toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Si la situation explose en Algérie, il y a un risque migratoire compris entre 200 000 et plusieurs millions de personnes”


“Si la situation explose en Algérie, il y a un risque migratoire compris entre 200 000 et plusieurs millions de personnes”

Historien spécialiste de l’Afrique, auteur d’une quarantaine d’ouvrages dont “Algérie, l’Histoire à l’endroit” (2017, L’Afrique Réelle), Bernard Lugan décrypte les enjeux et les scénarios possibles de la crise algérienne. Et alerte sur le risque d’une vague migratoire sans précédent.

Le système Bouteflika est-il en train de s’effondrer ?
Nous sommes dans une phase authentiquement révolutionnaire, avec un système qui est à bout de souffle et essaie de trouver toutes les ruses possibles pour tenter de se maintenir en place. Ce système est composé d’un certain nombre de clans et n’a pas été capable de trouver un successeur à Bouteflika. Il essaie donc de prolonger le système sans lui. Il y avait deux possibilités : soit, capituler, soit prolonger le mandat de Bouteflika pour avoir une marge de manœuvre, gagner du temps, diviser l’opposition et être le maître du calendrier politique. C’est ce qu’ils sont en train d’essayer de faire.

Les Algériens vont-ils accepter ce cas de figure ?
C’est toute la question. La rue va-t-elle accepter de se faire déposséder de sa victoire ? On va le savoir vendredi : il y a un appel massif à manifester. Ce jour-là, il y aura deux possibilités : soit les protestations s’amplifient, soit elles s’essoufflent. S’il y a plus de monde, cela signifie que le régime est en train de perdre son pari. A ce moment-là, il y aura deux issues possibles : la première, un soulèvement progressif, avec des grèves générales et des manifestations. La deuxième, une intervention de l’armée. Pas avec les vieux chefs de l’armée qui sont discrédités mais avec les jeunes généraux et colonels qui feraient à l’intérieur de l’armée leur propre coup d’Etat silencieux, prenant le pouvoir et assurant en quelque sorte l’interim dans une solution démocratique électorale.

Pas de risque de guerre civile ?
On ne peut pas prévoir ce qui va se passer. Si la situation explose en Algérie, il y a un risque migratoire compris entre 200 000 et plusieurs millions de personnes…

La suite sur Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on ““Si la situation explose en Algérie, il y a un risque migratoire compris entre 200 000 et plusieurs millions de personnes”

    1. Robert Davis

      Cet énorme risque migratoire n’existe que tant que micro micron bébé à sa momon sera à l’Elysée. Si la droite arrive au pouvoir pas un arabe ne remettra un pied en France quitte à couler leurs bateaux en mer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *