toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Basilique de Saint-Denis vandalisée : un migrant pakistanais récidiviste arrêté, arrivé il y a deux mois en France…


Basilique de Saint-Denis vandalisée : un migrant pakistanais récidiviste arrêté, arrivé il y a deux mois en France…

Un homme de 41 ans a comparu ce vendredi au tribunal de Bobigny pour avoir détérioré l’orgue de la basilique. L’audience a été reportée au 10 mai.

Un dialogue de sourds. « Je ne sais pas en quoi je suis concerné par cette affaire », déclare, au tribunal de Bobigny ce vendredi, le prévenu. Suspecté d’avoir dégradé deux portes, plusieurs vitraux et l’orgue de la basilique de Saint-Denis en mars, cet homme de 41 ans est jugé en comparution immédiate. (…)

Confondu par son ADN

Le quadragénaire a été interpellé jeudi au centre de rétention de Vincennes (Val-de-Marne), confondu par son ADN retrouvé dans la basilique. De nationalité pakistanaise, il est arrivé en France il y a deux mois, et ne parle pas français. Il a déjà écopé d’un rappel à la loi pour avoir dégradé à deux reprises des biens en février.

Le suspect de nationalité pakistanaise est en situation irrégulière sur le territoire français.

Loading...

Les dégradations matérielles sont importantes. Si la réparation de l’instrument a demandé 10 000 euros, à la charge de l’Etat, deux vitraux datant du 19e siècle ne pourront malheureusement pas être totalement récupérés.

La restauration des vitraux en question est prévue pour 2020, avec un préjudice estimé à 40 000 euros.

Saint-Denis, mardi 5 mars. Les vitraux de la rose sud de la basilique ont été cassés pour s’introduire dans l’édifice.

Saint-Denis, mardi 5 mars. Les vitraux de la rose sud de la basilique ont été cassés pour s’introduire dans l’édifice.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Basilique de Saint-Denis vandalisée : un migrant pakistanais récidiviste arrêté, arrivé il y a deux mois en France…

    1. Cyrano

      KIKI va payer ses conneries??
      KOIKILFAIT encore en France?
      Chez lui, il aurait été déjà dégommé.

    2. Salmon

      Pourquoi les Migrants choisissent à chaque fois la Basilique de St Denis ?
      Il yy à qq mois 2 fois occupées par des migrants
      Est ce que C parce qu il y a les rois et reines de France ?

    3. KHELIF

      CET INDIVIDU EST EN FRANCE DEPUIS DEUX MOIS ET VOILA COMMENT IL REMERCIE LA FRANCE DE L,AVOIR ACCUEILLI A RENVOYER DE SUITE VERS SON PAKISTAN NATAL EN ESPERANT QUE NOTRE JUSTICE SERA FERME ET FERA RESPECTER …..LA FRANCE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *