toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump va signer un décret pour reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan dès lundi


Trump va signer un décret pour reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan dès lundi

Accueillant lundi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, à la Maison-Blanche, le Président américain signera un décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan, a annoncé le ministre israélien des Affaires étrangères Yisrael Katz.

Lors de la visite de Benjamin Netanyahou à Washington qui aura lieu lundi, Donald Trump doit signer un décret de reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan, a fait savoir le chef de la diplomatie israélienne, Yisrael Katz.

«Demain, en présence du Premier ministre Netanyahou, le Président Trump signera un décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le Golan. Les liens entre Israël et les États-Unis sont plus étroits que jamais»,a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Pour rappel, Donald Trump a estimé jeudi sur son compte Twitter qu’«il est l’heure pour les États-Unis de reconnaître la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan qui sont d’une importance stratégique essentielle pour la sécurité de l’État d’Israël et la stabilité régionale».

Ces déclarations font suite au récent appel du chef du gouvernement Benjamin Netanyahou, qui a invité la communauté internationale à reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan. En réaction au message de M.Trump, le Premier ministre israélien a remercié le Président Trump pour son acte «courageux», également sur Twitter.

L’administration américaine vient de modifier la dénomination du Golan syrien dans ses documents officiels: désormais, les USA considèrent la région comme «contrôlée» et non plus «occupée» par Israël. Certains observateurs ont interprété ce glissement sémantique comme le prélude à une reconnaissance par Washington de la souveraineté israélienne sur le Golan.

Depuis 1967, Israël a conquis 1.200 km2 du plateau du Golan, position stratégique pour la défense de l’Etat Hébreu. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant la souveraineté de l’État hébreu sur ce territoire.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Trump va signer un décret pour reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan dès lundi

    1. Esther

      Le délire des solutions a deux États provoque un échec systémique à tous les niveaux de la société israélienne

    2. Robert Davis

      Le Président Trump a raison : non seulement la renforcera la position d’Israel militairement et politiquement en montrant à la gauche qu’on n’est pas dupe de ses mensonges ni de ses pressions mais juridiquement la charte de l’onu n’a pas le droit de s’opposer à des actes faits par des Etats souverains notamment parce que il n’existe nulle disposition dans ce sens. La gauche invente des lois « internationales » qui n’existent pas sauf dans leur imaginations de menteurs invétérés. Ils ont déjà eu 2 guerres mondiales pour leurs actions illégales s’ils en veulent une 3ème ils l’auront plus vite qu’ils ne le pensent.

    3. Robert Davis

      @Esther :on peut vraiment parler de délire et d’imbécilité: comment peut-on croire qu’une situation avec 3 millions d’arabes squattant illégalement Israel en y apportant tant de problèmes pourrait s’améliorer en donnant à ces arabes/jordaniens 1000 fois plus de pouvoirs en leur reconnaissant la souveraineté sur une partie d’Israel???? les gauchistes sont fous à lier! Non seulement ils auraient tout le loisir de détruire pour détruire Israel mais en plus là ils auraient le droit pour eux si Israel les reconnait! Pour s’en débarrasser il faudrait une 3ème guerre mondiale alors que maintenant une opération de police suffirait et ce serait légal en plus puisqu’ils sont jordaniens.

    4. LeClairvoyant

      Trump à reconnu que le Golan est israélien,OK. Mais cela on le savait, car Israël à commencé sa conquête par les Golan au retour des juifs d’Égypte, et c’est par le Golan qui à fini son indépendance à Gamla au temps des guerres des juifs contre Rome, quand le roi asmonéen Alexandre Jannée fut battit par les légions romaines de l’empereur Vespasien, avec la chute de la ville de Gamla capitale à cette époque du Golan et de la révolte des juifs, et cela aggrave la Diaspora des Juifs dans le monde.
      Le Golan a connu beaucoup des d’envahisseurs. Les juifs il y plus de 3000 ans puis les assyriens, les perses, les grecs, les ottomans et le Protectorat anglais de Palestine en 1918 puis et échange quelque années après, entre l’Angleterre et la France pour des puits de pétrole en Irak. Pour revenir au à la Syrie à son indépendance, soit 21 ans, de 1946 à 1967, depuis 1967, soit 65 ans, le Golan est revenu à Israël légitimement ; Car son histoire et les eaux sont versantes dans la Vallée du Jourdain d’Israël. Point Finale

    5. Esther

      Robert,
      Il est claire le gouvernements Netanyahu ne gouverne pas mais ce sont les militaires a travers lui . Comme dit Trump time to drain the swamp!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *