toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un immigrant tunisien tue au couteau sa petite amie allemande… qui l’hébergeait


Un immigrant tunisien tue au couteau sa petite amie allemande… qui l’hébergeait

Dans la nuit de mercredi 6 mars 2019 à jeudi 7 mars, un immigrant tunisien musulman a tué une jeune femme à coups de couteau, chez elle avec « plus d’une dizaine de coups » selon la police allemande. Ce crime nous rappelle le drame avec ce Palestinien qui avait tué, lui aussi,  sa petite amie israélienne enceinte, en 2017.

Selon les premiers témoignages recueillis par les enquêteurs allemands , Ahmed T. a passé la nuit chez les parents de Cynthia R., comme il l’a souvent fait.

La jeune infirmière a son propre espace à l’étage supérieur de la maison avec un salon et une chambre.

Le Tunisien a avoué le crime et a été placé en détention selon la presse allemande. Depuis son arrivée en Allemagne en octobre 2017, il a vécu sous plusieurs identités, selon les enquêteurs.

Le meurtrier est bien connu des services de police pour des agressions ou des délits liés à drogue. En octobre 2018, il a purgé une peine de trois semaines pour vol.

La famille de Cynthia est stupéfaite.

Son oncle : « C’était une personne si douce. Elle ne parlait mal de personne. Elle vivait pour son travail. Elle voulait devenir sage-femme. Elle était joyeuse, aimait faire la fête. »

Le lundi 4 mars 2019, deux jours avant le meurtre, Ahmed T. a reçu une obligation de quitter le territoire allemand.

Les parents de la jeune allemande s’en voudront sans doute toujours d’avoir accueilli un immigré arabe sous leur toit pour faire plaisir à leur fille. Rappelons que c’est un devoir parental de ne pas céder aux caprices lorsqu’il s’agit d’une situation potentiellement dangereuse.

En 2017 un Palestinien a tué son ex-petite amie israélienne enceinte

Learn Hebrew online

Ce crime nous rappelle les attaques palestiniennes individuelles, contre des jeunes femmes israéliennes, parfois mineures, qui sont victimes des attaques au couteau.

Depuis sept ans, les Israéliens sont confrontés à l’intifada des couteaux. Pas une intifada à proprement parler, mais une série d’attaques à l’arme blanche quasi-quotidiennes.

Muhammad Harouf, de Naplouse, avait été accusé en 2018 du meurtre de sa petite amie juive Michal Halimi par la cour des magistrats de Tel Aviv.  Tous les deux 29 ans, avaient une relation romantique.

Halimi habitait dans l’implantation d’Adam, au nord de Jérusalem, et était enceinte de huit mois au moment de sa mort.Le tribunal avait reconnu que l’assassin a voulu tuer une Juive pour des motifs idéologiques.

Harouf travaillait en Israël sans permis et entretenait depuis un certain temps une relation avec Halimi.

Le 28 mai 2017, Harouf travaillait comme agent d’entretien et jardinier à Holon, dans la banlieue de Tel Aviv, près du parc aquatique Yamit 2000. Cet après-midi là, Halimi avait vu Harouf près de son travail, et il l’avait entraînée dans un endroit reculé du parc des dunes de sable de Holon, où il l’a étranglée pendant 15 minutes avant de jeter deux blocs de béton sur sa tête et sur son corps, selon l’acte d’inculpation.

« L’assassin l’a étranglée alors qu’elle portait un bébé dans son ventre puis l’a lapidée et laissée sans sépulture« , avait déclaré le procureur au tribunal,

Harouf a recouvert le corps de poussière et d’un pneu, a volé la voiture et la carte de crédit d’Halimi puis s’est dirigé vers Taybeh, dans les Territoires.

Le corps de la jeune femme, âgée de 29 ans et résidente de l’implantation juive d’Adam en Jude-Samarie , avait été retrouvé après deux mois de recherche.

La victime israélienne,  Michal Halimi

Le 4 janvier 2018, Harouf, après avoir avoué le meurtre, a conclu un accord de plaidoyer coupable avec le procureur, admettant avoir agi « pour des motifs nationalistes ».

Harouf, 29 ans, avait affirmé aux enquêteurs avoir tué Halimi au nom des prisonniers palestiniens détenus en Israël, et par désir de tuer des Juifs.

Le Palestinien Mohamed Harouf, a été reconnu coupable du meurtre de Michal Halimi, de sa petite amie israélienne enceinte, a été condamné en février 2018  à la prison à vie par un tribunal israélien de Tel Aviv.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Un immigrant tunisien tue au couteau sa petite amie allemande… qui l’hébergeait

    1. Malcolm Ode

      Leur islam leur interdit d’entretenir des relations avec les Juifs, les Chrétiens et les kouffars en général. Quand ils sont capables de transgresser leur religion, il sont capables de transgresser beaucoup d’autres choses, comme tuer une gentille fille pour profiter du confort des prisons occidentales, 100 fois mieux que la liberté dans leurs pays d’origine. Elle a eu le malheur de n’être qu’un femme, blanche et non-musulmane, un assassinat cautionné d’avance par Allah.

      10 coups de couteau! L’intention de tuer est clair. Ce sont des malades.

    2. Boissonneault

      quand c’est le temp de baiser des Chrétiennes alors ils sont volontaire mais quand c’est le temp d’être humain et respectueux alors ont connait la suite

    3. Piot

      Ca rappelle aussi le drame de Jessica tuée à Liège en Belgique, en février 2019, par un un belge d’origine tunisienne et qui à pris la fuite, toujours recherché jusqu’à ce jour !

    4. gregory

      Ces muzz sont des prédateurs, la prédation et la haine qu’ils tètent au seins de leurs mères!
      L’éradication préventive seul façon de traiter efficacement ces bourreaux inhumains qui s’entraine dès l’enfance à donner la mort en égorgeant des moutons sacrificiels pour leur dieu lunaire !
      Je ne soupçonnait pas qu’Ils réussiraient à instiller en moi la haine et un désir de vengeance à leur encontre !

    5. gregory

      Ces muzz sont des prédateurs, la prédation et la haine qu’ils tètent aux seins de leurs mères!
      L’éradication préventive seul façon de traiter efficacement ces bourreaux inhumains qui s’entraine dès l’enfance à donner la mort en égorgeant des moutons sacrificiels pour leur dieu lunaire !
      Je ne soupçonnait pas qu’Ils réussiraient à instiller en moi la haine et un désir de vengeance à leur encontre !

    6. Cyrano

      J’ai vu sur I24 news un reportage, un palo a acheté un mouton à un de ses compères, de retour à la maison il prend un couteau pour égorger la bête dans sa cour devant ses enfants. L’un d’eux d’une dizaine d’année lui dit : Papa c’est quand qu’on égorge les juifs. Si avec ça vous n’avez pas encore compris…
      Elle est belle l’éducation, comment ne pas joindre le geste à une telle leçon?
      Pauvres filles si naïves—

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *