint-Denis, département comptant une forte part de population immigrée. Un acte militant que le gouvernement n’a que très peu apprécié, au point de déclarer la guerre au groupuscule né en 2012. Comme le rapporte le Huff Post, le gouvernement a fait savoir, par la voix de sa secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, Christelle Dubos, son intention de « dissoudre » Génération identitaire.

Gilbert Collard estime que le gouvernement se trompe de cible en cherchant à dissoudre Génération Identitaire. “Plutôt dissoudre les ‘black blocs’”, estime le député du Rassemblement national.

« De l’argent pour les Français, pas pour les étrangers ! ». C’était le message inscrit sur une banderole géante déployée vendredi 29 mars sur la façade du siège de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Seine-Saint-Denis, département comptant une forte part de population immigrée. Un acte militant que le gouvernement n’a que très peu apprécié, au point de déclarer la guerre au mouvement né en 2012 et de vouloir sa dissolution.

« La France devient vraiment un État préoccupant »

Invité de Sud Radio, le député du Rassemblement national Gilbert Collard a fait part de son incompréhension. « On ferait mieux de dissoudre les blacks-blocks qui, véritablement, cassent, estime le député RN du Gard. Les identitaires n’ont jamais été surpris en train de casser ou de piller. Le gouvernement fait de la politique, ça les dérange. La France devient vraiment un État préoccupant. Pour la moindre chose, on vous convoque chez le juge, on déclenche une enquête, par un procureur toujours nommé par le pouvoir. On peut déclencher une enquête pour n’importe quel motif. La liberté mérite mieux », estime Gilbert Collard.

L’avocat de profession a rappelé qu’il avait voté contre la loi anticasseurs. « Il n’appartient pas à l’autorité administrative de déterminer qui représente ou pas un trouble potentiel, prévisible à l’ordre public. C’est l’affaire des juges. Quand un casseur casse, on peut casser le casseur. La question centrale est qu’on ne peut pas laisser à l’autorité administrative, qui est le pouvoir, un élément d’appréciation judiciaire. On ne peut pas confondre ce qui est de l’ordre du juge et ce qui est de l’ordre du préfet. Sinon, on retombe dans la période napoléonienne », averti le député.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *